> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. bienveillante ou positive / > Puissance de la reconnaissance - Chemin d’humanisation réciproque, par Claire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Puissance de la reconnaissance - Chemin d’humanisation réciproque, par Claire Héber-Suffrin, Chronique sociale, février 2021

9 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Puissance de la reconnaissance
Chemin d’humanisation réciproque

Auteur(s) : Héber-Suffrin Claire /
Chronique sociale, février 2021
Nombre de pages : 204 p.

Présentation
De la reconnaissance, des reconnaissances multiples et diverses quant à leurs formes, leurs origines, leurs dimensions et leurs effets, nous avons tous eu besoin d’en recevoir pour nous construire personnellement, pour créer de belles relations et pour nous situer dans notre société.

Nous pourrions reconnaître que nous avons tous encore le désir d’en recevoir, la reconnaissance étant alors un puissant ferment d’action, de réflexion, d’engagement, d’apprentissage.
Nous pourrions comprendre que nous avons tous la capacité et la légitimité d’en offrir. Le faisons-nous ? Pourquoi sommes-nous si réticents à offrir cette reconnaissance, pourquoi ne l’osons-nous pas davantage, pourquoi l’enfermons-nous trop souvent dans la seule logique d’outil ?
Nous pourrions continuer à comprendre ensemble la puissance de la reconnaissance, mais aussi la délicatesse qu’elle nécessite pour éviter les risques de manipulation, la finesse de son expression pour qu’elle soit acceptable et désirable par celui à qui elle est adressée.
Nous pouvons, nous devrions, souhaiter apprendre à faire de la reconnaissance un outil d’accompagnement mais aussi un mode de compagnonnage, une façon d’être et de se relier, un chemin d’humanisation.
Cet ouvrage peut aider à comprendre et à apprendre l’importance de la reconnaissance dans nos vies personnelles, nos vies professionnelles et militantes, notre vie en société. Il favorise des questionnements partagés sur les façons d’être, de faire, de dire et d’analyser la reconnaissance. Il ouvre des voies d’expérimentations dans nos cheminements individuels, nos projets collectifs et notre démocratie.

Pour visualiser le sommaire (Format pdf)

Extrait de chroniquesociale.com de février 2021

Répondre à cet article