> 8 - PÉDAGOGIE, ACTIONS LOCALES, FORMATION(S) > LES PEDAGOGIES > Pédag. bienveillante ou positive / > Bienveillance à l’école, élèves en difficulté, collectifs professionnels..., un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Bienveillance à l’école, élèves en difficulté, collectifs professionnels..., un article d’Aziz Jellab dans la revue Tréma (texte intégral)

20 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Revue Tréma
52 | 2019
Peut-on penser le bonheur à l’école ?
Parier sur la bienveillance à l’école
Enjeux pédagogiques et éducatifs pour la réussite et l’émancipation des élèves

Aziz Jellab

La bienveillance à l’école s’est invitée ces dernières années dans les débats éducatifs et pédagogiques et ce, au moment où l’on réalise que non seulement le système scolaire français ne corrige pas les inégalités sociales de réussite mais aussi, il les renforce. Dans un contexte d’exacerbation de la compétition scolaire conjuguée à l’essor de nouvelles vulnérabilités, la bienveillance comme posture professionnelle et comme manière d’agir auprès des élèves peut participer judicieusement à la démocratisation scolaire à la condition de ne pas la séparer de l’exigence. Celle-ci suppose que les enseignants sont bien au fait de ce que l’école doit aux élèves et notamment aux plus en difficulté d’entre eux, de leur rapport au savoir et de l’évaluation des apprentissages. La bienveillance doit alors être une thématique commune, et constituer le dénominateur commun d’une culture professionnelle partagée.

Extrait de journals.openedition.org/trema

Répondre à cet article