> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Agissons ensemble face à la difficulté scolaire, avec des personnels de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Agissons ensemble face à la difficulté scolaire, avec des personnels de santé et des psychologues et un pôle ressources, projet de la circonscription (en REP) de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais) (Innovathèque)

13 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Agissons ensemble face à la difficulté scolaire

Quoi ?
Le Pôle Ressource de la circonscription de Montigny en Gohelle a été mis en place pour améliorer la prise en charge de la difficulté scolaire, de manière durable, efficace et équitable. Parce que ce dispositif prend en compte les dimensions sociale et sanitaire de l’aide à apporter aux élèves, outre la dimension pédagogique, le Pôle Ressource intègre, dans le cadre d’un partenariat pérenne, des professionnels du secteur social et du secteur santé, ainsi que tous les personnels que l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) peut solliciter et fédérer pour répondre aux demandes émanant des familles, d’un enseignant ou d’une école au sujet d’un élève en difficulté et/ou à besoins éducatifs particuliers. Les analyses des situations et la définition de réponses à apporter sont co-construites par l’ensemble des professionnels impliqués qui, sécurisés, rassurés, laissent libre court à leur créativité pour trouver des solutions dans le cadre de relations horizontales.

Inscription du porteur du projet et de 10 professionnels identifiés à la formation DU neuro-éducation proposée par LaPsyDé de l’Institut de Psychologie de l’Université de Paris-Descartes (Olivier HOUDE, professeur de psychologie du développement, Directeur honoraire LaPsyDé et Grégoire BORST, Directeur LaPsyDé) :
LaPsyDé

L’innovation, telle que définie par le CNIRE en 2014, sous-tendue dans la co-construction au sein du pôle ressource s’inscrit dans le courant de recherche d’"analyse de l’activité". De manière plus spécifique, elle s’appuie sur une perspective développementale prenant, entre autres, sa source dans le paramètre de Dewey (1990), perspective selon laquelle les objectifs de formation doivent viser en premier lieu à libérer l’activité et non pas à la contraindre.

Qui ?
4 membre(s) dans l’équipe - 4 partenaire(s)

Le Pôle Ressource de la circonscription regroupe des professionnels experts de la circonscription (les conseillers pédagogiques, maîtres-formateurs, e-RUN, enseignants référents pour la scolarisation des élèves handicapés, psychologues scolaires, enseignants spécialisés, enseignants itinérants ayant une mission spécifique, etc.), qui travaillent en réseau avec des professionnels de la santé (médecins scolaires et infirmières scolaires des collèges de secteur) et du secteur social (référents des Maisons de Solidarité).

Les partenaires
MDS Hénin Carvin
Interventions ponctuelles sur sollicitation pour analyse de situation et accompagnement des familles. Formation des enseignants sur la confidentialité, le secret professionnel, IP et signalements. Formalisation d’outils et de modalités de communication.
Infirmeries des collèges
Interventions ponctuelles pour analyse de situation et accompagnement des familles. Intervention dans des dispositifs de gestion de situations de harcèlement. Accompagnement et mise en place des PAI. Modules de prévention. Actions du parcours santé.

Médecine scolaire secteurs de Noyelles sous Lens, Montigny en Gohelle et Billy-Montigny
Interventions ponctuelles pour analyse de situation et accompagnement des familles. Intervention dans des dispositifs de gestion de situations de harcèlement. Accompagnement et mise en place des PAI. Modules de prévention. Actions du parcours santé.

MDS de Lens 2
Interventions ponctuelles sur sollicitation pour analyse de situation et accompagnement des familles. Formation des enseignants sur la confidentialité, le secret professionnel, IP et signalements. Formalisation d’outils et de modalités de communication.

Les participants
1 académie(s)
27 établissement(s)
0 classe(s)
4581 élève(s)
250 enseignant(s)

Où ?
MONTIGNY EN GOHELLE, Lille (062)

Ecole maternelleEcole élémentaire - Maternelle Petite sectionCPCM1CM2

La circonscription de Montigny en Gohelle concentre des populations de catégories socialement défavorisées et s’étend sur cinq villes d’un territoire urbain et relativement homogène du bassin minier. Un premier secteur, situé en REP, scolarise 60,10% des élèves les plus défavorisés du territoire. Un second secteur accueille une population mixte, avec des disparités notables selon les quartiers de chacune des communes. Les taux de pauvreté varient de 20,6% à 30,4%, avec des taux de chômage importants sur tout le territoire, entre 16% et 24,6%.

La mobilité des familles et les changements de structure scolaire en cours de cursus des élèves influent sur les parcours des élèves et cristallisent les difficultés scolaires.

Dans ce contexte, les leviers identifiés se concentrent autour de deux axes : l’accompagnement du parcours scolaire au plus près des besoins identifiés des élèves ; la construction et le partage d’une culture commune pour former les citoyens de demain.

Projet concernant l’ensemble de la CIRCONSCRIPTION DE MONTIGNY EN GOHELLE

Pourquoi ?
Problème identifié
Le diagnostic de circonscription a révélé :
un RASED dont les interventions sont recentrées essentiellement en REP en cycle 2 (sur 10 postes seuls 5 sont pourvus) ;
une tendance à l’externalisation systématique de l’aide à apporter face à la difficulté scolaire ;
une méconnaissance de l’ASH et des besoins des élèves à besoins éducatifs particuliers.

L’école inclusive, qui sous-tend la responsabilité première de l’enseignant dans la prise en charge de la difficulté scolaire dans le cadre d’un travail d’équipe, exige une évolution des pratiques professionnelles des acteurs vers un accompagnement qui tienne compte des besoins identifiés de tous les élèves.

Indicateurs qualitatifs
Meilleure réussite des élèves à besoins éducatifs particuliers.
Observation de l’évolution des pratiques des enseignants au service de l’école inclusive - à travers les rendez-vous de carrière, les visites de classes et l’accompagnement d’équipes.
Vie scolaire (indicateurs climat scolaire : absentéisme, harcèlement, incidents, IP et signalements...).

Sources d’inspiration
Article Le corps-soi dans les milieux de travail : comment se spécifie sa compétence à vivre ? Yves Schwartz & Eliza Echternacht 0
Corps 2009/1 (n°6), , p.p. 31-37

Quand ?
Du 01/09/2017 Au 31/08/2023

Comment ?
Dans une logique de territoire apprenant à l’échelle de la circonscription, le dispositif proposé regroupe différents professionnels experts de la circonscription et des professionnels de la santé et du secteur social, afin que la difficulté scolaire soit accompagnée sur tout le territoire dans un climat scolaire apaisé et serein. L’action territoire apprenant où les acteurs coopèrent, s’enrichissent mutuellement et font évoluer leurs pratiques grâce à une réelle posture réflexive.
L’autre dimension consiste en un changement de paradigme dans l’aide apportée aux élèves en difficulté. Dans une école inclusive, la prise en charge de la difficulté relève avant tout de la responsabilité de l’enseignant de la classe dans le cadre d’un travail d’équipe. Le projet permet aux psychologues EDA et aux enseignants spécialisés du RASED d’évoluer vers une posture de personne ressource aidant les équipes à trouver les réponses adaptées pour accompagner les parcours des élèves en difficulté scolaire.

Moyens mobilisés
Directeur d’école - formateur référent sur le pôle ressource Humain

Modalités de mise en oeuvre
Les membres du Pôle Ressource n’interviennent plus uniquement directement auprès des élèves mais auprès des équipes en charge de l’accompagnement des élèves identifiés. Les analyses des situations et les réponses à apporter sont co-construites.

Dans le cadre de réunions de synthèse hebdomadaires hors temps scolaire, les membres du réseau d’aides examinent les demandes d’aide émanant des familles, de professeurs de la circonscription, ou d’une école et concernant les élèves en difficulté scolaire ou à besoins éducatifs particuliers. Ces réunions ont pour objectif d’anticiper des indications d’aide et des réponses à apporter aux équipes en lien avec des situations identifiées.

Par ailleurs, un comité technique des membres du réseau d’aides associant professionnels de la circonscription et leurs partenaires se réunit une ou deux fois par semaine sur le temps scolaire pour nourrir les réflexions du pôle ressource, en abordant différentes thématiques, certaines étant arrêtées dans un calendrier, d’autres n’étant pas prévues, mais définies en fonction des besoins, pour faire face à des situations complexes qui appellent une réponse urgente.

Des lettres de missions sont rédigées pour un an et adressées aux professionnels assumant des missions spécifiques dans le cadre du dispositif.

Depuis la rentrée 2019, un directeur d’école - référent est associé au Pôle Ressource. Il a pour mission principale de contribuer aux réflexions dans le cadre du dispositif en amenant l’expertise du directeur d’école, pour l’élaboration d’outils et l’accompagnement de directeurs de la circonscription.

Pour pouvoir plus régulièrement nourrir les réflexions des membres du pôle ressource avec les équipes par les apports de la recherche, le porteur de projet et dix professionnels identifiés préparent un DU neurosciences proposé par l’université de Paris-Descartes.

Quel bilan ?
Modalités d’évaluation
Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
En prenant appui sur le guide d’auto-évaluation pour une école inclusive Qualinclus.

Indicateur(s) qualitatif(s)
Un bilan annuel sera établi en fin d’année scolaire.

Et après ?
Évolution des pratiques professionnelles, renforcement du travail en équipe, mutualisation des connaissances et démarches, logique de communauté apprenante favorisant une réelle posture réflexive désinhibée de la part des acteurs et la transformation de leurs dispositions à agir.

Diffusion
Texte

Transmission du projet à la cellule CARDIE de Lille en septembre 2019 pour communication via la plateforme nationale Innovathèque.
Développement et suite de l’action

Poursuite de l’action prévue en 2020-2021 : nourrir les réflexions menées par les membres du pôle ressource avec les équipes par les apports de la recherche : analyse de l’activité ; neurosciences.
Action transférable à d’autres circonscriptions.

Extrait de innovatheque

Répondre à cet article