> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Ouverture sociale > Les cordées de la réussite > Cordées de la réussite (Actions locales et académiques) > Cordées de la réussite (avec participation de collèges en éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Cordées de la réussite (avec participation de collèges en éducation prioritaire) : Bordeaux, Créteil, Reims, Strasbourg, Toulouse

29 mars 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

ACADÉMIE DE BORDEAUX

Comment Sciences Po Bordeaux démocratise son recrutement

Samedi 17 Mars 2018 : concours d’entrée à Sciences Po Bordeaux ; concours difficile avec un taux de réussite aux alentours de 10%. Parmi plus de 2800 candidats cette année, cinq lycéens néracais qui voudraient rejoindre leur camarade Tanguy, qui a intégré Sciences Po Bordeaux, il y a deux ans. Comment des lycéens d’un petit établissement rural ont-ils osé tenter l’aventure ?

L’école française se veut méritocratique. Les réussites scolaires ne devraient s’expliquer que par le talent et le travail des lauréats, et pas par les contextes économiques, sociaux et culturels dans lesquels ils évoluent. On sait que la réalité est bien différente. Dans les voies les plus prestigieuses, dont les IEP (instituts d’études politiques), il y a une sur-représentation des enfants issus des catégories sociales favorisées, et des lycéens scolarisés dans des lycées de centre ville.

Préoccupé par cette sous-représentation des jeunes de milieux modestes, et d’ex lycéens d’établissements ruraux, Sciences Po Bordeaux a mis en place un dispositif d’accompagnement, répondant au sigle un peu ésotérique de : « JPPJV » [présentation vidéo ici], pour je peux parce que je le veux ». Il est vrai que jusque là, pour beaucoup, c’était plutôt CVPEP : pour ça va pas être possible pour toi qui part avec un certain nombre de handicaps. [...]

« JPPJV » :Présentation vidéo

14 mars 2018 : Comment Sciences Po Bordeaux démocratise son recrutement

 

ACADÉMIE DE CRÉTEIL

Atelier d’improvisation pour les élèves de la Cordée
Article mis en ligne le 26 mars 2018

par DEBATTY ORIANNE

Les élèves de la Cordée de la réussite ont bénéficié, vendredi, d’une première séance d’improvisation théâtrale avec le comédien Roland Osman. Dans une bonne ambiance, ils ont participé à des exercices variés qui leur ont permis de travailler des compétences comme l’imagination, la répartie ou encore le déplacement dans l’espace.

Atelier d’improvisation pour les élèves de la cordée

 

ACADÉMIE DE REIMS

Les « pistes de la réussite » 2018

L’association les « Pistes pour la réussite » composée de 50 étudiants de Sciences Po Reims permet d’épauler tout au long de l’année scolaire des collégiens de l’académie inscrits dans le dispositif « Les cordées de la réussite »

Reçues par Olivier Cattiaux de France Bleu, Marianne Carré et Sixtine Rohde, étudiantes coprésidentes de l’association rémoise ont présenté le dispositif de l’académie de Reims fondé sur des partenariats entre les grandes écoles et les collèges en éducation prioritaire.

Comme 48 autres étudiants de Sciences Po Reims, Marianne et Sixtine épaulent bénévolement des collégiens de réseaux d’éducation prioritaire (REP).

Ce dispositif a été mis en place pour promouvoir l’égalité des chances et développer l’ambition des élèves. Pendant toute l’année scolaire, bénévolement, ils deviennent des tuteurs de collégiens de Reims, pour leur ouvrir de nouveaux horizons culturels. Plus qu’un simple tutorat, les séances sont basées sur l’échange.
Les élèves de 3ème volontaires de 7 collèges de REP et REP+ participent alors à des séances hebdomadaires de 2h autour de thèmes différents tels que le féminisme, le journalisme, etc.

Associés à des partenaires (Comédie de Reims, Manège de Reims) ou encore à des festivals (Festival Interpol’Art, Reims Scènes d’Europe), les collégiens sont invités à assister à plusieurs représentations afin de développer leur curiosité culturelle.

Par ailleurs, Ricardo Salvador, auteur de romans policiers, anime des ateliers d’écriture pour guider les collégiens dans un travail d’écriture autour d’un thème qu’ils ont choisi Brice Verdure de Slam Tribu accompagne les jeunes dans la mise en voix de textes qu’ils ont inventés... ces activités créatives permettent à tous de s’exprimer voire de susciter des vocations.

L’interview sur France Bleu

Extrait de ac-reims.fr de mars 2018 : Les « pistes de la réussite » 2018

 

ACADÉMIE DE STRASBOURG

Élise, collégienne à Hautepierre [collège [REP+] Erasme à Hautepierre] : « Antigone est grave courageuse »

Mardi 13 mars, Elise Nguyen passera le premier tour du concours d’éloquence Ogma h/. La collégienne de Hautepierre devra répondre à la question « Sommes-nous destinés à faire nos choix ? » Son discours est déjà prêt : la jeune fille y fait l’éloge de la liberté individuelle. Grâce à ce texte, elle espère aussi inciter ses amies à « ne pas se laisser marcher dessus ». Première épisode avec Elise, que Rue89 Strasbourg suivra pendant cette compétition oratoire à trois tours. [...]

« Le terme d’éloquence renvoie à : l’art de bien parler, l’aptitude à s’exprimer avec aisance, la capacité d’émouvoir, de persuader ».

Association D-Clic
http://www.dclic.asso.fr/concours-ogma-montez-a-tribune-de-d-clic

Aujourd’hui, Elise fait aussi partie d’un programme de Sciences-Po Strasbourg. Avec neuf autres camarades du collège Erasme, elle présentera bientôt un exposé sur l’Union Européenne face à des enseignants de l’Institut d’Etudes Politiques et d’autres personnalités

Préparation : Elise au concours déloquence Ogma(vidéo)

Le concours OGMA est un concours d’éloquence destiné à 20 collégiens de 3ème issus de 5 établissements scolaires différents situés en Quartiers Prioritaires.

Ces derniers devront défendre à l’oral et devant un jury un sujet qui leur sera donné. Seront notamment pris en compte les critères suivants : l’aisance, la force de persuasion, le niveau de vocabulaire, la gestuelle, etc.

Élise, de Hautepierre à l’école des avocats le temps d’un discours

Extrait de rue89strasbourg.com : Élise, collégienne à Hautepierre : « Antigone est grave courageuse »

 

ACADÉMIE DE TOULOUSE

- [...] Cette journée s’inscrivait dans le cadre du programme académique d’ouverture sociale « Ose l’Isae », créé en 2006 et labellisé en 2009 Cordées de la réussite, qui vise à promouvoir et favoriser l’accès aux études supérieures pour tous, des quartiers sensibles aux zones rurales.

Quinze classes de collégiens et lycéens de l’académie qui suivent ce programme d’ouverture sociale étudiante étaient présentes et ont pu poser des questions à d’anciens élèves, hommes et femmes, devenus pilote de chasse, pilote d’essai d’hélicoptère ou spationaute. [...]

Extrait de ladepeche.fr du 25.03.18 : De beaux rêves d’avenir. Éducation : au lycée Claude-Nougaro

- Quelques 250 collégiens et lycéens ont été reçus sur le campus de l’ISAE-SUPAERO à Toulouse le 22 mars dernier à l’occasion d’une grande journée dédiée à l’ouverture sociale. Cette journée s’inscrit dans le cadre d’un dispositif d’égalité des chances pour l’accès aux études supérieures lancé en 2006 et baptisé « OSE l’ISAE-SUPAERO ».

28 mars 2018 : L’ISAE-SUPAERO s’engage pour l’ouverture sociale et l’égalité des chances http://www.mondedesgrandesecoles.fr/lisae-supaero-sengage-pour-louverture-sociale-et-legalite-des-chances/

- AVEYRON - RODEZ - Une centaine de collégiens en débat au musée Soulages avec Sciences Po Toulouse

Sciences Po Toulouse organise un débat sur le thème « Habiter » avec une centaine d’élèves de collèges de la région les 5 et 6 avril 2018. Une expérience qui leur permettra de s’exercer à la prise de parole en public, à l’écoute et à la confrontation d’idées dans un cadre atypique et exceptionnel, celui du musée Soulages.

Sciences Po Toulouse organise son Débat des collèges, un temps fort de son programme d’égalité des chances DISPO, les jeudi 5 et vendredi 6 avril prochains au musée Soulages. Chaque jour, une cinquantaine d’élèves de 3e de neuf collèges de l’Aveyron, de Haute-Garonne, du Lot et du Tarn vont présenter une production réalisée en classe sur le thème « Habiter ». Les collégiens ont travaillé en atelier une à deux heures par semaine depuis la rentrée scolaire avec des étudiants tuteurs de Sciences Po Toulouse et des enseignants référents de leurs établissements. Ces journées au musée seront l’occasion pour eux de parler, de s’écouter, d’argumenter, mais aussi de découvrir l’art et les professionnels qui travaillent au musée sous un angle inédit.
[...]

Les collèges participants les 5 et 6 avril 2018 :
· Collège Françis Carco | Villefranche-de-Rouergue
· Collège [REP+] de Bellefontaine | Toulouse
· Collège[REP+] Rosa Parks | Toulouse
· Collège [REP]Nicolas Vauquelin | Toulouse
· Collège [REP+] George Sand | Toulouse
· Collège André Malraux | Ramonville-Saint-Agne
· Collège Leclerc | Saint Gaudens
· Collège Léo Ferré | Gourdon
· Collège [REP] Louis Pasteur | Graulhet

Extrait de occitanie-tribune.com : AVEYRON - RODEZ - Une centaine de collégiens en débat au musée Soulages avec Sciences Po Toulouse

Répondre à cet article