> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Annuaires, Textes et Rapports officiels, (...) > PAYS ETRANGERS > "Déghettoïser par l’école ?, un article de Béatrice Mabion-Bonfils (univ. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Déghettoïser par l’école ?, un article de Béatrice Mabion-Bonfils (univ. Cergy-Pontoise). Comparaison. Des propositions inspirées de l’exemple américain

10 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] Si l’école ne pas à elle-seule déghettoïser la société, elle peut en tout cas y contribuer... Créer par exemple des super-établissements regroupant des "sous-établissements" de différents quartiers, localisés en centre-ville comme dans les périphéries. Portant le même nom, cela contribuerait à homogénéiser l’"image de marque" de l’ensemble. Ils relèveraient surtout d’une même gouvernance, d’une même politique d’établissement. Les "sous-établissements" géographiquement situés dans les quartiers difficiles se verraient attribués dans ce contexte une implantation prioritaire des sections qui servent à la sélection sociale selon le principe des écoles aimants. A quartier répulsif, école attractives. Ainsi, l’école peut recréer du lien citoyen au sein de la république.

Extrait de huffingtonpost.fr du 06.09.12 : L’Ecole américaine déconstruite

 

[...] Alors “l’éducation prioritaire”, adaptée aux élèves et ayant pour but de les adapter à l’éducation, de trouver du goût à apprendre, de se persuader qu’ils ont leur place au moins jusqu’à seize ans dans le système scolaire, certainement, des liens établis localement, sans doute, celà ne fait ni ne nécessite forcément des “zones”délimités et pourrait être étendu à tout le territoire.

Sur l’un des blogs de de mediapart du 09.09.12 : Pour une éducation prioritaire sans "zone", par Jean Michel Lahieyte

Répondre à cet article