> POLITIQUE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Déclarations officielles) > Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, estime que "la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, estime que "la politique de la ville, le logement, l’aménagement du territoire..." devaient être réunis "pour que l’action publique soit plus efficace"

20 mai 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Un gouvernement de "cohésion" pour les territoires ?

[…] Dans la foulée, c’est Patrick Kanner qui lui a légué une partie de son portefeuille. Richard Ferrand s’est là encore voulu rassurant sur l’importance de la politique de la Ville, assurant que le ministère "s’appelle autrement parce que ce qui reste à faire doit s’insérer dans une action plus globale qui porte ses fruits dans tous les territoires de France". "Le terme générique de ’cohésion des territoires’ a un défaut mais une qualité", a-t-il expliqué : "Le défaut est qu’il s’agit d’un terme abstrait.
Mais il va de soi que la politique de la ville, le logement, l’aménagement du territoire... tout cela se devait d’être ensemble pour que l’action publique soit plus efficace." "Les défis sont importants", a-t-il ajouté, disant son ambition que "dans cinq ans on ne parle plus de territoires oubliés", évoquant "le sentiment d’être abandonnés", voire d’être "assignés à résidence", de certains citoyens. "Il ne s’agit pas d’effacer les traces de ceux qui ont marché avant nous", a-t-il assuré. "Trouvez-nous 4 milliards de plus pour vraiment aboutir à ce que nous souhaitons, à savoir un programme complet en faveur des quartiers", avait auparavant lancé Patrick Kanner […].

Extrait de caissedesdepotdesterritores.fr du 17.05.17 : Un gouvernement de "cohésion" pour les territoires ?

Répondre à cet article