> POLITIQUE VILLE > TEXTES, RAPPORTS OFFICIELS, ETUDES... (Politique de la Ville) > Politique Ville (Positions) > Politique de la ville. La coordination "Pas sans nous" demande aux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Politique de la ville. La coordination "Pas sans nous" demande aux candidats "un droit opposable à l’éducation afin d’assurer la présence d’enseignants devant les classes tous les jours de l’année"

22 mars 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le « syndicat » des quartiers populaires a élaboré dix propositions concrètes à l’adresse des candidats à la Présidentielle. A leurs yeux, la politique de la ville est totalement absente de cette campagne.

« Maintenant il y a urgence ». Ces mots sont ceux Mohamed Mechmache, co-président de la coordination nationale « Pas Sans Nous », véritable porte-voix des quartiers populaires de France. Il poursuit : [...]

[...] Le « syndicat » des quartiers populaires entend donc rompre ce silence politique en mettant sur la table une première série de dix propositions :

Garantir le droit à la réussite scolaire dans les quartiers populaires, avec un droit opposable à l’éducation afin d’assurer la présence d’enseignants devant les classes tous les jours de l’année ;

Extrait de lagazettedescommunes.fr du 20.03.17 : La coordination "Pas sans nous" s’agace du silence des candidats

Répondre à cet article