> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Français et Langues) > L’écriture collective d’un conte dans une classe de CE2 en REP (La classe (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’écriture collective d’un conte dans une classe de CE2 en REP (La classe plaisir)

10 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

La Classe Plaisir : Un conte de fait !

Ce mardi matin, je suis appelée dans une classe de CE2 en REP. Je décide, entre autre, de leur faire vivre un moment de création collective autour du conte. Je leur demande ce qu’est un conte et rapidement ils donnent les grandes lignes. Alors, je leur dit de se mettre en binômes, de choisir leur(s) personnages, lieu(x), époque et éventuellement un événement. Ensuite, ils doivent écrire le début d’une histoire. Je leur précise que ces débuts seront proposés à la classe et que nous en choisirons un pour faire un écrit collectif.

Après quelques minutes, les binômes volontaires proposent leurs textes. Tout le monde est attentif et curieux des propositions des camarades. Puis pour les aider à choisir la suite, je m’inspire du débat mouvant que j’avais vécu lors d’une rencontre du mouvement Freinet. Il s’agit de se déplacer vers l’idée qui nous intéresse ou de se mettre à mi-chemin entre deux idées... J’avais un peu d’appréhension au début : peur qu’ils s’agitent et le prennent comme un jeu, qu’ils n’écoutent pas les idées des autres mais plutôt celles des copains, qu’ils se mettent à faire n’importe quoi dans la classe.

Et bien pas du tout. Je n’ai jamais eu d’enfants aussi attentifs envers leurs camarades et aussi résolus dans leurs déplacements. Nous avons passé un super moment, construit un texte magnifique ensemble que j’écrivais au tableau au fur et à mesure. Pour le reste, ils se sont spontanément auto-gérés. En quittant la classe, j’ai laissé le texte copié sur une affiche au milieu du tableau et je suis partie avec le sourire.

"Il était une fois, une petite fille qui avait une grand-mère extraordinaire qui s’appelait Mummy. Elle vivait dans une base secrète. Seulement, la petite fille vivait loin de Mummy dans la montagne. Elles ne se voyaient jamais. Un jour, Mummy décida de rendre visite à sa petite fille. Elle prit sa voiture volante. En chemin, elle rencontra un dragon. Comme elle était à court de poussière magique, le dragon la dépanna : d’un coup de queue, il l’envoya à destination. La petite fille fut heureuse de revoir sa Mummy."
Sabine Loubet

Extrait de cafepedagogique.net du 09.01.19 : La Classe Plaisir : Un conte de fait !

Répondre à cet article