> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Remotivation, Orientation) > B* Préparer et exploiter son stage de 3e au collège REP G. Anthonioz De (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Préparer et exploiter son stage de 3e au collège REP G. Anthonioz De Gaulle à Cluses

26 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Demain en mains : une année comme les pros

Quoi ?

15 élèves de troisième, répartis sur deux classes, réalisent leur stage de découverte en entreprise de façon filée et à raison d’une demi-journée par semaine. Ce stage s’étale ainsi sur neuf semaines (soit neuf demi-journées) et est reproduit une fois dans l’année. Il est préparé en amont et fait l’objet d’une restitution collective, au sein du groupe d’élèves engagés. De plus, les élèves constituent un portfolio numérique, visé par le chef d’établissement et imprimable.

Durant la semaine de stage en entreprise à laquelle participent leurs camarades, ces élèves participent eux à une semaine pro’ qui se déroule entièrement au sein d’entreprises partenaires. Sur cette action, ils sont éventuellement rejoints par deux à trois élèves qui accusent sur leur stage une déconvenue tardive.

Pour entrer dans ce dispositif, les élèves candidatent et participent à un entretien de motivation. Ils ont vocation à une poursuite d’études vers les voies professionnelles, générales ou technologiques.
10/12/2019
Numérique OrientationÉcole inclusive
Technologie
Langue française, écrit et oralMéthodes pour apprendrePersonne et citoyenMonde et activité humaine
P AvenirProjet étabStage entreprise
Flyer de présentation

Qui ?
2 membre(s) dans l’équipe

L’action est coordonnée par un professeur de technologie, appuyé dans les équipes pédagogiques des classes concernées par un professeur d’arts plastiques, de français ou d’histoire-géographie. Les enseignants réinvestissent des aspects du travail effectué en entreprise dans le cadre d’un travail disciplinaire et des restitutions collectives consacrées au retour sur les stages de découverte et les visites en entreprise.

Les temps de restitution des trente à trente-deux stages de découverte (2 x 15 à 2 x 16) sont co-animés par des professionnels et les enseignants. Ils s’effectuent sous forme originale en privilégiant le croisement de regards entre les élèves sur des entrées thématiques (le ou les métiers observés, les compétences mobilisées, la formation initiale du tuteur, les fonctions supports...)

La semaine pro est co-construite avec nos entreprises partenaires avec lesquelles nous plaçons les élèves dans une démarche d’enquête en vue d’un reportage à plusieurs mains.

Les participants
16 élève(s)
3 enseignant(s)
3 autre(s) participant(s)

Où ?
G ANTHONIOZ DE GAULLE, Grenoble (008)
Collège LycéeCFA - 3ème

Le collège est à la fois au coeur d’un réseau d’éducation prioritaire et d’un territoire riche d’activités économiques diverses (industrie, tourisme, agriculture, artisanat). De nombreuses entreprises sont impliquées dans une démarche inclusive et sont volontaires pour accueillir des collégiens et leur faire découvrir leurs métiers, notamment ceux en tension ou innovants. Le collège est invité dans ce cercle de réflexion et a noué au fil du temps des partenariats solides avec plusieurs d’entre elles.

La ville valorise l’engagement de l’établissement auprès des acteurs économiques et la communauté de communes a construit une opération ambitieuse de visites, en automne, tournées vers le grand public, qui permet à l’équipe pédagogique de choisir de nouveaux partenaires.
Établissement(s)
Détail de l’établissement participant à l’action (académie, nom de l’établissement, département, classes concernées observations)

2 classe(s)

Pourquoi ?
Problème identifié

L’ensemble des élèves du collège bénéficient d’un parcours avenir ambitieux qui tend à s’étaler sur la totalité du cycle 4 tout en se renforçant à partir de la fin de la quatrième. Pour certains d’entre eux, en fin de quatrième, la scolarité au collège doit s’accompagner d’une découverte plus approfondie des métiers, afin de faire un choix vers une formation professionnelle, ou d’apprendre de façon plus concrète les différentes voies de formation au lycée, notamment la voie technologique.

Cette connaissance fine, les élèves investis dans ce parcours "demain en mains", la partagent ensuite avec leurs camarades : les supports ou les temps-forts consacrés à cette diffusion contribue à valoriser leur engagement.

Indicateur(s) quantitatif(s)
Indicateurs permettant de caractériser le problème identifié
Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Suivi n+1 post 3e - entrée en 2e année Annuelle Données établissement 01/09/2017 85
Taux d’élèves affectés au 1er tour AFFELNET Annuelle Données établissement 01/09/2016 80
Maîtrise du domaine 1 et 2 - élèves engagés Annuelle Données établissement 01/09/2017 50
Indicateur(s) qualitatif(s)

Le retour et l’exploitation du stage de découverte en entreprise manque parfois un peu de profondeur, et l’oral scolaire qui soutient ces exercices, d’épaisseur.

Les expériences vécues au cycle 4 par les élèves dans le cadre du parcours Avenir sont conséquentes

Quand ?
Du 01/09/2017 Au 31/08/2021

Comment ?

Dans chaque compétence-clé du socle commun, des items ont été choisis pour constituer à la fois les objectifs de formation et les critères d’évaluation. A cet égard, un travail singulier est réalisé dans le cadre du domaine 1 "des langages pour penser et communiquer" afin de donner de l’épaisseur à l’oral de stage et plus particulièrement, à la restitution des visites et projets collectifs en entreprise, dans l’esprit du chef d’oeuvre réalisé en voie professionnelle.

Les élèves réalisent tout au long de l’année scolaire un portfolio sur lequel ils construisent une trace à partir de leurs stages de découverte et leur projet collectif : ils sont invités à l’élargir aux rencontres et découvertes qu’ils réalisent sur leurs temps informels.

Le profil des élèves accueillis est plus large que ciblé uniquement vers ceux qui envisagent une orientation en voie professionnelle. Il se veut une propédeutique vers une voie technologique et un des outils de prévention du décrochage
Modalités de mise en oeuvre

Les élèves engagés dans ce parcours n’ont pas de cours disciplinaire fixé à leur emploi du temps le mercredi matin. 18 semaines par an, ils consacrent ainsi une demi-journée pour effectuer un stage filé en entreprise : en amont, celui-ci est préparé de façon approfondie par rapport au stage de découverte proposé à l’ensemble des élèves de 3e.

En aval, il fait l’objet d’une restitution collective sous la forme d’une exploitation singulière, thématique, au cours de temps travail consacré au "retour sur le stage de découverte" devant le groupe des élèves engagés.

L’équipe pédagogique laisse volontairement sur ce temps aux élèves le temps de déployer leur pensée, d’analyser des choses dites ou faîtes en stage afin de les réinvestir dans leur formation. Cette exploitation approfondie est notamment axée vers les compétences secondaires du métier ou les différents aspects qu’il peut revêtir en fonction du contexte, celles et ceux qui n’appariassent pas immédiatement lors que l’on pense spontanément à un métier. Ce stage vise à dégager le métier d’un contexte particulier dans lequel il s’exerce afin de favoriser la connaissance de soi et l’expérience subjective que représente un stage de découverte d’une semaine.

La semaine pro’ s’organise elle dans différentes entreprises et autour d’une découverte à 360 ° englobant par exemple les fonctions supports. Elle vise bien sûr à renforcer la connaissance des différents domaines d’activités, tailles d’entreprise dans lesquels ils s’exercent, des différentes formations initiales des acteurs rencontrés, mais aussi à monter singulièrement trois aspects actuels qui se renforcent dans la vie professionnelle :

la dimension des services, du travail en équipe, quelques soient les métiers choisis,
la mobilité professionnelle à travers l’explicitation du parcours singulier des acteurs rencontrés,
les compétences numériques développées pour faire face à la digitalisation des activités professionnelles

Quel bilan ?
Modalités d’évaluation
Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

L’auto évaluation sur les points suivants :

"Demain en mains" est un projet porté par l’ensemble de l’équipe pédagogique en 4e : "quelle est la part des classes dans la cohorte des dix classes de quatrième dans lequel le dispositif est présenté, partagé et proposé aux élèves ?" et de "combien de classes proviennent les candidats pour le dispositif ?"
"Demain en mains" soutien l’engagement sur l’année entière de la totalité des élèves inscrits et garantit une orientation choisie à l’issue de la classe de 3e : "quel est le parcours des élèves suivis un an après qu’ils aient quitté la 3e ?"
"Demain en mains" garantie une mise en stage de la totalité des élèves de 3e au collège : "combien d’élèves sans stage bénéficient chaque année de la semaine pro’ en dehors des élèves engagés dans ce parcours ?"
Les outils développés dans le cadre de ce parcours permettent un accompagnement renforcé de l’ensemble des élèves de 3e : outil d’évaluation socle du stage de découverte

Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)
Indicateurs permettant de caractériser le problème identifié, actualisés après l’action
Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Suivi n+1 post 3e - entrée en 2e année 01/09/2017 85 01/09/2019 100
Taux d’élèves affectés au 1er tour AFFELNET 01/09/2016 80 01/09/2019 100
Maîtrise du domaine 1 et 2 - élèves engagés 01/09/2017 50 30/06/2019 75
Indicateur(s) qualitatif(s)

Eléments du portfolio numérique réalisé par chaque élève du parcours "Demain en mains"

Présence des éléments suivants :
C.V., lettre de motivation, compte-rendu des recherches de stage de découverte en entreprise
rapport des deux stages filé sur deux supports différents
reportages réalisés durant la semaine pro’
apports individuels liés à la participation aux conférences, aux autres visites dans le cadre du parcours avenir et aux initiatives et aux découvertes prises sur des temps non formels

Et après ?

L’action a participé à l’atteinte des objectifs suivants :

Réalisation de l’objectif de 100 % d’élèves en stage sur 2017-2018 et 2018-2019
Mobilisation d’élèves étant évalués en maîtrise fragile sur le domaine 1 du socle commun grâce à une pédagogie de l’alternance
Partenariats forts école-entreprises, notamment sur les métiers du campus des métiers et des qualifications de la vallée de l’Arve (Somfy, Plus’, Baud, Komsberg)
Participation de l’élève à une action collective réussie dans le cadre de la semaine pro’
Acquisition de compétences numériques dans la construction d’une trace autour du rapport des stages, de la semaine pro’ et des initiatives individuelles

Diffusion
Rapprocher l’école et l’entreprise, in Le Dauphiné libéré Texte
21/12/2017

Un des articles de presse présentant le parcours et son volet expérimental soutenu par l’académie de Grenoble
Développement et suite de l’action

Cette action s’est élargie à la réalisation d’un parcours d’excellences ambitieux au collège : à la visite de campus (partenariat avec l’espace Tétras de formation en alternance de l’IUT d’Annecy, Sciences po Grenoble et l’INSA de Lyon), l’action associe la visite d’une entreprise partenaire.

Les élèves volontaires bénéficient d’un tutorat 3e - terminales (50 tuteurs du lycée polyvalent voisin sont impliqués dans l’action) : pour la première année, des élèves de terminale bac pro rejoignent ceux de bac gt.

Extrait de innovatheque du 10.12.19

Répondre à cet article