> SYSTEME EDUCATIF. Généralités et Niveaux > EDUC. Généralités (Actes stages/colloques) > Trois ans ans après, où en est la refondation ?, un document de 44 p. de la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Trois ans ans après, où en est la refondation ?, un document de 44 p. de la Ligue, du CAPE et de Tout Educ rédigé pour le salon de l’Education

14 mars 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

À la suite de la rencontre "La refondation de l’École : deux ans… et après, le défi de l’éducation partagée", organisée au Salon européen de l’éducation en novembre 2014, la Ligue de l’enseignement et le CAPE (Collectif des associations partenaires de l’école publique) ont décidé de pérenniser ce rendez-vous, dont la deuxième édition se tiendra au Salon européen de l’éducation le vendredi 11 mars 2016. À l’occasion de cette rencontre, ToutEduc avait constitué un document qui dressait, en novembre 2014, un état des lieux deux ans après la présentation du projet de loi de refondation de l’École, état des lieux qui a été actualisé pour ce nouveau rendez-vous, soit plus de trois ans après.

Sur 44 pages (contre une vingtaine en 2014), ce document reprend les grands engagements que l’État avait formulés dans la loi promulguée le 8 juillet 2013, les textes qui ont donné corps à ces derniers et propose de faire un point sur les mesures mises en œuvre ou non sur le terrain, les dispositifs et outils mis à disposition des acteurs éducatifs et des élèves, ainsi que sur les perspectives à court terme.

2015 : coup d’accélérateur sur le numérique et la transmission des valeurs de la République

Notons que l’année 2015 a notamment été marquée par la mise en œuvre simultanée de quatre dimensions convergentes : la validation et l’entrée en vigueur, entre cette année là et 2016, des nouveaux cycles et du socle ainsi que des nouveaux programmes de la maternelle au collège, et la mise en place progressive d’une nouvelle forme d’évaluation. L’éducation numérique, autre priorité de la refondation, a connu aussi un coup d’accélérateur après l’annonce, le 7 mai 2015 par le président de la République, des premières mesures inscrites dans le cadre du Plan numérique pour l’éducation.

Les attentats de janvier 2015 ainsi que les rapports sur la grande pauvreté et la réussite scolaire de Jean-Paul Delahaye et de Marie Aleth Grard ont de leur côté accéléré le calendrier des mesures qui mettent l’accent sur la transmission des valeurs de la République.

Même si le Sénat estimait en juin 2015 que la loi était mise en application à 88 %, la réforme n’échappe pas aujourd’hui à certaines critiques. Critiques dont le document se fait aussi l’écho, au même titre que des rapports, bilans ou évaluations. Rappelons ainsi que le comité parlementaire de suivi de la loi soulignait en ce début d’année qu’"une loi s’applique si la réglementation est prise mais également si ses usagers se l’approprient", et que la réforme du collège suscite actuellement la fronde d’une partie des syndicats et des enseignants.

Cet article est en accès libre, tout comme l’accès au document ici (PDF, 915 Ko)
http://www.touteduc.fr/upload/refondation2016.pdf

Extrait de touteduc.fr du 08.03.16 : Refondation de l’École de la République : plus de 3 ans après, où en est-on ? (Un document pour le Salon européen de l’Éducation)

Répondre à cet article