> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Dossiers et Guides) > "Carnet de profs", une série hebdomadaire de l’AFP, avec les témoignages de 4 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Carnet de profs", une série hebdomadaire de l’AFP, avec les témoignages de 4 enseignants dont 2 en REP+

12 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

"Carnets de profs" : quatre enseignants racontent leur quotidien en collège
AFP

Depuis des années, de nombreux profs le disent : ils sont "en première ligne". En première ligne et parfois démunis, dans leur salle de classe, pour assurer leur mission et répondre à leurs élèves sur des sujets d’actualité brûlants.

Quatre enseignants de collège public ont accepté de confier, chaque semaine, leur expérience de terrain à l’AFP.

Pour leurs premiers "carnets de profs", ils racontent leur rentrée marquée par l’hommage à leur collègue Samuel Paty, décapité pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet, et s’interrogent sur leur formation à l’enseignement de la laïcité.

Peur des élèves d’être "associés aux terroristes"
Camille, 39 ans, enseigne depuis dix ans l’histoire-géographie dans un collège classé REP+ des Yvelines :

[...] Finalement, le fait que les caricatures puissent toucher jusqu’au président de la République a apaisé leur sentiment que les musulmans étaient systématiquement pris pour cible".

[...] "Je n’utilise pas ces caricatures"
Céline, 45 ans, enseigne l’histoire-géographie dans un collège classé REP+ d’une ville moyenne du Haut-Rhin :

"J’ai très rarement été confrontée à des incidents alors que j’enseigne dans des établissements sensibles depuis vingt-et-un ans. La liberté d’expression implique qu’il faut aussi laisser les élèves s’exprimer, mais après il faut les cadrer, il faut rappeler sans cesse les limites.

Extrait de lepoint.fr du 11.11.20

Répondre à cet article