> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > Dispositifs LYCEE PRIORITAIRE et ENSEIGNT. PROFESS. > Enseignement professionnel, Apprentissage > Le ministère lance une campagne média pour la promotion de l’enseignement (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le ministère lance une campagne média pour la promotion de l’enseignement professionnel (ToutEduc)

30 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Enseignement professionnel : le ministère lance une campagne de promotion

Le 25 janvier, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a lancé "une campagne média" pour valoriser l’orientation vers les lycées professionnels "auprès des collégiens et lycéens, de leurs familles et de la communauté éducative". Le clip sera diffusé pendant 3 semaines sur les chaînes historiques et numériques" tandis que sur les réseaux sociaux seront proposées "une vidéographie, des vidéos de témoignages d’élèves et de parents, des stories pour les jeunes, etc."

Jean-Michel Blanquer a lancé cette campagne à l’occasion de l’inauguration du Campus des métiers et des qualifications "Cuir, Textile, Mode et Luxe" à Thiviers en Dordogne, le premier Campus "construit à l’échelle de la région académique Nouvelle- Aquitaine".

Extrait de touteduc.fr du 28.01.19 : Enseignement professionnel : le ministère lance une campagne de promotion

Sur le site du MEN

 

Voir aussi :
Lycée professionnel : Quand JM BLanquer refuse de répondre aux enseignants...

Lors de la séance aux questions du 29 janvier, un élément du controle constitutionnel du législatif sur l’exécutif, JM Blanquer a refusé de répondre à une question d’un député. G Darrieussecq a du répondre à sa place. Le député UDI Thierry Benoit voulait interroger le ministre sur des questions posées par des enseignants du lycée professionnel Guéhenno de Fougères. Les enseignants demandaient notamment comment leurs élèves pourraient suivre des études supérieures alors que la réforme ampute de 20% les horaires d’enseignement général. La question n’a peut-être pas plu à JM Blanquer. C’est Geneviève Darrieussecqqui s’est levée pour répondre et expliquer que ces nouveaux horaires "sont destinés à accroitre la qualité des apprentissages". Le pouvoir législatif lui aussi est à la portion congrue.

En vidéo

Extrait de cafepedagogique.net du 30.01.19 : http://www.cafepedagogique.net/lexp...

Répondre à cet article