> 8 - PÉDAGOGIES, ACTIONS LOCALES, FORMATIONS > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline (4)/ > Actions locales AU COLLEGE (4) > Collège (Numérique, Communication, Presse) > B* Quelle gouvernance de pédagogie coopérative peut-on mettre en place avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Quelle gouvernance de pédagogie coopérative peut-on mettre en place avec les élèves avec l’aide du jeu "Creative Commons " (les biens communs de la connaissance") ? Projet du collège REP Juline Lambot à Trignac (académie de Nantes)

8 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Quelle gouvernance peut-on mettre en place avec les élèves ?

Dans le cadre d’un projet sur les biens communs de la connaissance, nous avons travaillé, avec une classe de 5e, sur la notion de gouvernance.

En effet, un bien commun est une ressource gérée par une communauté selon les règles de gouvernance qu’elle a définies.

La classe existe en tant que groupe mais comment en faire une communauté capable de prendre des décisions, de créer ses règles, de faire un apprentissage de la démocratie, au collège ?

Cette ressource tente de proposer des pistes pour construire une forme de gouvernance laissant la place à la parole des élèves.

Ce projet a été mené en Réseau d’éducation prioritaire.

le déroulé

Expliquer le projet et les enjeux pour que chacun puisse être acteur

présentation du projet et des objectifs

Il s’agit d’un projet de recherche afin de produire des ressources, des connaissances, sur un patrimoine méconnu, le château de l’Angle.

Ce château, une motte médiévale, se trouve à Crossac, en Brière, à proximité.
Elle a aujourd’hui disparu, et nous allons enquêter, aller sur le terrain et mener des recherches pour, ensuite, rédiger des articles afin d’apporter de nouvelles connaissances dans des encyclopédies comme Wikipédia, Wikimini ou Vikidia.

Il s’agit de faire comprendre une notion complexe, les biens communs de la connaissance, dont on peut trouver cepndant des exemples dans la vie courante. Nous nous appuierons sur des exemples comme un four à pain d’une part et wikipédia d’autre part.

Apport théorique sur les biens communs de la connaissance (Diaporama)

Nous réfléchirons ensemble à ce que cela implique de publier sur Internet, quelles sont les responsabilités qui seront les nôtres.

construire le chemin du projet

chemin de projet 1 Par groupes de 3 à 5, les élèves complètent le chemin du projet.

Sur une grande feuille, un chemin est tracé, l’objectif étant la publication d’articles sur le château de l’Angle.

Les élèves doivent noter sur ce chemin ce qu’ils vont accomplir, quels seront les personnes, partenaires présents, quels seront les obstacles, les différentes étapes.
chemin de projet 2

Il s’agit d’évaluer quelle est la compréhension, par les élèves, des apprentissages visés, et de les inscrire dans une démarche de projet.

Comment organiser le travail de groupe, et créer une communauté élèves/ enseignants

Afin de favoriser des pratiques coopératives, les modalités de travail de groupe doivent évoluer selon le travail à faire. Pour cela, nous nous appuyons sur une conférence de Sylvain Connac, Coopération et différenciation et sur son ouvrage

Apprendre avec les pédagogies coopératives

|Coopération et différenciation-> https://youtu.be/29wRih2qMtw]

Créer des groupes en fonction des compétences et des goûts de chacun

Chacun doit noter sur son cahier ses compétences, talents, qualités qui seront utiles au groupe.

Les compétences notées par les élèves de la classe sont :
rédaction compétences informatiques soigner son travail prendre des photos
réalisation de croquis, schémas dialoguer observer
trouver des informations sur un document rendre servcie dessin proposer des idées

Les élèves complètent individuellement un document où ils mentionnent leurs compétences, leurs goûts afin de permettre à chacun de trouver sa place dans le groupe quelque soit la difficulté du travail demandé.
Ainsi, selon les tâches à accomplir, les groupes devront tous avoir un membre chargé des photos, des croquis, de la prise de note, de l’oganisation...

Créer des groupes par affinités
C’est le choix qui est fait pour les tâches longues (la rédaction de l’article par exemple), afin que les élèves s’engagent rapidement et durablement dans cette partie du travail, sans conflits.

Créer des groupes aléatoires, pour un travail ponctuel et rapide

Nous procédons par tirage au sort : des papiers, comportant des numéros de 1 à 5 sont distribués aux élèves. Tous les élèves ayant le 1 se réunissent, tous ceux ayant le 2 également, etc...
Cela permet d’apprendre à discuter / échanger avec des élèves que l’on connaît moins, et pour un temps très court, cela augmente l’efficacité.
Nous avons utilisé des groupes aléatoires pour le chemin du projet, le word café et la relecture / correction finale (binôme).

Travailler individuellement en utilisant un outil collaborationecran_pad

Le pad permet de travailler, au CDI ou à la maison, sur la rédaction de l’article, chacun étant en charge d’une partie. Il s’agit d’un outil collaboratif, qui permet de voir l’avancée des différents groupes, et qui permet aussi d’intervenir dans le travail des autres. Affiché au vidéoprojecteur, nous avons aussi pratiqué des relectures communes, où nous notions les améliorations à apporter, pour chaque partie.

Définir les règles de la gouvernance, en particulier concernant la gestion de ressource.

le conseil d’élèves en vie de classe

le conseil : les élèves ayant des expériences de conseils d’élèves expliquent des principes de fonctionnement, qui posent les bases de notre gouvernance.
chacun peut s’exprimer, donner son avis

Pour organiser le fonctionnement du conseil, il peut y avoir des métiers. Sont cités : président de séance, secrétaire, distributeur de parole, maître du temps. Tous les métiers peuvent être féminins ou masculins.

Débat sur les modes de prises de décision dans la classe
le vote à la majorité absolue
le consensus, après discussion
le compromis
le rapport de force

Le rapport de force, où un élève, un groupe, fait pression et s’impose ne peut pas être le mode de décision dans ce projet, qui se veut coopératif et collaboratif.

Pendant les heures de vie de classe, pour la durée du projet, il y aura un conseil afin de prendre les décisions nécessaires à l’avancée du projet.
Nous rappelons aussi le rôle de l’adulte, qui est garant du cadre. Ce projet se déroule dans le respect du règlement intérieur de l’établissement, sous l’autorité du chef d’établissement.

découvrir les licences Creative Commons et faire un choix avant de publier

Faire un choix de licence avant de publier

Discussion / brainstorming autour de la notion de droit d’auteur et de licence. Nous nous appuyons sur les élèves publiant sur Youtube.
Afin de connaitre les différentes licences Creative Commons un document d’accompagnement à destination des enseignants est donné. télécharger la fiche enseignant sur les droit d’auteur et licences

Pour les élèves, c’est la vidéo réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la communication et de la culture et Creative Commons France sur les Creative Commons qui a servi de base à la discussion.

Ministère français de la Culture et de la Communication - Creative Commons France

Les élèves s’approprient ensuite ces licences, à partir d’un jeu : des situations sont exposées, et les élèves, par groupes de 5, doivent trouver quelle licence correspondrait le mieux à chaque personnage.

La dernière carte est celle de la 5e, qui doit publier sur une encyclopédie collaborative.
Chaque groupe fait son choix, l’enseignant photographie puis projette les 5 plateaux de jeu complétés.

Télécharger le plateau du jeu

Télécharger les cartes à jouer

Prendre des décisions, en particulier concernant la gestion de la ressource.

Un débat suit, afin que chaque groupe exprime ses arguments.
La communauté élèves / enseignants décide ensuite de la licence attribuée à notre travail, sans qu’il y ait de vote.

le bilan

La question de la gouvernance est un des points d’un projet plus vaste : c’est l’une des étapes importantes si l’on veut créer, avec les élèves, un bien commun. Cela bouscule parfois les habitudes, car il n’est pas si simple de laisser les élèves prendre des décisions.

Intégrer ce que sont les droits d’auteur, les licences Creative Commons, la propriété intellectuelle est assez difficle pour des élèves de 5e : il sera nécessaire d’y revenir dans la scolarité des élèves, en s’appuyant sur leurs pratiques.
Avec d’autres classes, nous réutiliserons le jeu sur les licences CC, afin de généraliser leurs usages.

L’utilisation du pad, outil collaboratif, peut être réinvesti dans de nombreux projets.

Ce projet nécessite beaucoup d’heures : l’heure de vie de classe semble être tout à fait appropriée pour ce type de projet.

Les décisions ont été prises au consensus, à l’issue de la discussion.
Un groupe d’élèves s’est engagé à continuer à gérer la ressource l’an prochain.

auteur(s) : Dessaivre, Cécile, Professeure documentaliste, collège Juline Lambot, Trignac

Extrait de pedagogie-ac-nates.fr du 09.06.18 : Quelle gouvernance peut-on mettre en place avec les élèves ?

Répondre à cet article