> ACTEURS et PARTENAIRES. Identité et Statut > Coordonnateurs > Coordonnateurs (Profils de poste et Lettres de mission) > Les 3 axes de la lettre de mission 2016 des coordonnateurs de réseaux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les 3 axes de la lettre de mission 2016 des coordonnateurs de réseaux prioritaires de l’académie de Rouen

8 juillet 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

La lettre de mission 2016 des coordonnateurs de réseaux

Résultat d’un travail mené en concertation entre le pilotage académique et les coordonnateurs de REP+ ou de REP, la lettre de mission 2016 de ce derniers aura le contenu suivant :

LETTRE DE MISSION du coordonnateur de Réseau d’Education Prioritaire

Descriptif de la mission assurée par ...

Pour la coordination du Réseau d’Education Prioritaire ...

Affectation : ... Quotité : ...

Cette lettre de mission s’inscrit dans la continuité de celle précédemment attribuée aux coordonnateurs de l’éducation prioritaire en prenant en compte l’évolution du contexte caractérisé par :
- la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République du 8 juillet 2013
- la mise en œuvre de la refondation de l’éducation prioritaire précisée dans la circulaire n° 2014-077 du 4 juin 2014
- la loi n° 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine et les projets de réussite éducative initiés par quelques communes
- le référentiel de l’éducation prioritaire publié en janvier 2014.

Dans ce cadre, le comité de pilotage du Réseau et le conseil école-collège préparent, avec l’aide de la coordonnatrice ou du coordonnateur, les actions et les mesures destinées à concrétiser les axes prioritaires et les engagements définis par le projet de réseau pour la période 2015-2019.

La mission, dans le respect de la confidentialité qu’elle nécessite, s’articule autour de trois axes :
1 – Faire vivre pédagogiquement le projet de Réseau d’Education Prioritaire.

- Impulser et coordonner des actions pédagogiques et éventuellement participer à leur mise en œuvre, en application du projet de Réseau. Participer à l’animation du conseil école-collège du REP (deux à trois réunions par an), en rédiger les comptes rendus, et les transmettre. S’associer, autant que de besoin, aux instances pédagogiques du premier et du second degré.
- Constituer progressivement et exploiter la mémoire du réseau en liaison avec le Centre Académique de Ressources pour l’Education Prioritaire (CAREP).
- Contribuer au développement des échanges entre les acteurs.

2 – Promouvoir et développer les complémentarités éducatives.
- Promouvoir des partenariats permettant l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves.
- S’associer aux initiatives d’ouverture culturelle et économique locales ou en être l’instigateur.
- Travailler avec les collectivités territoriales et l’ensemble des partenaires. Soutenir les initiatives en direction des familles.

3 – Organiser, valoriser, optimiser, mettre en cohérence les ressources et le fonctionnement du Réseau.
- Guider : appuyer les pilotes du réseau dans l’organisation du comité de pilotage, dans le suivi de ses décisions et rédiger un compte rendu des réunions.
- Accompagner : aider les pilotes dans l’organisation des ressources humaines et financières supplémentaires dédiées aux réseaux.
- Restituer : pour satisfaire au besoin de transparence, soumettre aux équipes les supports appropriés à la réalisation de la synthèse pédagogique et budgétaire des actions menées. Créer les conditions de leur diffusion. Mettre à jour le tableau de bord du réseau.

Extrait de carep.spip.ac-rouen.fr du 04.07.16 : La lettre de mission 2016 des coordonnateurs de réseaux

Répondre à cet article