> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté, Développ. durable, Coopération, Philo., Interculturel, (...) > B* Projet partenarial autour de l’eau et de la spéléologie pour 3 classes du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Projet partenarial autour de l’eau et de la spéléologie pour 3 classes du collège REP Lou Garlaban d’Aubagne

23 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

L’épEAUpée

QUOI
L’« épEAUpée » est un projet regroupant trois classes du collège autour d’un thème commun : l’eau. Il fait intervenir des partenaires variés : services sociaux, fédérations sportives, associations et laboratoires de recherche.

• la 5e « spéléEAU »
Les élèves étudient par le biais de la spéléologie l’eau en milieu souterrain.
• la 5e « randEAU »
Les élèves découvrent grâce à la randonnée l’action de l’eau sur le paysage provençal.
• la 4e « EAUcéan »
Les élèves sont sensibilisés au rôle majeur des océans sur le climat et les ressources

Tout au long de l’année, les professeurs abordent ces différentes notions dans leurs enseignements quotidiens. Des sorties sont organisées. Des spécialistes interviennent en classe pour mettre leur expertise au service des élèves. Un séjour de fin d’année est également réalisé.

Les classes sont inscrites dans un dispositif PASS dans le cadre d’une cordée de la réussite. Chacune est parrainée par un chercheur qui intervient en classe pour présenter son métier aux élèves et leur faire bénéficier de son expertise.

QUI

- L’équipe
1 membre(s) dans l’équipe - 13 partenaire(s)
Le projet repose sur l’implication de trois acteurs :
• les élèves se portent volontaires à l’issue de la 6e ou de la 5e afin d’intégrer ces classes
• les équipes pédagogiques intègrent les observations de terrain dans leurs enseignements quotidiens
• les nombreux partenaires apportent leur expertise lors des sorties et lors d’interventions en classe

- Les partenaires

Structure Participation
Fédération Française de Spéléologie Intervention en classe
Partenaire financier et labellisation du projet
Financement
Financement et participation aux sorties
Prêt de matériel et échanges de pratiques entre pairs
Interventions en classe et visite des locaux
Sentiers de Provence Encadrement lors des sorties randonnée et interventions en classe
Interventions en classe
Interventions en classe et encadrement lors des sorties spéléologie
Interventions en classe et encadrement lors de sorties
Interventions en classe et encadrement lors de sorties
Intervention en classe
Encadrement lors des sorties spéléologie et interventions en classe
CDSC 13 Encadrement lors des sorties spéléologie et interventions en classe

- Les participants
• 75 élève(s)
• 12 enseignant(s)
• 13 autre(s) participant(s

LOU GARLABAN, Aubagne, Aix-Marseille (002) (002)
Collège - 5ème, 4ème

Le collège Lou Garlaban est un collège REP. Le territoire de vie d’un grand nombre d’élèves est limité. Le projet leur permet de découvrir leur environnement : patrimoine naturel et historique.
Les différents domaines d’étude les amènent à voyager dans des mondes inconnus de manière concrète et virtuelle : exploration de grottes, plongée dans les abysses en réalité virtuelle, reconstitution de paléo-environnements…

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 3 classe(s)

POURQUOI

- Problème identifié
Le décrochage scolaire dans le collège est un problème important et inquiétant. Le projet s’est créé en 2012 avec la volonté commune de l’établissement et du Service Prévention de la Ville d’Aubagne d’y apporter une solution innovante en s’associant avec le Comité départemental de Spéléologie 13 (CDSC 13) et en créant des classes à projet.

Ce projet s’inscrit dans plusieurs axes du projet d’établissement :
• Amélioration du climat scolaire en donnant une coloration à chacune des classes (ODD 4 - Objectifs Développement Durable)
• Palier aux inégalités sociales et au décrochage scolaire (ODD 4)
• Proposer une ouverture culturelle et une connaissance scientifique de leur environnement proche (ODD 13, 14, 15)

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Nombre de sanctions et de punitions des élèves par rapport aux années précédentes
• Nombre d’absences des élèves par rapport aux années précédentes
• Nombre de sanctions et de punitions des classes à projet par rapport aux autres classes de même niveau
• Nombre d’absences des classes à projet par rapport aux autres classes de même niveau
• Résultats aux évaluations des différentes disciplines
• Résultats sur les évaluations sur les compétences environnementales
• Implication dans la démarche E3D de l’établissement (éco-délégués)
• Coéducation développée

QUAND

Du 01/09/2020 Au 06/07/2021

COMMENT

Le projet repose sur 3 axes de travail :
• des investigations de terrain pour un apprentissage par le réel lors des sorties
• des réinvestissements des découvertes dans les enseignements disciplinaires et pluridisciplinaires quotidiens
• des interventions de spécialistes en classe afin de compléter le travail entrepris par leur expertise et leur approche différente
L’innovation s’appuie également sur des moyens technologiques modernes comme l’utilisation de tablettes numériques, de masques VR ou d’imprimantes 3D.

- Modalités de mise en oeuvre

• En 2012, deux classes à projet spéléologie sont créées afin de lutter contre le décrochage scolaire au sein du collège avec l’appui du CDSC 13 et du Service Prévention de la Ville d’Aubagne.
Au fur et à mesure des années et des bilans réalisés, le projet a évolué.
Il y a actuellement trois classes à projet : une 5e spéléEAU, une 5e randEAU et une 4e EAUcéan.
• L’idée est de faire découvrir des mondes inconnus aux élèves et de les amener à s’ouvrir sur leur patrimoine historique et naturel local.
• Ces classes sont constituées d’élèves volontaires, tout en veillant à conserver une hétérogénéité du groupe pour que le dispositif profite au mieux aux élèves en difficulté.
Les équipes pédagogiques sont également volontaires pour y participer et n’hésitent pas à repousser leurs limites personnelles, en explorant avec les élèves des sites spéléologiques par exemple.
• De nouveaux partenariats ont été créés (scientifiques, associatifs et institutionnels).
• Un séjour nature est organisé en fin d’année.

QUEL BILAN

- Modalités d’évaluation
Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Afin d’évaluer au mieux l’impact des projets, différents indicateurs sont observés et des sondages-bilans de fin d’année sont réalisés auprès des élèves et des professeurs impliqués (voir documents ci-après)

Tableau d’évaluation

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Des élèves intéressés et acteurs de leurs apprentissages.
• Des enseignements favorisant l’interdisciplinarité et utilisant des pratiques pédagogiques innovantes
• Une ambiance de classe classe solidaire, sereine et propice aux apprentissages.
• Une création d’un réseau de partenaires privilégiés investis dans la réussite des élèves.
• Une meilleure connaissance de l’importance de l’eau dans la vie quotidienne et à venir.

ET APRÈS

Les différentes classes à projet contribuent à réaliser des objectifs faisant partie du projet d’établissement et des Objectifs de Développement Durable (Conférence des Nations Unies de Rio – 2012)

• Lutter contre le décrochage scolaire (ODD 4)
• Développer l’esprit solidaire et citoyen des élèves (ODD 4)
• Sensibiliser les élèves à la biodiversité des différents écosytèmes : rivière, grotte, océan (ODD 13, 14, 15)

- Diffusion

Description du projet (Texte)

- Développement et suite de l’action

• Le projet 4e « EAUcéan » est inauguré cette année scolaire 2020-2021. L’objectif est de prolonger les effets bénéfiques du dispositif sur certains élèves de 5e « randEAU » et « spéléEAU » et ainsi lutter contre le décrochage scolaire. Il faudra en évaluer les bénéfices.

• Le bilan des classes de 5e « spéléEAU » et « randEAU » est très positif depuis leur création. Il s’agit donc de les pérenniser en poursuivant sans cesse la recherche de financements.

Extrait de innovatheque-pub.education.gouv.fr du 16.10.20

Répondre à cet article