> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Ministère de la Ville : budget en baisse mais les crédits d’intervention, dont (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ministère de la Ville : budget en baisse mais les crédits d’intervention, dont VVV et les actions de réussite éducative, sont sanctuarisés

3 octobre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 04.10.14

Sur ces 337,6 millions d’euros, 76 millions d’euros sont consacrés au programme de réussite éducative destiné à 120.000 jeunes en échec scolaire et 74 millions d’euros aux 4.200 postes d’adultes-relais dont la mission est de "retisser du lien social dans les quartiers".

Le solde, de 187 millions d’euros, est regroupé sous l’intitulé "soutien au tissu associatif", qui bénéficie à 7.000 associations d’une manière ou d’une autre. On y trouve le dispositif "Ville vie vacances" doté de 9 millions d’euros en 2015, correspondant à 3.700 opérations à destination de 500.000 jeunes. C’est aussi là que se logent les ateliers santé ville et la participation des citoyens, notamment par des financements au soutien aux conseils citoyens désormais obligatoires pour accompagner la mise en place des nouveaux contrats de ville.

Extrait de localtis.info du 03.10.14 : Les crédits de la politique de la ville sanctuarisés pour 2015, l’avenir des ZFU encore en suspens

 

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a présenté, ce 2 octobre, les orientations du Projet de loi de finances 2015 sur son périmètre ministériel.

S’agissant de la politique de la ville, Patrick Kanner a notamment indiqué l’intérêt qu’il convient de porter aux subventions aux associations de quartier :

« Après avoir baissé de 17 % entre 2007 et 2012, je les ai sanctuarisées pour les trois prochaines années. Les dispositifs qui ont fait leurs preuves comme les adultes relais, VVV ou les actions de réussite éducative continueront donc à être financés. De nouveaux crédits seront par ailleurs affectés au renforcement de la participation des citoyens aux politiques qui concernent leur quartier. »

Ainsi, si le budget de la politique de la ville passe de 490 M€ en 2014 à 459 M€ en 2015 et 404 M€ en 2017, les crédits d’intervention sont sanctuarisés à 338 m€ jusqu’en 2017.

Le dossier de presse

Extrait de ville.gouv.fr du 02.10.14 : Le ministère de la Ville dans le projet de loi de finances 2015

Répondre à cet article