> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté) > Mayotte. Convention 2019-2020 de "la classe défense" entre le Vice-rectorat, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mayotte. Convention 2019-2020 de "la classe défense" entre le Vice-rectorat, le DLEM (Légion étrangère) et le collège REP+ de Dembéni

16 octobre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Education nationale sous les drapeaux avec le Trinôme académique

Une signature tripartite renouvelle une convention entre l’Education nationale, la défense (les FAZSOI ici), et l’IHEDN, l’Institut des hautes Etudes de Défense nationale. Elle a été mise en place en 2006 à Mayotte, et est placée sous l’autorité du recteur.

[...]

Si on comprend donc que pour l’armée, il s’agit de promouvoir les métiers de l’armée, de mettre en avant le lien armée-nation et l’action des FAZSOI dans l’océan Indien, pour le rectorat de Mayotte il s’agit aussi de développer l’esprit citoyen et l’adhésion aux valeurs de la République, de promouvoir l’égalité des chances et la citoyenneté.

« Nous avons mis en place pendant un an le jumelage entre un groupe d’élèves du collège [REP+] de Dembéni et l’armée, que ce soit avec la Légion ou la gendarmerie. Ils vont suivre des cours, mais aussi effectuer des manœuvres et des exercices avec les militaires sur le terrain », explique le recteur Gilles Halbout.

Quant à l’association régionale de l’IHEDN, elle souhaite avant tout développer l’esprit de défense et sensibiliser aux questions internationales dans le cadre du triptyque « défense-sécurité-citoyenneté », et en prenant en considération, la situation particulière du contexte géopolitique de l’océan Indien.

Extrait de lejournaldemayotte.yt du 23.01.20

 

Signature de la convention "classe défense" avec le DLEM

Mardi 1er octobre 2019 le Vice-recteur s’est rendu au DLEM ( Le détachement de la légion étrangère de Mayotte) pour signer la convention 2019-2020 de "la classe défense" entre le Vice-rectorat, le DLEM et le collége de Dembéni

Le 30 octobre 2017, la premiére convention Classe Défense et de Sécurité Globales était signée entre le collège Zakia MADI de Dembeni et le Détachement de Légion étrangère de Mayotte (DLEM). Cette convention constitue un partenariat fort entre une unité militaire et une classe de troisième. Elle permet ainsi à des jeunes mahorais de réaliser très concrètement le lien Armée-Nation en vivant une expérience unique dans un milieu inconnu mais susceptible de donner de la profondeur à l’enseignement dispensé au sein du collège.

La classe défense et sécurité globale du collège Zakia Madi de Dembéni est composée de trente élèves, quinze filles et quinze garçons encadrés par leurs professeurs référents.

Le Vice-recteur, le Directeur de Cabinet, M. Gourdel, Principal du collège de Dembéni, et M. Bellais directeur de l’ EAM et représentant de l’IHEDN région océan indien ont été reçus par le chef de corps le lieutenant-colonel Latournerie et le capitaine Saminadane

Mme Huguet, professeur d’histoire-géographie au collège de Dembéni est intervenue dans un premier temps afin de faire un "bilan" de la classe défense sur ces 3 derniéres années à notre nouveau Vice-recteur et au nouveau chef de corps du DLEM.

Le programme élaboré entre le collége et le DLEM fixe plusieurs rendez-vous autour du devoir de mémoire, d’actions citoyennes et d’activités militaires. En ce sens, cette initiative représente un véritable outil pour promouvoir l’esprit citoyen et de défense.

Dans l’aprés-midi un exercice d’évacuation était organisé par le DLEM près de l’aéroport de Pamandzi. Cet exercice s’inscrit dans le cadre d’un entrainement au déploiement d’un Centre de Regroupement et d’Evacuation des Ressortissants (CRER) en cas de crise à Mayotte ou dans ses environs.

Le CRER, structure modulaire, permet d’effectuer les opérations d’accueil, de renseignement, de soutien sanitaire et de préparation à l’évacuation et au transport. Il se présente sous la forme d’une suite de tentes avec pour chacune d’elles une fonction précise.

L’intégration et le total engagement de la classe défense à cet exercice grandeur nature l’ont rendu plus réaliste puisque les trente élèves ont eu à jouer les ressortissants.
Extrait de ac-mayotte.fr

 

Voir les mots-clés Mayotte (gr 1), Défense, Armée (gr 5)/

Répondre à cet article