> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Enfant de voyageurs > Selon l’étude d’une ONG, la moitié des enfants roms ne sont pas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon l’étude d’une ONG, la moitié des enfants roms ne sont pas scolarisés

29 juillet 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Alors que la situation des Roms en France reste très difficile, une étude publiée lundi 28 juillet à Paris révèle que « plus de la moitié des enfants roms » vivant dans les bidonvilles ne seraient pas scolarisés, dont 60 % à cause de « refus de scolarisation » opposés aux familles. Des chiffres inédits, obtenus grâce au travail de terrain d’une ONG européenne – European Roma Rights Centre (ERRC) – qui a enquêté dans six campements à travers la France : deux en Ile-de-France, deux à Lille et deux à Marseille.

Extrait de lemonde.fr du :La moitié des enfants roms ne sont pas scolarisés malgré l’obligation d’accueil

 

[...] La moitié des enfants rencontrés ne sont pas scolarisés. Pourquoi ? Dans 60% des situations, la municipalité refuse d’inscrire l’enfant à l’école. « Souvent, les agents font traîner les demandes, déplore Erika Bodor qui a coordonné l’étude pour l’ERRC. Par exemple, la mairie exige une adresse de domiciliation alors que selon la loi, une carte d’identité de n’importe quel pays est suffisante pour l’inscription. »

Dans d’autres cas, raconte-t-elle, le maire « se dédouane » en invoquant le manque de place dans l’école. « Sauf que dans ce cas-là, les autorités doivent faire remonter les besoins au rectorat pour éventuellement ouvrir une nouvelle classe. Mais ils ne le font pas. » [...]

Extrait de liberation.fr du 28.07.14 : Roms : "J’ai huit ans, je voudrais aller à l’école, s’il vous plaît"

Répondre à cet article

1 Message