> 6 - ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions syndicales > L’UNSA approuve l’évaluation en CE2, "qui n’a rien à voir avec les précédentes" (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’UNSA approuve l’évaluation en CE2, "qui n’a rien à voir avec les précédentes" et qui peut ensuite utiliser l’aide personnalisée et le dispositf "plus de maîtres que de classes"

18 mars 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dès septembre 2015, ces tests de lecture et d’écriture s’effectueront de manière systématique « quinze jours après la rentrée », sous la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM).

Analyse de Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat enseignant SE-Unsa.

[...] Cette photographie des connaissances et compétences doit permettre d’apporter des remèdes aux difficultés propres à chaque élève. Ce qui suppose de mettre en œuvre une pédagogie différenciée, d’utiliser les deux heures hebdomadaires d’aide personnalisée, voire de s’appuyer, là où c’est possible, sur un professeur supplémentaire (dispositif « plus de maîtres que de classes  ») ou sur un enseignant spécialisé (Rased).

[...] Elles serviront aux enseignants et à eux seuls et n’ont rien à voir avec celles qui existaient sous la majorité précédente et qui étaient la cible de vives critiques syndicales. À l’époque, les tests faisaient l’objet de remontées nationales, dans un but de pilotage statistique de l’institution.

Extrait de Lacroix.fr du 16.03.15 : A quoi serviront les nouvelles évaluations de CE2 ?

Répondre à cet article