> AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2007 > novembre 2007 > 02.11.07 - Les collèges RAR ont pris une plus grande marge de manœuvre dans (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

02.11.07 - Les collèges RAR ont pris une plus grande marge de manœuvre dans leur fonctionnement

2 novembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du « Monde » du 11.10.07 : Où supprimer 11 200 postes en 2008 ?

Dans la logique de réduction du nombre de fonctionnaires par non-remplacement d’un départ sur deux, imposée par Nicolas Sarkozy, où Xavier Darcos va-t-il pouvoir supprimer les 11 200 postes qu’il va perdre sur le budget 2008 de l’Education nationale ?

Depuis 2003 déjà, le nombre de postes baisse dans l’éducation. Les taux de remplacement sont serrés, la scolarisation des enfants de 2 ans est en net recul, les options rares ont été supprimées dans de nombreux établissements et nombre de sections professionnelles regroupées. Un des rares leviers pour lâcher du lest reste bel et bien les horaires des élèves. Cette logique, déjà en marche pour le primaire, peut-elle s’appliquer au secondaire ?

Le ministre envisage de libérer les établissements de l’organisation des examens, pour leur permettre de poursuivre les cours sur l’ensemble du mois de juin : cela représenterait un gain de trois heures hebdomadaires sur toute l’année. Un moyen facile d’alléger les semaines lycéennes, de redonner du temps d’apprentissage en rallongeant l’année scolaire à dix mois, et surtout de regagner pas mal d’heures d’enseignement - donc de postes. Cinq académies testent déjà la formule pour cette session du baccalauréat.

Juste entrouvert, le dossier du collège pourrait s’orienter vers une plus grande marge de manœuvre octroyée aux établissements. Une possibilité déjà ouverte par l’article 34 de la loi d’orientation pour l’avenir de l’école, de 2005, mais dont peu d’établissements se sont déjà saisis, hors les collèges " ambition réussite ". Le rapport d’audit réalisé conjointement par Bercy et l’Education met l’accent sur le fait que le collège pourrait être " plus efficace s’il s’organisait différemment ".

D’autres mesures comme la réduction des redoublements pourraient venir. Mesure très rentable puisque la division de moitié des redoublements en seconde économiserait plus de 2000 postes et séduirait les familles, d’un côté, et obligerait, de l’autre, à repenser la pédagogie.

Maryline Baumard

Répondre à cet article