> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > TYPE DE DOCUMENT > RAPPORT OFFICIEL > Rapport statistique : Depp, Insee, Cereq > En mathématiques et en physique, les élèves français de Math’Sup sont parmi les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

En mathématiques et en physique, les élèves français de Math’Sup sont parmi les meilleurs, à condition de modifier l’échantillon (ToutEduc)

18 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Mathématiques et physique : les élèves Français parmi les meilleurs ... si on modifie l’échantillon (DEPP)

En mathématiques et en physique, les élèves français sont parmi les meilleurs, voire les meilleurs au "TIMSS advanced" qui comparait en 2015 les élèves en fin de scolarité de neuf pays (États-Unis, France, Italie, Liban, Norvège, Portugal, Fédération de Russie, Slovénie, Suède), à condition de comparer ce qui est comparable... C’est le message de la DEPP qui vient de publier les résultats d’élèves de "maths sup" au test. Rappelons que, appliqué aux élèves de CM1, le test TIMSS a révélé le très mauvais niveau des élèves français, les plus mauvais Européens en mathématiques (voir ToutEduc ici).

Le service statistique de l’Education nationale avait déjà montré que les élèves de terminale qui visaient une CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) étaient "parmi les meilleurs" (ici). Mais si on prend "un échantillon d’élèves de première année de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) scientifiques", ceux-ci font moins bien en physique que les jeunes Slovènes, mais aussi bien que leurs homologues Russes et Norvégiens, et ils les dépassent en mathématiques.

Ces jeunes ont en moyenne 18,9 ans, à peine plus que les Slovènes et les Norvégiens, même s’ils sont les plus âgés avec les Italiens, nettemennt plus que les jeunes Russes qui ont un an de moins. Alors que les élèves français de terminale qui ont participé au test représentent 21,5 % de la population française du même âge, les élèves de CPGE représentent 2,6 %, l’échantillon Slovène 34 % en mathématiques mais seulement 7,6 % en physique, les élèves russes (option 6h) moins de 2%, les élèves norvégiens 10,6 et 6,5 %.

Les résultats des élèves de CPGE en mathématiques "ne s’expliquent pas par une meilleure couverture curriculaire des connaissances en jeu dans les items de l’évaluation" puisque, "parmi les 101 items qui composent l’évaluation TIMSS Advanced en mathématiques, seulement 8 sont hors programme en terminale S. Sur ces 8 items, 5 sont toujours hors programme pour les élèves de CPGE".

La DEPP relève également que l’écart de réussite entre filles et garçons, au bénéfice des garçons, en terminale est du même ordre parmi les élèves de CPGE.

Présentation de la note "La plus-value de la première année de CPGE scientifiques sur les performances en mathématiques et en physique"

Télécharger la note ’4 pages)

Extrait de touteduc.fr du 13.05.18 : Mathématiques et physique : les élèves Français parmi les meilleurs ... si on modifie l’échantillon (DEPP)

Répondre à cet article