> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > Actions "quart d’heure de lecture" dans la classe UP2A du collège REP Pablo (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Actions "quart d’heure de lecture" dans la classe UP2A du collège REP Pablo Picasso de Vallauris : « Silence, on lit ! », découverte de Jacques Prévert

2 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

« Silence, on lit ! »

Travail sur le quart d’heure de lecture et « speed booking » entre élèves au collège Pablo Picasso.

Madame Leila Rouibi, professeur en UPE2A (Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants), et Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, ont décidé de mettre en place le projet « Silence, on lit ! » au collège Pablo Picasso de Vallauris.

Il consiste en une séance hebdomadaire d’une heure pour permettre à ces élèves de s’approprier la lecture ainsi que les textes, et ainsi développer la compétence de lire afin qu’ils enrichissent leur vocabulaire, leurs connaissances, etc.

Après avoir réfléchi sur la notion de lecture, ils ont lu des bandes dessinées, des albums et des ouvrages plus classiques, grâce à un éventail de livres variés où chacun a pu choisir sans la moindre contrainte.

C’est ainsi que tous les mardis matins, une douzaine d’élèves poursuivent leur lecture à leur rythme. A la fin, ils complètent leur cahier de lecture en dessinant une image, et en choisissant une phrase qu’ils ont aimée.

Pour terminer ce projet, les professeurs concernés ont imaginé un "speed-booking » pour donner envie de lire à d’autres élèves. La classe de 6è SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) de Madame Véronique Ramo, professeur référent, expérimentera cette formule de rencontres littéraires avec ces élèves allophones qui devront convaincre leurs camarades de la valeur du livre qu’ils ont lu pour les inciter à le lire à leur tour.

C’est ainsi que trois compétences sont abordées : lire, écrire et dire, et ce, de manière ludique.

Extrait de ac-nice.fr/DSDEN06/pid30544/dsden-des-alpes-maritimes de février 2019

 

« Prévert à Picasso »

Des élèves d’UPE2A endossent le rôle de journalistes pour découvrir l’œuvre de Jacques Prévert.

Les élèves du dispositif UPE2A (Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants) du collège Pablo Picasso de Vallauris ont imaginé une interview fictive pour apprendre à connaître le poète Jacques Prévert.

En début d’année, avec leur professeur, Madame Leila Rouibi, ils avaient déjà découvert le poème "Le Cancre". Cette fois-ci c’est autour d’un échange sur les habitudes alimentaires de ces jeunes venant du Portugal, du Cap-Vert, d’Italie, d’Algérie, de Pologne ou de Tunisie, qu’ils ont abordé "Déjeuner du matin." Un exercice de style très enrichissant de par la simplicité du texte, du vocabulaire et la possibilité d’aborder les temps du passé.

Après s’être approprié le texte, les élèves ont laissé parler leur imagination et leur créativité. Ainsi sont nés un stop motion, une vidéo, une exposition, un PowerPoint et une mise en images du poème.

Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, et deux élèves de 3ème, Maxime et Raphaël, ont encadré le projet en supervisant les différentes étapes.

Tous étaient très heureux de participer à ce projet, atypique et hautement culturel, en plus d’être fiers du résultat final, cette vidéo synthétisant leurs divers travaux, créée grâce à Monsieur David Verrier, AED TICE de l’établissement.

Extrait de ac-nice.fr/DSDEN06/pid30544/dsden-des-alpes-maritimes de février 2019

 

Mise en voix et illustration du poème « Le cancre ».

Les élèves d’UPE2A du collège Pablo Picasso, de Vallauris ont travaillé sur la mise en voix et l’illustration du célèbre poème de Jacques Prévert

Les élèves de l’UPE2A (Unité Pédagogique pour Élèves Allophones Arrivants) du collège Pablo Picasso de Vallauris ont étudié le poème « Le Cancre » de Jacques Prévert. Cette activité leur a permis de découvrir un auteur classique, la versification et le champ lexical de l’école. Ils ont également pu s’approprier le vocabulaire présent dans cette œuvre.

Les collégiens ont ensuite illustré ce texte de manière autonome, en fonction de leurs propres représentations et de ce qu’ils avaient retenu en particulier.

Enfin, en guise d’épilogue à ce projet pluridisciplinaire, et devant leurs deux enseignants, Madame Leila Rouibi, professeur de français et référent des UPE2A, et Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, les élèves ont pu mettre en voix ce poème. Un travail de mémoire et de diction réalisé sans filet devant la caméra.

Une activité hétérogène, entrelaçant plusieurs disciplines, rendant les élèves nécessairement autonomes dans leurs recherches et leurs réalisations artistiques, et proposant un moyen mêlant le sérieux au ludique d’entreprendre l’étude d’un classique de la littérature française.

Extrait de ac-nice.fr/DSDEN06/pid30544/dsden-des-alpes-maritimes de février 2019

 

Des haïkus d’élèves d’UPE2A publiés dans le magazine Baïka.

Les élèves d’UPE2A du Collège Pablo Picasso de Vallauris ont vu leurs créations poétiques publiées cet automne suite à un concours (« Un haïku pour le climat ») organisé durant l’année scolaire 2017-2018.

Au cours de l’année scolaire 2017-2018, le CLER (« Réseau pour la Transition énergétique », anciennement « Comité de Liaison pour les Énergies Renouvelables ») a organisé un concours d’haïkus à destination de la jeunesse. Deux enseignants du collège Pablo Picasso de Vallauris, Madame Leila Rouibi, professeur référent de l’UPE2A (Unité Pédagogique pour les Élèves Allophones Arrivants), et Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, se sont saisis de ce projet pour inscrire les UPE2A à ce concours, et ces derniers ont été lauréats du vote populaire grâce à la valeur de leurs divers poèmes.

Madame Jennifer Lavallé, Chargée des projets information documentation du CLER, vient de faire parvenir à l’établissement deux exemplaires du numéro 12 du magazine Baïka où sont compilés, en page 38, six de leurs œuvres.

Une consécration amplement méritée pour ces collégiens qui se sont considérablement investis dans ce concours, mettant en exergue la qualité de leurs travaux et la pertinence de leurs propos dans le cadre de cette activité culturelle et artistique nationale.

Extrait de ac-nice.fr/DSDEN06/pid30544/dsden-des-alpes-maritimes de février 2019

Répondre à cet article