> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIO. DEDOUBLEMENTS, Pdmqdc, Taille des classes > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Etudes) > Les ajustements réciproques dans le co-enseignement : étude de cas dans le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les ajustements réciproques dans le co-enseignement : étude de cas dans le dispositif PDMQDC, Éric Saillot et Séverine Malmaison, in Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE n° 47 | 2018

19 avril 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Analyse des ajustements réciproques dans une activité de co-enseignement : étude de cas dans le dispositif « Plus de maîtres que de classes » (texte intégral)
Éric Saillot et Séverine Malmaison

Revue Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE
n° 47 | 2018
Varia

Résumé
Cet article présente une étude sur le dispositif « Plus de maîtres que de classes » (PMQC), instauré dans le cadre de la refondation de l’école française (2013) pour renforcer la maîtrise des compétences de base des élèves à l’école primaire par l’affectation d’un maître supplémentaire afin de permettre de nouvelles organisations, dont le co-enseignement, au sein même de la classe.
À partir des travaux de Bucheton (2009) sur les gestes professionnels d’ajustements et de la modélisation d’une posture professionnelle d’étayage (Bucheton et Soulé, 2009 ; Saillot, 2015), notre problématique ambitionne de caractériser les ajustements réciproques entre les deux enseignants, car nous postulons l’hypothèse de leur centralité dans l’activité de co-enseignement. Nous essaierons de comprendre le fonctionnement de ces ajustements réciproques afin de définir l’essence même du co-enseignement.

Extrait de journals.openedition.org de mars 2018 : Analyse des ajustements

Répondre à cet article