> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > Innovation (généralités) > Le SNUipp 93, les dédoublements et le manque de postes

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le SNUipp 93, les dédoublements et le manque de postes

22 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Créteil : Il manque 100 postes pour une rentrée normale en primaire

Pour le Snuipp 93, c’est "une catastrophe" qui se dessine pour la rentrée 2019. Le comité technique académique annonce 502 postes nouveaux dans l’académie de Creteil pour le 1er degré. Mais il en faudrait, selon le Snuipp 93, 100 de plus pour faire face aux dédoublements. "L’an dernier, avec 682 postes les moyens dégagés pour le dédoublement des CP/CE1 en REP et REP + ont été insuffisants", note R. Schneider. "Ainsi, on peut lire dans le bilan ministériel que la moyenne des élèves en REP+ est de 12,67 au niveau national, mais de 13,68 dans l’académie de Créteil ; elle est de 12,76 en REP nationalement, mais de 14,03 dans notre académie…" En 2019 on attend plus de 600 dédoublements et seulement 502 postes. "Cela signifie que les Dasen des 3 départements vont aller chercher les postes nécessaires ailleurs, en maternelle par exemple : dans le Val-de-Marne, les maternelles hors éducation prioritaire sont déjà à 30 élèves par classe. Notre inquiétude est accentuée car nous sommes en situation de hausse démographique : + 1393 élèves supplémentaires sont attendus en Seine-Saint-Denis pour septembre 2019 (le 93 fera sa rentrée avec 282 postes)", précise-t-elle.

"Le comble de cette dotation 1er degré, finalement, au moment où le ministre prétend concentrer ses efforts sur l’éducation prioritaire, c’est que dans l’académie qui a le plus grand nombre d’écoles en éducation prioritaire, elle va dégrader les conditions d’apprentissages pour TOUS les élèves par la hausse des effectifs partout."

Extrait de cafepedagogique.net du 21.01.19 : Créteil : Il manque 100 postes pour une rentrée normale en primaire

Répondre à cet article