> Fonctions : ACTEURS et PARTENAIRES > Parents > Parents (Dossiers et Guides, Actes) > Un ouvrage sur les relations parents / enseignants, par un bon connaisseur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un ouvrage sur les relations parents / enseignants, par un bon connaisseur de l’éducation prioritaire, Jean-Louis Auduc

24 novembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site du CRDP de Créteil, le 24.11.07 : Les relations parents-enseignants à l’école primaire

Les relations parents-enseignants à l’école primaire. Cet ouvrage répond à un double besoin d’explication et de propositions concrètes à partir d’expériences de terrain. Son originalité est de donner largement la parole à des professeurs d’école stagiaires qui ont exploré la relation parents-enseignants à travers leur mémoire professionnel, articulant détour historique, réflexion théorique, observations et expériences pratiques.

Au-delà de leur formation initiale, ils dessinent les contours d’une compétence professionnelle essentielle : rendre l’école lisible pour tous les parents, condition indispensable pour un dialogue de qualité avec toutes les familles, enjeu d’une véritable démocratisation de l’école et porteur de réussite scolaire pour les jeunes.

Jean-Louis Auduc est directeur des études du premier degré à l’IUFM de l’académie de Créteil. Professeur aujourd’hui. Cette collection nationale du réseau SCEREN-CNDP-CRDP est née d’un partenariat entre le CRDP et l’IUFM de l’académie de Créteil. Elle s’adresse prioritairement à ceux que l’on appelle « les nouveaux enseignants » mais aussi, plus largement, à tous ceux qui continuent à rechercher les voies d’une professionnalité assumée.

• Auteur(s) : Auduc, Jean-Louis

• Domaine(s) : Vie scolaire | Sociologie de l’éducation

• Niveau(x) : Ecole maternelle | Ecole élémentaire

• Collection : Professeur aujourd’hui

Date de parution : novembre 2007 - Référence : 941B2150 - Prix : 14 euros

Le site du CRDP de Créteil

La page « éducation prioritaire » de ce site

Répondre à cet article