> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Carte scolaire et de l’EP, Mixité sociale > Carte scolaire et Mixité sociale : Entrée ou sortie d’EP (TOUTES (...) > Y a-t-il eu déclassement de collèges RRS et dans quelles académies ? Une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Y a-t-il eu déclassement de collèges RRS et dans quelles académies ? Une question difficile (étude OZP)

31 août 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le site Education prioritaire (DGESCO-CNDP) a mis en ligne la carte des collèges et écoles en réseau de réussite scolaire RRS pour la rentrée 2010.

Si la liste des collèges en RAR reste pratiquement inchangée (255 au lieu des 254 signalés au BO en 2009), la question d’une éventuelle disparition de RRS dans le nouvel annuaire peut se poser.

Pour y répondre, nous ne disposons que de deux sources officielles antérieures :
- la liste des "écoles et établissements en ZEP et REP" à la rentrée 2005, qui n’est plus en ligne sur les sites officiels depuis plusieurs années mais que l’OZP a sauvegardée sur le sien ;
- l’édition 2009 de "Repères et références statistiques" (RERS), publiée par la DEPP et qui comptabilise 851 RRS dans l’enseignement public pour la rentrée 2008.
Xavier Darcos a repris un chiffre global du même ordre (856 RRS) dans le dossier de sa conférence de presse de janvier 2009

Dans un premier temps, peu après la publication du nouvel annuaire 2010, l’OZP a établi un tableau de la répartition des RAR et RRS par académie et calculé leur nombre au niveau national (qui ne figurait pas dans l’annuaire) : 255 RAR et 816 RRS.

 

I - La comparaison avec la liste de 2005

Elle est techniquement très difficile et les tests que nous avons effectués sur une académie (Amiens) et sur un département (la Seine-Saint-Denis) n’ont pas donné de résultats clairs et significatifs.
En effet, dans la liste 2005,
- les ZEP ne sont pas distinguées des REP. Cependant certains réseaux sont signalés comme "hors éducation prioritaire", pour des raisons liées à l’attribution de primes (en résumé, si un RRS était ZEP de 1999 à 2005, les ISS sont versées ; sinon, pour les anciens REP, elles n’existent pas, mais c’est en réalité plus compliqué que cela selon les académies...)
- certains réseaux comprennent un lycée mais pas de collège (inversement, on trouve dans l’annuaire de 2010 lui-même des éléments un peu inattendus - coquille ou bizarrerie administrative au niveau académique ? -, comme ces deux RRS dans l’Oise (académie d’Amiens) qui ne sont composés que d’une seule entité (une école) ;
- certains réseaux, qui comprenaient plusieurs collèges en 2005, ont été scindés et de nouveaux réseaux ont été créés avec ces collèges devenus chacun "unité de référence" : avec un réseau 2005, on en a constitué trois dans l’annuaire 2010 ;
- au niveau des écoles, notre test a repéré des modifications un peu plus nombreuses, mais encore plus difficiles à quantifier que celles concernant les réseaux ou les collèges.

 

II - La comparaison avec les données de la DEPP (RERS édition 2009
Elle semble a priori plus aisée.

Au niveau national, l’annuaire 2010 accuse une perte de 35 RRS par rapport au RERS 2009 (données de la rentrée 2008) et de 40 par rapport au dossier de la conférence de presse de janvier 2009.

Au niveau académique, nous avons complété notre premier tableau (en laissant de côté les RAR, au nombre resté pratiquement inchangé) et abouti à celui-ci.

Le premier chiffre concerne le RERS édition 2009, le second l’annuaire DGESCO 2010.

Aix-Marseille 38 39
Amiens 27 26
Besançon 22 18
Bordeaux 41 41
Caen 10 8
Clermont-Ferrand 18 10
Corse 13 16
Créteil 99 94
Dijon 29 21
Grenoble 41 36
Guadeloupe 11 11
Guyane 0 11
Lille 82 82
Limoges 5 5
Lyon 39 39
Martinique 11 11
Montpellier 21 21
Nancy-Metz 30 31
Nantes 20 22
Nice 8 7
Orléans-Tours 28 31
Paris 28 19
Poitiers 8 9
Reims 25 25
Rennes 18 16
La Réunion 19 21
Rouen 45 39
Strasbourg 13 11
Toulouse 20 14
Versailles 82 82
TOTAL 851 816

Bilan de la comparaison
Sur les 30 académies,
13 enregistrent une perte en nombre de RRS entre 2008 et 2010 ;
8 enregistrent un gain (dont la Guyane qui gagne 11 RRS) ;
9 restent inchangées.
Le total national, rappelons-le, accuse une perte de 35 RRS.

On est tenté donc de conclure que, depuis la rentrée 2008, les académies, dont relève la gestion des RRS, ont globalement fait sortir plus de RRS du dispositif qu’ils n’en ont fait entrer.

 

III - Des réserves méthodologiques
Cette conclusion appelle cependant deux réserves importantes :
- La DEPP s’est appuyée sur les sources suivantes : Système d’information SCOLARITE et informations de la Base centrale d’établissements (BCE). Or, ces sources sont généralement jugées par les spécialistes comme étant à l’époque assez mal renseignées par les académies et donc insuffisamment fiables.
Cette faiblesse est d’ailleurs implicitement reconnue par la DEPP elle-même qui, dans la rubrique "Education prioritaire" de sa publication "l’Etat de l’école 2009" (portant sur la rentrée 2008), ne fournit aucune donnée concernant le nombre de RRS.
- Certaines sorties du dispositif que l’annuaire 2010 révèle ont pu être opérées il y a plusieurs années déjà par les recteurs dans la plus grande discrétion et sans avoir été enregistrées par les indicateurs nationaux.

 

Les résultats de cette courte étude, réalisée à partir des seules sources officielles, sont susceptibles d’être contredits çà et là par les constats de terrain que nos lecteurs voudront bien nous communiquer.

Répondre à cet article