> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Ouverture sociale > Les cordées de la réussite > Cordées de la réussite (Actions locales et académiques) > B* Les cordées de la réussite au collège ECLAIR Jules Ferry de Woippy (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Les cordées de la réussite au collège ECLAIR Jules Ferry de Woippy (Moselle)

3 septembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les cordées de la réussite au collège (ECLAIR)

Collège Jules Ferry
25 rue du Fort Gambetta, 57140 Woippy
Fiche académique
Auteur : Elise Debuire
Mél : elise.debuire@ac-nancy-metz.fr

Dans le cadre des « Cordées de la réussite », un partenariat existe entre les Arts et Métiers Paritech, le lycée Louis de Cormontaigne de Metz et le collège Jules Ferry de Woippy. Un groupe de 18 élèves de 3ème, nommé « les talentueux », bénéficie d’un tutorat, dispensé par des élèves ingénieurs des Arts et Métiers Paritech. Les étudiants-tuteurs ont pour mission d’accompagner les élèves dans leur découverte des formations et des métiers, d’animer des séances de travail, de préparer avec les élèves des projets à des fins culturelles et scientifiques, d’accompagner les groupes pendant certaines manifestations.

Plus-value de l’action
La présence d’élèves ingénieurs a favorisé la motivation des collégiens. Le montage de projets favorise le travail de groupe. Les collégiens ont montré beaucoup d’intérêt pour tous les projets et ont pris conscience de leurs compétences scolaires et extra-scolaires. Ils ont développé une image positive d’eux mêmes et ont choisi une orientation ambitieuse en adéquation avec leurs compétences et aspirations.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
18 collégiens de 3èmes parrainés par 5 élèves ingénieurs des Arts et Métiers Paritech.

A l’origine
- Volonté et besoin de promouvoir les carrières scientifiques notamment chez les filles.
- Manque d’ambition des élèves dans leur choix d’orientation : taux d’accès en 2nde GT de 42,9%.

Objectifs poursuivis
Le projet apporte aux élèves concernés une culture générale, scientifique, une familiarisation avec le monde des grandes écoles, de l’Université et de l’entreprise, des institutions de la République et de la société en général. Ils découvrent des professions et des carrières inconnues ou jugées inaccessibles du fait de leurs origines modestes. Ainsi, ils ont plus d’ambition et sont motivés pour la poursuite d’études. Par ailleurs, il s’agit d’augmenter le nombre de jeunes filles dans les domaines de la science et la technologie.

Description
5 étudiants-tuteurs rencontrent, un après midi par mois, 18 collégiens. Ils échangent sur le parcours de découverte des métiers et des formations : visite de l’Esitc (Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux et de la Construction), de l’UEM (entreprise fournisseur d’énergie de Metz), rencontre avec des élèves de l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers), découverte des métiers de la médecine, des sections BTS, DUT et CPGE. Ils mettent en place des projets à caractère scientifique ou culturel : participation à la Fête de la Science, visite et spectacle à l’Opéra Théâtre de Metz. Des sorties pédagogiques sont organisées : participation aux journées nationales des Cordées de la Réussite à l’ENSAM, découverte de Strasbourg, voyage culturel, scientifique et linguistique. Ainsi les élèves bénéficiant de ce projet au collège et au lycée peuvent se rencontrer et produire une restitution des projets engagés.

Modalité de mise en œuvre
Les collégiens recrutés répondent à un profil défini : ils ont un projet professionnel ambitieux, une certaine motivation pour intégrer le projet et des résultats scolaires satisfaisants. Quant aux étudiants-tuteurs, ils ont 3 missions : accompagner les élèves dans leur découverte des formations et des métiers, animer des séances de travail (préparation et restitution) et préparer avec les élèves des projets à des fins culturelles et scientifiques.

Trois ressources ou points d’appui
L’implication des professeurs référents du réseau ECLAIR et les habitudes de travail avec le lycée support des « Cordées » sont essentiels. Le recrutement des élèves s’est fait en concertation lors des conseils de classe. L’absence d’évaluation chiffrée a permis une nouvelle dynamique.

Difficultés rencontrées
Il est difficile de trouver des plages de concertation avec les équipes pédagogiques et les tuteurs. Le recrutement n’a pas été facile : il est indispensable de s’assurer que le groupe des « élèves talentueux » n’est pas un groupe d’élite mais qu’il est ouvert à tous les élèves intéressés et motivés par le projet.

Moyens mobilisés
Financement des actions par les « Cordées de la réussite ».

Partenariat et contenu du partenariat
Arts et Métiers Paritech permet à 5 élèves ingénieurs d’intervenir dans le groupe de travail.

Evaluation
Améliorer l’ambition des élèves dans leur choix d’orientation (le taux d’accès en 2nde GT est de seulement 42,9 %). Promouvoir les carrières scientifiques notamment chez les filles.

Documents
Présentation du programme des cordées : collège Jules Ferry Woippy, lycée Cormontaigne Metz et Arts et Métiers Paritech
(diaporama)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
L’évaluation se fait en interne et se fonde sur 4 indicateurs : le nombre de projets menés par les élèves et mis en valeur ; l’évolution des résultats des élèves « talentueux » dans le pôle sciences ; le nombre d’items du socle commun travaillés et à long terme : le taux d’orientation en seconde GT, le taux de réussite du brevet et du S3C de ces élèves et de l’ensemble des élèves du collège.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : La motivation des élèves était très forte. Ils ont montré beaucoup d’intérêt pour tous les projets menés au cours de l’année et ils ont développé des capacités de travail en groupe. Ils ont pris conscience de leurs compétences scolaires et non scolaires et ont développé une image positive d’eux-mêmes, ce qui leur a permis de se projeter dans une orientation choisie en adéquation avec leurs compétences et leurs aspirations.
- Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants ont un regard très positif sur les élèves qui ont su tirer profit des échanges proposés avec les élèves ingénieurs. Ils ont développé leurs connaissances des Arts et Métiers Paritech.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Les échanges entre les professeurs se sont développés afin de créer un groupe d’élèves talentueux et non un groupe d’élèves d’élite.
- Sur l’école / l’établissement : Des élèves ne faisant pas partie du projet ont demandé à intégrer le groupe. 13 élèves du groupe de départ sur 18 (72.2 % pour un taux de 48.2 % pour l’ensemble des 3èmes) vont en 2nde GT l’an prochain. 6 élèves (46.15 %) ont choisi MPS comme enseignement d’exploration (dont 3 filles).
- Plus généralement, sur l’environnement : Pas d’effet spécifique relevé

Extrait du site Expérithèque : Les cordées de la réussite au collège (ECLAIR)

Répondre à cet article