> INEGALITES SCOLAIRES > Inégalités sociales à l’école > Inégalités scolaires (Etudes) > Thèse. Les dispositifs de prise en charge de la difficulté scolaire à l’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Thèse. Les dispositifs de prise en charge de la difficulté scolaire à l’école élémentaire : étude de leur fonctionnement et de leurs effets sur la réussite scolaire, Buttard Manuel, Université de Dijon, octobre 2018

21 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Les dispositifs de prise en charge de la difficulté scolaire à l’école élémentaire : étude de leur fonctionnement et de leurs effets sur la réussite scolaire
L’école dispose-t-elle de moyens appropriés pour favoriser la réussite de ses
élèves les plus fragiles ?

Buttard Manuel
Thèse présentée et soutenue à Dijon, le vendredi 12 octobre 2018

"Avec les lois Jules Ferry rendant l’école primaire gratuite et obligatoire, on pouvait penser que l’on s’acheminait vers une égalité des chances de réussir dans un système scolaire devenu méritocratique. Il a depuis fallu se rendre à l’évidence : l’accès à l’école ne permet pas à tous de progresser pareillement, certains enfants s’y trouvant en difficulté dès leurs premiers pas d’élèves. Les politiques de lutte contre l’échec scolaire n’empêchent pas une part non négligeable des élèves de quitter l’école sans maîtriser de façon satisfaisante les éléments fondamentaux des programmes. L’efficacité des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté apparaît en outre remise en cause par les travaux de recherche menés sur le sujet.
Cette thèse propose une évaluation comparée de ces dispositifs à l’école primaire. Elle interroge, au regard de l’existant, puis à partir de l’exploitation de données obtenues par questionnaire, tests, analyse de contenu, leurs modalités de fonctionnement et leur efficacité.Nous montrons ainsi que le système protéiforme de lutte contre l’échec scolaire comporte un arsenal de mesures hétéroclites dont les règles de recrutement existent mais demeurent confuses. L’analyse comparée des résultats des écoliers, de leur sentiment de performance et des demandes des enseignants indique que cette ventilation considère les besoins des enfants. Les plus en difficulté sont le plus souvent pris en charge et l’orientation choisie dépend des situations. Mais, dans un contexte de pénurie de moyens, et faute de définition précise et de régulation des procédures, ces règles sont fréquemment transgressées.
Si, à quelques exceptions près, les élèves les plus faibles ne parviennent pas à combler leur retard, l’efficacité des aides est surtout hétérogène. Elle dépend des caractéristiques personnelles ou sociodémographiques des enfants, de celles de leur environnement, mais aussi de la nature et des modalités de fonctionnement des dispositifs. Les effets bénéfiques observés auprès de certains écoliers sont masqués par des résultats plus décevants obtenus auprès d’autres, dont les besoins initiaux étaient souvent moins manifestes.A notre sens, l’optimisation de la lutte contre la difficulté devrait passer par davantage de cohérence, de coordination dans le recrutement et les prises en charge, et par la mise en commun des connaissances ou compétences des intervenants. Une organisation réticulaire des dispositifs pourrait permettre de rationaliser le parcours des élèves et de conjuguer plutôt que d’accumuler les efforts des professionnels."

TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION GENERALE .............................................................................................. 21
I. CADRE THEORIQUE : La lutte contre la difficulté scolaire, une addition de
dispositifs dont l’efficacité est contestée ............................................................................... 31
INTRODUCTION : DÉFINITION DES CONCEPTS DE D’ÉTUDE ..................................................... 33
CHAPITRE 1. UNE BIEN LONGUE PRISE DE CONSCIENCE ................................................. 43
INTRODUCTION ...................................................................................................................... 43
1. Travaux précurseurs sur les difficultés d’apprentissage ............................................... 45
1.1. Avant la Révolution : un échec scolaire inexistant ............................................ 45
1.2. L’isolement des enfants rétifs ............................................................................. 48
1.3. Démocratisation de l’école et premières appréciations des acquis scolaires ... 51
2. Une reconnaissance progressive de la difficulté scolaire ............................................. 56
2.1 Marginalisation des enfants en échec ................................................................ 56
2.2 Premières critiques des méthodes d’enseignement traditionnelles .................... 60
2.3 Regroupement des élèves par classes d’âge et reconnaissance des différences.64
3. Contestation du caractère méritocratique de l’école et lutte contre la difficulté .......... 66
3.1. L’effet déclencheur de l’école unique ................................................................ 66
3.2. Mise en évidence de la dimension sociale de l’échec ........................................ 70
3.3. Réformer l’enseignement pour rendre l’école moins inégalitaire ..................... 74
4. La mise en place des dispositifs contemporains de remédiation .................................. 77
4.1. Des dispositifs spécifiques : entre adaptation et intégration scolaires .............. 77
4.2. Des mesures centrées sur les besoins de l’enfant .............................................. 83
4.3. Vers une prise en charge coordonnée de la difficulté ........................................ 90
CHAPITRE 2. TAXINOMIE DES DISPOSITIFS ACTUELS D’AIDE AUX ÉLÈVES EN
DIFFICULTÉ .......................................................................................................................... 95
INTRODUCTION ...................................................................................................................... 95
1. L’impact limité des dispositifs mis en oeuvre en classe : ............................................. 97
1.1. Définition d’un seuil minimal d’acquis dans les programmes ........................... 97
1.2. L’introduction controversée des évaluations en fin de cycle ............................. 99
1.3. Cycles d’apprentissage et redoublement, une réforme inaboutie .................... 102

2. Le manque récurrent de moyens dans les dispositifs scolaires ou périscolaires de
l’institution ........................................................................................................................ 106
2.1 Des projets d’aide spécifiques adaptés aux difficultés de l’élève .................... 106
2.1.1. Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative (PPRE) .................... 106
2.1.2. Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) .......................................... 109
2.1.3. Le Plan d’Accueil Individualisé (PAI) ..................................................... 109
2.1.4. Le Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP) ..................................... 110
2.2 L’aménagement du temps scolaire et l’aide personnalisée ............................. 112
2.3 Les stages de remise à niveau .......................................................................... 116
2.4 Les mesures d’accompagnement à la scolarité ................................................ 116
2.5 L’éducation prioritaire et l’accompagnement éducatif ................................... 121
2.6 Le pôle ressource de circonscription ............................................................... 123
2.7 Les Réseaux d’Aides Spécialisées pour les Élèves en Difficulté (RASED) ...... 124
2.8 Les Unités localisées pour l’inclusion scolaire du premier degré (ULIS
écoles)... ...................................................................................................................... 133
2.9 Les classes pour enfants allophones ................................................................ 135
3. Les dispositifs liés à l’ASH ........................................................................................ 137
3.1. Le secteur médico-éducatif et la prise en charge du handicap ........................ 137
3.1.1. Les Instituts Médicaux Éducatifs (IME) ................................................... 138
3.1.2. Les Instituts Thérapeutiques Éducatifs et Pédagogiques (ITEP) .............. 138
3.1.3. Les Services d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) ... 139
3.2. Le secteur sanitaire et la prise en charge des pathologies en marge du milieu
scolaire ....................................................................................................................... 140
3.2.1. Les Centres Médico-Sociaux (CMS) ........................................................ 140
3.2.2. Les Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) ....................... 140
3.2.3. Les Centres Médico-Psycho-Pédagogiques (CMPP) ................................ 141
3.2.4. Les soins ambulatoires du service public de psychiatrie infanto-juvénile 141
3.2.5. Les Centres Médico-Psychologiques (CMP) ............................................ 142
3.2.6. Les centres d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP) ................. 142
3.2.7. L’Hôpital De Jour (HDJ) .......................................................................... 142
3.3. La gestion des difficultés sociales et familiales ............................................... 143
3.3.1. L’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ............................................................ 143
3.3.2. L’Aide Éducative ...................................................................................... 144
3.3.3. Les Maisons d’Enfants à Caractère Sanitaire ou Social (MECS) ............. 144
3.3.4. Les Foyers de l’enfance ............................................................................ 144

CHAPITRE 3. EXAMEN DE LA LITTÉRATURE SUR L’IMPACT DE LA REMÉDIATION ....... 149
INTRODUCTION .................................................................................................................... 149
1. Les évaluations "externes" de la remédiation ............................................................. 151
1.1. Un impact variable selon le dispositif considéré ............................................. 151
1.1.1. La remise en cause des GAPP .................................................................. 151
1.1.2. L’impact controversé des RASED ............................................................ 155
1.1.3. Les effets contreproductifs de l’éducation prioritaire ............................... 157
1.1.4. Le redoublement et les mesures "compensatoires" ................................... 158
1.1.5. Les aides péri-scolaires ............................................................................. 160
1.2. Un apport global non démontré ....................................................................... 163
1.3. Analyse des principaux résultats obtenus ........................................................ 167
2. Les conclusions des enquêtes internes ....................................................................... 173
2.1 Des GAPP aux RASED .................................................................................... 173
2.1.1. L’apport des RASED relativement aux GAPP ......................................... 173
2.1.2. Un positionnement à préciser .................................................................... 177
2.2 Une addition de dispositifs non coordonnés .................................................... 179
2.2.1. Vers une prise en charge personnalisée .................................................... 180
2.2.2. Une remise en cause de l’aide spécialisée ? .............................................. 183
2.3 Les actions menées en dehors de l’école .......................................................... 188
3. Les approches "opérationnelles" ................................................................................ 194
3.1. La sélection des élèves bénéficiant de mesures d’aide contre la difficulté ...... 194
3.2. L’efficacité des dispositifs de remédiation ....................................................... 198
3.2 Vers une redéfinition des rôles ? ...................................................................... 204
3.3 Des pratiques en classe génératrices de différences ? ..................................... 209
3.4 Des dispositifs extra scolaires pour gommer les différences de réussite ......... 212
CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE ET ÉLABORATION DES HYPOTHÈSES ........................ 219
1. Discussion des travaux ........................................................................................... 219
2. Hypothèses ............................................................................................................. 221

II. DEMARCHES METHODOLOGIQUES : Comment observer le fonctionnement et
l’efficacité des dispositifs d’aide ? ....................................................................................... 226
INTRODUCTION. ................................................................................................................... 229
CHAPITRE 1. LE RECUEIL DES DONNÉES ....................................................................... 231
INTRODUCTION .................................................................................................................... 231
1. Les indicateurs ............................................................................................................ 231
1.1. Les variables dépendantes (VD) ...................................................................... 231
1.2. Les variables indépendantes (VI) ..................................................................... 232
2. Le recueil des données................................................................................................ 234
2.1 La connaissance des élèves et des dispositifs ................................................... 234
2.1.1. Le questionnaire ........................................................................................ 234
2.1.2. Les modalités d’administration ................................................................. 236
2.1.3. Les demandes d’aide ................................................................................. 237
2.2 L’évaluation du niveau scolaire ....................................................................... 241
2.2.1 L’évaluation initiale du niveau scolaire .................................................... 242
2.2.2 L’évaluation finale .................................................................................... 246
2.2.3 La progression au cours du cycle 3 ........................................................... 253
2.2.4 Autres indicateurs ..................................................................................... 254
3. Résumé des variables ................................................................................................. 257
CHAPITRE 2. L’EXPLOITATION DES RÉSULTATS ........................................................... 263
1. La population d’enquête ............................................................................................. 263
2. Les procédures statistiques ......................................................................................... 268
2.1 Les analyses descriptives ................................................................................. 268
2.2 La modélisation des relations entre facteurs ................................................... 269
2.2.1 La régression linéaire univariée ................................................................ 270
2.2.2 La régression linéaire multivariée ............................................................. 271
2.2.3 La régression logistique ............................................................................ 273

III. PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS DE LA RECHERCHE :
déterminants des performances scolaires, organisation et impact des dispositifs d’aide....... 277
INTRODUCTION. ................................................................................................................... 279
CHAPITRE 1. DÉTERMINANTS DES DIFFICULTÉS SCOLAIRES ........................................ 281
INTRODUCTION .................................................................................................................... 281
1. L’origine sociale et le contexte familial ..................................................................... 283
1.1. L’origine sociale de l’élève .............................................................................. 283
1.1.1. Effet de l’origine sociale sur le niveau "initial" ........................................ 284
1.1.2. Effet de l’origine sociale sur le niveau "final" .......................................... 295
1.2. Le contexte familial : des résultats moins probants ......................................... 303
1.3. Rôle conjoint des variables familiales dans l’explication des résultats des élèves .. 316
1.3.1. Constitution des modèles .......................................................................... 316
1.3.2. Conclusion ................................................................................................ 319
2. Caractéristiques individuelles de l’élève .................................................................... 320
2.1 Le genre ............................................................................................................ 321
2.2 L’âge ................................................................................................................. 323
2.3 Les facteurs psycho-affectifs et comportementaux ........................................... 329
2.3.1. Le bien être à l’école ................................................................................. 330
2.3.2. L’estime de soi .......................................................................................... 331
2.3.3. La motivation ............................................................................................ 333
2.3.4. L’attention en classe ................................................................................. 337
2.3.5. Conclusion : rôle spécifique des différentes variables individuelles dans
l’explication des résultats ....................................................................................... 339
2.4 Modèle portant sur les déterminants socio-familiaux et individuels ............... 341
3. L’environnement scolaire ........................................................................................... 345
3.1. Effet-établissement, effet-classe, effet-maître ................................................... 347
3.2. Les différences générées par l’appartenance à une promotion ....................... 352
3.2.1. Les différences entres écoles .................................................................... 352
3.2.2. Les différences entre classes ..................................................................... 357
3.3. Les origines des différences entre promotions ................................................. 358
3.3.1. Les caractéristiques des sites .................................................................... 358
3.3.2. Les caractéristiques du recrutement .......................................................... 360
3.4. L’effet des variables contextuelles ................................................................... 360
3.4.1. Les caractéristiques des écoles .................................................................. 361

3.4.2. Les caractéristiques des classes et des enseignants ................................... 364
3.5. Conclusion ........................................................................................................ 366
CHAPITRE 2. ANALYSE DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES ENFANTS BÉNÉFICIANT D’UNE
AIDE .................................................................................................................................... 371
INTRODUCTION .................................................................................................................... 371
1. Analyse des demandes d’aide adressées par les enseignants aux RASED ................ 373
1.1. Les variables explicatives de la fréquence des démarches .............................. 374
1.1.1. Le lieu de scolarisation ............................................................................. 374
1.1.2. Les caractéristiques individuelles ............................................................. 376
1.1.3. Le niveau scolaire ..................................................................................... 379
1.1.4. La configuration des classes ..................................................................... 381
1.1.5. Le cumul des aides .................................................................................... 382
1.2. L’analyse des critères avancés par les enseignants ......................................... 388
1.2.1. Construction d’une grille d’analyse des difficultés exprimées ................. 388
1.2.2. Des motifs essentiellement liés aux apprentissages .................................. 388
1.3. Les critères de sélection des types d’aides ....................................................... 398
1.3.1. Des réponses à dominante psychologique et pédagogique ....................... 398
1.3.2. Les critères d’indication d’aide : une ventilation opaque ......................... 399
1.3.3. L’effet du niveau de scolarisation ............................................................. 402
1.3.4. Analyse statistique des données descriptives ............................................ 406
1.3.5. Conclusion ................................................................................................ 408
1.4. Les prises en charge en partenariat ................................................................. 409
1.4.1. Cohérence entre l’indication et les autres prises en charge ...................... 410
1.4.2. Des prises en charge sensibles aux caractéristiques individuelles ............ 412
1.4.3 La nature des difficultés des élèves : un élément déterminant les choix de
recrutement ? .......................................................................................................... 415
1.5 Conclusion ........................................................................................................ 421
2. Les critères d’orientation des élèves vers les dispositifs ............................................ 424
2.1 Le niveau scolaire de l’enfant .......................................................................... 424
2.1.1. Un seuil de disjonction justifiant les aides ? ............................................. 425
2.1.2. Un seuil variable selon les structures ........................................................ 426
2.2 Les caractéristiques individuelles .................................................................... 430
2.2.1 L’origine sociale ....................................................................................... 431
2.2.2 Le genre .................................................................................................... 434
19
2.3 Les caractéristiques des écoles ........................................................................ 435
3.2.1. Les caractéristiques géographiques ........................................................... 435
3.2.2. Les caractéristiques des sites .................................................................... 437
3.2.3. Les autres variables explicatives ............................................................... 439
3.2.4. Une couverture malgré tout satisfaisante des élèves en difficulté ? ......... 442
2.4 Des différences de recrutement selon le dispositif ........................................... 444
2.4.1. Des différences relatives aux prestataires ................................................. 444
2.4.2. Une analyse plus fine par forme d’aide .................................................... 447
2.4.3. Le cas particulier du secteur libéral : une question de coût ? ................... 449
2.4.4. Les aides psychologiques : l’influence du milieu social ........................... 451
2.5 Les critères justifiant le cumul des aides ......................................................... 452
2.5.1. Modalités de l’articulation des propositions d’aide .................................. 453
2.5.2. Le cumul successif .................................................................................... 456
2.5.3. Cumul et niveau scolaire ........................................................................... 459
2.5.4. Le redoublement et les aides scolaires ...................................................... 461
2.6 Conclusion ........................................................................................................ 463
CHAPITRE 3. LES EFFETS DES DISPOSITIFS DE REMÉDIATION SUR LES ÉLÈVES ........... 465
INTRODUCTION .................................................................................................................... 465
1. L’influence sur les performances scolaires des élèves à l’entrée au cycle III ............ 467
1.1. Les effets globaux ............................................................................................. 467
1.2. Les effets spécifiques ........................................................................................ 469
1.3. Conclusion : un modèle explicatif des résultats à l’entrée au cycle 3 ............. 478
2. L’influence sur les performances scolaires des élèves en fin de cycle III .................. 482
2.1. Les effets globaux ............................................................................................. 482
2.2. Les effets spécifiques ........................................................................................ 484
2.2.1 Le niveau en fin de scolarité élémentaire ................................................. 485
2.2.2 L’estime de soi ......................................................................................... 488
2.2.3 Le bien être à l’école ................................................................................. 490
2.3. Conclusion : les aides ne permettent pas de résorber les différences de réussite ... 496
3. Analyse de l’efficacité des dispositifs de remédiation ............................................... 498
3.1. Le point de vue des élèves ................................................................................ 499
3.2. L’évolution des performances scolaires ........................................................... 505
3.2.1. Mesure subjective et objective des progressions ...................................... 505
3.2.2. L’effet global des aides ............................................................................. 506

4. Les effets selon les caractéristiques des aides ............................................................ 511
4.1. Des effets différenciés selon le cadre d’administration des aides ................... 511
4.2. Des effets différenciés selon la nature des aides .............................................. 519
4.3. Des effets différenciés selon les modalités des interventions ........................... 522
4.3.1. La durée et l’intensité des aides ................................................................ 524
4.3.2. La division scolaire ................................................................................... 527
4.3.3. Le lieu d’administration ............................................................................ 528
4.3.4. La forme de l’intervention dans le cadre du réseau .................................. 531
5. Les effets selon les caractéristiques des élèves et de leurs difficultés ........................ 533
5.1. Effet différencié selon les caractéristiques des élèves ..................................... 533
5.2. Les effets différenciés selon la nature des difficultés ....................................... 534
6. La répartition de la population en fonction de l’efficacité des aides .......................... 537
6.1. La répartition des élèves en fonction de leur progression au cycle 3 .............. 537
6.2. Les facteurs altérant la répartition des élèves par progression....................... 539
6.2.1. Le domaine d’enseignement ..................................................................... 540
6.2.2. La cadre d’administration ......................................................................... 541
6.2.3. L’ampleur des difficultés des élèves ......................................................... 544
CONCLUSION ....................................................................................................................... 552
CONCLUSION GENERALE ............................................................................................. 557
Bibliographie .......................................................................................................................... 569
Textes règlementaires ............................................................................................................. 594
Liste des tableaux et figures ................................................................................................... 603
Glossaire des sigles ................................................................................................................ 615
Annexes .................................................................................................................................. 623

Extrait de nuxeo.u-burgogne.fr (650 pages)

Répondre à cet article