> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > Dispositifs MATERNELLE et PETITE ENFANCE > Maternelle pour moins de 3 ans (Situation locale) > Un phénomène qui prend de l’ampleur : la suppression des classes maternelles (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un phénomène qui prend de l’ampleur : la suppression des classes maternelles pour les moins de 3 ans, y compris en ZEP et en RAR. Exemples dans l’Aveyron et à Lorient

7 avril 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

"A l’arrivée de Nicolas Sarkozy, 23,4% des moins de 3 ans étaient scolarisés. ils ne sont plus que 18% . beaucoup de classes des très petits ont disparu, y compris dans les zones d’éducation prioritaires où la présolarisation est pourtant un droit inscrit dans la loi. Or 42 000 élèves de moins dans les classes, cela compte

Extrait de lemonde.fr (article payant) du 06.04.10 : Peut-on encore dégraisser le mammouth" ?

Note du QdZ ; L’article 2 de la loi d’orientation de 1989, confirmé par celle de 2005, prévoit en effet que "l’accueil des enfants de deux ans est étendu en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales ou de montagne"

 

Extrait de ladepeche.fr du 07.04.10 : Le grand gâchis de l’éducation nationale

 
Le maire poursuit : « Ces décisions vont à l’encontre des moyens que mobilise la ville, en investissement et en fonctionnement, en faveur de la qualité de l’accueil des enfants dès l’âge de deux ans, et ce pour répondre au choix de nombreuses familles ; des mesures d’autant plus difficiles à admettre qu’elles frappent des classes en Réseau ambition réussite, comme c’est le cas à Kersabiec,

Extrait de ouest-france.fr du 07.04.10 : Je déplore le sort réservé aux maternelles

Répondre à cet article