> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Maths et Sciences) > B* Trois innovations en école ECLAIR et RRS à La Réunion : Raconte-moi les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Trois innovations en école ECLAIR et RRS à La Réunion : Raconte-moi les requins ; "Questionner autrement les oeuvres littéraires" (Saint Louis) ; "Réalisation d’une "Mathémathèque" (Sainte-Suzanne)

7 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

- Raconte-moi les requins
école élémentaire ECLAIR René Périanayagom à Saint-Louis (La Réunion)

Le projet « Raconte-moi les requins » servira de projet référent (via un document de synthèse et de méthodologie du projet, diffusé par mél aux autres écoles), de façon à essaimer à La Réunion une pratique d’ECO-REPORTAGE RADIOPHONIQUE par des écoliers sur des sujets environnementaux plus vastes que celui des requins.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
Les élèves de la classe de CE2 Bougainvilliers ainsi que les éco-délégués de l’école qui réaliseront les interviews.

A l’origine
La polémique autour du « risque requin » à La Réunion est devenue un enjeu de société. Depuis 2011, 9 attaques de requins dont 3 mortelles ont été recensées. Des plages sont fermées, des activités socio-économiques sont mises à mal. La société réunionnaise est divisée sur les décisions à prendre.

Objectifs poursuivis
Des écoliers de Saint Louis vont servir d’enquêteurs radiophoniques avec leurs mots d’enfants auprès des acteurs locaux (experts des requins, société civile, gramouns, …) pour démêler cette confusion.

Description
Ils vont créer une base de données référencée (essentiellement interviews audio, mais aussi articles, livres, contes …) accessibles à tous (classes et grand public, via internet et diffusion de DVD), ainsi qu’une émission de radio qui s’intitulera « Raconte – moi les Requins … ».

Modalité de mise en œuvre
Cette émission de radio sera hébergée par internet sur les audio blogs d’ARTE AUDIO et sera diffusée à La Réunion sur radio zourite (radio locale associative des enfants, association fée mazine). Le projet « Raconte-moi les requins » servira de projet référent (via un document de synthèse et de méthodologie du projet, diffusé par mél aux autres écoles), de façon à essaimer à La Réunion une pratique d’ECO-REPORTAGE RADIOPHONIQUE par des écoliers sur des sujets environnementaux plus vastes que celui des requins. De cette démarche de démocratie participative « radiophonique », les élèves vont aussi pratiquer le respect de l’environnement et de concertation citoyenne, deux clés du développement durable.

Moyens mobilisés
Mme Stéphanie GAUTRET assurera le bon déroulement de l’action auprès de ses élèves et auprès des éco-délégués. Mr l’IEN Philippe MESPOULHE facilite la mise en relation avec les partenaires scientifiques et plus largement avec le monde de la mer. Un réalisateur radio de l’association fée mazine m’aidera à installer un atelier radio dans l’école pendant le temps périscolaire et réalisera l’émission de radio finale.
Les interviewés : IEN en charge de l’EDD Mr Philippe MESPOULHE, IEN en charge de la littérature Mr AVET-ROCHEX, CROSS, Université, IRD, GLOBICE, KELONIA, Muséum d’Histoire naturelle, CREPS, CRESSM, FFESSM (Fédé Sports sous-marins), les pêcheurs, les surfeurs, les « gramouns » rencontrés lors des sorties prévues, les entrepreneurs…

Partenariat et contenu du partenariat
Education Nationale, Mairie de St Louis, Assoc. FéeMazine, CROSS, Université, IRD, GLOBICE, KELONIA, Muséum d’Histoire naturelle, CREPS, CRESSM, FFESSM (Fédé Sports sous-marins), Vie Océane, ARDA, … (cf multiples lettres de soutien technique en PJ). Demande de partenariat financier déposé auprès de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. (cf budget)

Liens éventuels avec la Recherche
en cours,

Evaluation / indicateurs

  • Les indicateurs de performance : les faibles résultats en maîtrise de la langue
  • Des indicateurs de contexte comme l’absence de salle informatique et de bibliothèque rendant difficile le travail de recherche.

Extrait du site Expérithèque : Ecole René Périanagom : Raconte-moi les requins

 

- Questionner autrement les œuvres littéraires,
expérimentation de l’école élémentaire ECLAIR René Périanayagom à Saint-Louis (La Réunion)

Suite à une prise de conscience de ces problèmes par l’équipe enseignante (particulièrement le cycle 2) nous pouvons avancer l’hypothèse :

  • qu’une approche différente de la littérature par les enseignants, une réflexion approfondie préalable sur le questionnement des oeuvres doit permettre aux élèves d’accéder au sens de celles-ci.
  • qu’une imprégnation conséquente de textes résistants, polysémiques mais aussi riches en vocabulaire permet à l’élève d’acquérir le difficile passage du langage en situation au langage d’évocation. mise en oeuvre :
  • conduire tous les enseignants de l’école à proposer un quart d’heure de lecture littéraire quotidienne à leurs élèves. Ce travail pour la première année sera mené exclusivement à l’oral. Il pourra être fait sur des albums mais aussi sur des contes. Une dizaine d’œuvres sera abordée durant une période.

Description

  • mise en place d’un quart d’heure par jour de lecture entendue
  • même démarche en accompagnement éducatif, avec implication des parents
  • même démarche en aide personnalisée,
  • échanges de pratiques avec prise en charge d’une classe pour permettre à deux enseignants d’être ensemble
  • pause méthodologiques régulières pour faire des comparaisons entre les oeuvres, établir des mise en réseau.
  • partage avec le collège et en inter/intra-cycles avec « défis compréhension »
  • projet marguerite des mots possible CM2 vers 6ème, (à voir avec le collège) En quatre phases : accompagnement éducatif / cycle 2 / cycle 3 / liaison école-collège

Evaluation / indicateurs

  • L’analyse des évaluations CE2 et CM2 montre une incompréhension des textes à exploiter : les questions relevant de l’explicite sont élucidées par contre celles qui se réfèrent à l’implicite ne le sont presque jamais.
  • Les élèves du cycle 2 n’ont pas le vocabulaire mental nécessaire pour accéder au sens des mots à lire, le langage d’évocation, préalable à l’apprentissage de la lecture n’est pas acquis.
  • Les élèves du cycle 3 signalés au RASED n’ont pas de problèmes de décodage mais ils ne comprennent pas ce qu’ils lisent.

Site académique

Extrait du site Expérithèque : Questionner autrement les œuvres littéraires

 

- Réalisation d’une "Mathémathèque"
Ecole RRS René Manglou

"Mathémathèque" dans l’école( banque de données mathématiques : problèmes, jeux, matériel...) par les élèves et les maîtres.

A l’origine
Les compétences déficitaires sont :

  • Au CM2 :
    • Français : Reconnaître des propositions indépendantes, coordonnées, juxtaposées ; reconnaître la proposition relative (complément du nom). Identifier ou constituer une famille de mots. Dans une dictée, appliquer [la règle de l’accord du verbe avec son sujet, y compris avec le sujet qui de 3ème personne. Accorder sans erreur l’adjectif (épithète, apposé et [attribut du sujet) avec le nom. Repérer les temps simples et les temps composés de l’indicatif, le conditionnel présent et l’impératif présent ; conjuguer et utiliser à bon escient les verbes des premier et deuxième groupes, être et avoir, ainsi que quelques verbes fréquents en comprenant et en appliquant leurs règles de formation pour les temps étudiés. Écrire sans erreur les homophones grammaticaux.
    • Mathématiques : Reconnaître, décrire et nommer les solides droits. Estimer ou mesurer une longueur. Connaître les différentes unités et leurs relations. Utiliser la formule de la longueur d’un cercle. Connaître les résultats des tables de multiplication. Poser et effectuer une division d’un nombre entier ou décimal par un nombre entier.
  • Au CE1 :
    • Français : Dans les productions dictées et autonomes : marquer l’accord entre le sujet et le verbe dans les phrases où l’ordre sujet-verbe est respecté, dans le groupe nominal simple marquer l’accord de l’adjectif qualificatif avec le nom qu’il qualifie. Conjuguer les verbes du premier groupe, « être » et « avoir », au présent, au futur, au passé composé de l’indicatif.
    • Mathématiques : Organiser les informations d’un énoncé Résoudre des problèmes relevant de l’addition, de la soustraction et de la multiplication Approcher la division de deux nombres entiers à partir d’un problème de partage ou de groupements Connaître une technique opératoire de la multiplication et l’utiliser pour effectuer une multiplication par un nombre à un chiffre. Diviser par 2 ou 5 des nombres inférieurs à 100 (quotient exact entier).

Objectifs opérationnels de cette action

  • Acquérir une automatisation de calcul.
  • Elaborer des stratégies de calcul.
  • Résoudre des problèmes engageant une démarche à une ou plusieurs étapes.
  • Acquérir une liste de mots les plus courants rencontrés dans un énoncé de problème.
  • Lire sans aide les énoncés de problèmes.
  • Utiliser les narrations de recherche afin d’amorcer la résolution du problème.
  • Résoudre régulièrement des problèmes : Les problèmes d’application ou de réinvestissement. Ils servent essentiellement à consolider des connaissances, des savoir-faire et permettent d’évaluer des acquis. Les problèmes complexes qui offrent l’occasion de mobiliser plusieurs connaissances mathématiques dans des situations proches de la vie de l’élève. Ces problèmes demandent aux élèves d’organiser une démarche raisonnée, de poser des étapes intermédiaires, de programmer des calculs, des constructions. Les situations-problèmes qui sont des problèmes pour apprendre, c’est-à-dire pour permettre aux élèves de s’approprier une notion nouvelle. Les problèmes ouverts dont l’un des objectifs est le développement des capacités à chercher.

Description
Réalisation et utilisation d’une "Mathémathèque" dans l’école( banque de données mathématiques : problèmes, jeux, matériel...) par les élèves et les maîtres.
Défis Enigmes Quiz Récréations géométriques Récréations logiques Récréations numériques Jeux de société : échecs, Go... Utilisation des abaques Initiation au Suanpan et au Soroban ( bouliers chinois et japonais) Casse-têtes Soduku Tangram

Porteurs du projet

  • Les maîtres du cycle 3 : Famare Nadine- Sévagamy Stéphanie- Parvédy Béatrice- Foudrin Laurence- Souedan Céline- Perera Nathalie- Hubert Gaelle.
  • Le RASED : Grondin Lolita- Mangalom Marie Renée- Rouayroux Jacques. Le maître de CLIN : Boyjaunauth Isabelle.
  • Le directeur : Colinet Bernard.

Partenariat et contenu du partenariat
IREM APMEP, Chercheur

Evaluation / indicateurs
Evaluation quantitative et qualitative :

  • nombre d’outils créés, nombre de problèmes résolus
  • quantité d’énigmes résolues, de jeux maîtrisés
  • fréquence d’utilisation
  • classement aux concours et rallyes
  • participation des parents
  • mesure des progrès chez les élèves ( évaluation formative et sommative ) Evaluation nationale CM2.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation / Modèle du C.A.F

Fiche académique

Extrait du site Expérithèque : Ecole René Manglou

Répondre à cet article