> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > PRE, REUSSITE EDUC. > PRE (Etudes) > Coordination des acteurs pour la réussite éducative au collège Albert Samain à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Coordination des acteurs pour la réussite éducative au collège Albert Samain à Roubaix (étude, avril 2019)

2 mai 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Étude.
Coordination des acteurs pour la réussite éducative au collège Albert Samain
à Roubaix

avril 2019, 34 p.

SOMMAIRE
Contexte et objectifs de la mission
Résumé des résultats du travail d’enquête par entretiens
Le profil des personnes interrogées
L’échantillon des « acteurs de la réussite éducative »
L’échantillon des « bénéficiaires des actions »
Distance entre les milieux sociaux des deux échantillons
Biais des échantillons
Les problèmes et les objectifs éducatifs
Problèmes ou difficultés rencontrés par les élèves du collège
Objectifs éducatifs et visions de la réussite des élèves du collège
Les acteurs en mouvement autour de la réussite éducative
des élèves du collège
Les modes et pratiques de coordination des acteurs
La dynamique d’innovation pédagogique en question
Liens et pratiques de coordination entre acteurs
La réception par les élèves et les familles Conclusion
Annexe : liste des entretiens effectués

CONCLUSION
Le nouveau bâtiment du collège Albert Samain qui ouvre ses portes à partir de la rentrée 2018
Cette étude a été réalisée avec comme objectif de mettre en évidence les modalités de la coordination des acteurs pour permettre la réussite des élèves au collège Albert Samain afin de les valoriser et de dégager les pratiques transférables ou
reproductibles ailleurs.
Les premières présentations des résultats du travail en mai et juin 2018, dans le cadre du Dispositif de Réussite Educative roubaisien, auprès de la Direction Académique des Services de l’Education Nationale et auprès des professionnels du
collège Samain interrogés pour réaliser ce travail nous permettent d’affirmer que la question n’est pas celle du transfert de savoir-faire qui existent aussi dans et autour d’autres collèges en REP mais qu’il s’agit d’identifier, grâce à l’analyse d’un exemple, celui du collège Albert Samain, les conditions qui permettent la bonne articulation des acteurs qui favorisent la réussite éducative des élèves.
Cette étude permet ainsi, sur la base d’un exemple de collège où la coordination des acteurs se déroule dans de bonnes conditions et a produit des effets positifs et mesurables, d’identifier plusieurs éléments favorables à développer et à entretenir dans et autour des collèges des quartiers défavorisés  :
› l’impulsion par la direction du collège est un élément indispensable  ;
› le partage de valeurs par les professionnels permet que cette impulsion produise des initiatives et des comportements allant dans un même sens  ;
› l’aménagement de lieux et de temps de partage entre professionnels afin de favoriser les échanges et le travail dans une même direction  ; › la pérennisation des actions à travers les postes des personnes qui les portent et leur financement et à travers les partenariats et conventions passées avec d’autres institutions ou organismes  ;
› le maintien constant d’un questionnement autour de la coordination des acteurs  : car rien n’est jamais acquis dans des situations où les difficultés sont importantes et où les acteurs changent.

Extrait de adu-lille-metropole.org d’avril 2019

 

Répondre à cet article