> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, harcélement > Climat (Etudes) > Entre le primaire et le secondaire, les comportements délinquants des jeunes (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Entre le primaire et le secondaire, les comportements délinquants des jeunes de milieu favorisé ont tendance à augmenter alors que ceux des enfants de milieu défavorisé restent stables (étude canadienne)

23 juin 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Institut de la statistique du Québec a suivi près de 2000 jeunes du primaire au secondaire et livre des constatations pour certaines surprenantes, annonce le réseau RIRE.

" On observe une baisse du rendement scolaire en français et en mathématiques lors du passage du primaire au secondaire chez une majorité d’élèves. Pour la plupart, cette baisse est cependant mineure", précise le RIRE. "Parallèlement, à la suite du passage primaire-secondaire, on observe une diminution du sentiment de compétence et de la motivation intrinsèque des élèves à l’égard des mathématiques, particulièrement chez les garçons".

Mais la surprise est plutôt sociale. " Selon les résultats de l’étude, les comportements perturbateurs de type extériorisé (comme les agressions physiques ou les comportements d’opposition) tendent à diminuer entre la fin du primaire et la fin de la première année du secondaire. Toutefois, les comportements associés à la délinquance et à l’inattention ont tendance à augmenter, particulièrement chez les jeunes provenant de familles relativement plus favorisées d’un point de vue socioéconomique. En effet, les comportements des enfants de famille à faible revenu semblent demeurer plus stables lors du passage du primaire au secondaire."

Lire dans le RIRE

Répondre à cet article