> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Accompagnement éducatif, personnalisé et Devoirs faits > Accompagn. éduc. (Déclarations gouvernementales) > Le ministère explique la non-généralisation de l’accompagnement éducatif dans (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le ministère explique la non-généralisation de l’accompagnement éducatif dans le primaire : "Dans les écoles non ZEP, il y a déjà un dispositif qui fonctionne bien, avec l’aide personnalisée »

7 juillet 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de ouestfrance.com du 06.07.09 : L’aide aux devoirs ne sera pas généralisée

(...) « Dans les écoles non Zep, il y a déjà un dispositif qui fonctionne bien, avec l’aide personnalisée », affirme désormais le ministère.

L’aide personnalisée, c’est une demi-heure par jour, destinée à des élèves en difficultés, effectuée par des enseignants. Autres freins : la question des transports du soir, dans les communes rurales notamment.

De plus, ce dispositif repose sur des enseignants rémunérés en heures supplémentaires. Il faut donc des volontaires... et de l’argent. Même si, selon le ministère, ce n’est pas la raison principale. Dommage. Pour une fois qu’une réforme de l’ancien ministre de l’Éducation suscitait une certaine unanimité.

Lire l’article intégral

Note du Quotidien des ZEP (QdZ) : Cette déclaration du MEN est à rapprocher du communiqué récent sur les résultats des évaluations CE1.

Cette formulation signifierait-elle que les écoles en ZEP qui pratiquent l’accompagnement éducatif ne seraient pas invitées à organiser également l’aide personnalisée ?
Pour l’instant, il ne s’agit-là que d’une hypothèse de notre part et qui demanderait confirmation. Il est vrai que la juxtaposition des ces deux dispositifs posait problème dans certaines écoles.

Répondre à cet article