> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU COLLEGE > Numérique, communication, presse (Collège) > B* L’évaluation ultra positive inspirée des jeux vidéos au collège REP Surcouf (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* L’évaluation ultra positive inspirée des jeux vidéos au collège REP Surcouf de Saint-Malo

18 février Version imprimable de cet article Version imprimable

L’évaluation ultra positive inspirée des jeux vidéos

Site du collège [REP]Surcouf de Saint-Malo
Auteur : Matthieu Serrand
Mél : matthieu-christ.serrand@ac-rennes.fr

Certains jeunes (et moins jeunes) de nos sociétés sont addicts aux jeux vidéos et notamment aux jeux dits « de rôle ». Dans ce genre d’aventures, les joueurs sont évalués de manière ultra positive et cette façon de procéder participe à la création de l’addiction. Nous nous sommes inspirés de cette manière de procéder pour rendre nos élèves addicts aux compétences en développant ce type de notation dans nos classes. Plusieurs expériences ont été menées, en 3ème et en 6ème. Le dispositif rend les élèves acteurs de leur évaluation et une motivation plus importante s’en fait ressentir.

Plus-value de l’action
Elèves motivés par une notation bienveillante en interdisciplinarité.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
20 élèves de 3ème parmi deux classes différentes. 45 élèves de 6ème, deux classes entières.

A l’origine
Le manque d’appétence de nos élèves d’éducation prioritaire pour l’apprentissage scolaire (dispositif en 3ème). Le découragement lié à la notation (dispositif en 6ème).

Objectifs poursuivis
Provoquer une mise au travail plus importante pour nos élèves de 3ème avant leur passage au lycée. Instaurer une notation bienveillante et motivante en 6ème pour l’entrée au collège.

Description
En 3ème, les élèves qui participent au dispositif se voient attribuer des points d’expérience appelés « XP » (comme dans la plupart des jeux vidéos) en fonction de travaux supplémentaires qu’ils ont réalisés. Ces points s’accumulent (uniquement) pour leur permettre de passer des niveaux. La difficulté des travaux s’accentue en même temps que les niveaux.
En 6ème, les élèves sont évalués dans trois domaines : Maîtrise de la langue, Analyse et être élève et ce pour chaque matière.
En réalisant les travaux demandés par le professeur dans ces domaines, l’élève récupère des pastilles qui s’accumulent ensuite pour lui permettre de passer des niveaux représentés par des ceintures de couleurs. Un temps est pris régulièrement par un professeur référent pour faire un bilan et distribuer les nouvelles ceintures acquises par les élèves sous forme d’autocollant se retrouvant dans leur carnet.

Trois ressources ou points d’appui
Réunion sur l’évaluation. Livre sur l’évaluation par ceinture.

Moyens mobilisés
Temps de mise en place et du suivi du système. Création d’un document numérique pour le suivi.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Gain de motivation et rapport différent à l’évaluation.
- Sur les pratiques des enseignants : Changement de pratique des enseignants dans l’utilisation de la notation.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Travail interdisciplinaire
- Sur l’école / l’établissement : ..
- Plus généralement, sur l’environnement ..

Extrait du site Expérithèque : L’évaluation ultra positive inspirée des jeux vidéos

Répondre à cet article