> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Annuaires, Textes et Rapports officiels, (...) > RAPPORTS OFFICIELS > Rapports d’observatoire > Les trois quarts des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les trois quarts des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire (Centre d’Observation de la société)

19 octobre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les trois quarts des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire

[...]
Cette situation résulte de deux phénomènes. Les écoles et collèges de l’éducation prioritaire accueillent des élèves issus de milieux défavorisés (55 %) mais pas uniquement. A l’inverse, les établissements hors éducation prioritaire comptent un tiers d’élèves défavorisés. Surtout, l’éducation prioritaire n’accueille qu’une petite partie de l’ensemble des élèves, un sur cinq (18 % au primaire, 20 % au collège) ; elle scolarise 1,5 millions de jeunes, contre 6,9 millions pour le reste des établissements.

[...] L’éducation prioritaire n’est qu’un moyen très incomplet de compenser les inégalités sociales à l’école. Remarque valable pour les politiques publiques territoriales en général : les pauvres sont bien plus nombreux à vivre hors des quartiers de la politique de la ville qu’en leur sein.

« Education prioritaire. Tableau de bord national. Données 2014-2015. », ministère de l’éducation nationale, juin 2015.
Voir

Extrait de observationsociete.fr du 17.10.16 : Les trois quarts des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire

 

Consulter aussi le Rapport de Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général de l’Éducation nationale, groupe établissements et vie scolaire, à la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : l’école face aux situations de grande pauvreté des élèves ; quatre leviers pour une politique globale au service d’un objectif unique : la réussite des élèves.

Grande pauvreté et réussite scolaire : le choix de la solidarité pour la réussite de tous (223 pages)

Répondre à cet article