> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > TYPE DE DOCUMENT > COMMUNICATION GOUVERNEMENTALE > Le travail en équipe en ZEP, le projet et la pré-rentrée 2014 (Communiqué (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le travail en équipe en ZEP, le projet et la pré-rentrée 2014 (Communiqué MEN)

16 mai 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Communiqué de presse du MEN
L’organisation de la prochaine rentrée scolaire, prévue initialement le vendredi 29 août pour la pré-rentrée des enseignants, se heurte à des difficultés organisationnelles qui pourraient compromettre l’accueil et la prise en charge d’un nombre important de personnels rejoignant l’éducation nationale pour la prochaine année scolaire. 40 000 nouveaux enseignants et personnels éducatifs prendront en effet leur poste pour la première fois à la prochaine rentrée. Ces difficultés ont été évoquées lors de la première réunion des recteurs en présence de Benoît Hamon, le mardi 8 avril.

Les systèmes d’information qui permettent de gérer les personnels de l’éducation nationale sont actuellement dans une phase de modernisation afin de résoudre ces difficultés. Dans l’attente et compte tenu de ces éléments techniques et administratifs, maintenir la pré-rentrée le 29 août reviendrait à prendre des risques inconsidérés.

Néanmoins, cette pré-rentrée des enseignants reste indispensable pour permettre aux élèves de faire leur propre rentrée dans les meilleures conditions. La pré-rentrée est destinée à l’accueil des enseignants et en particulier des nouveaux arrivants, à l’installation d’une culture commune basée sur le projet d’école ou d’établissement, à la préparation des salles, à la transmission des emplois du temps et à un travail commun par discipline dans les établissements du second degré. Ce temps est également nécessaire pour parfaire l’accueil des élèves présentant des besoins particuliers.

Afin de tenir compte de tous ces éléments, et dans l’intérêt des enfants, le ministre a donc décidé de proposer à l’avis du Conseil supérieur de l’Education l’organisation de la pré-rentrée des enseignants le lundi 1er septembre, et de la rentrée des élèves le mardi 2 septembre.

La journée de cours des élèves, prévue initialement le 1er septembre, sera prise en compte selon des modalités décidées après concertation avec l’ensemble de la communauté éducative.

Enfin, le ministre installera un groupe de travail destiné à anticiper les éventuelles difficultés de calendrier de rentrée pour les prochaines années.

[Extrait de education.gouv.fr du 16.05.14 : Dates dela rentrée 2014

Note du Quotidien des ZEP
Sans prendre parti sur cette question qui a divisé les syndicats, le QZ souligne l’importance particulière que prend cette journée de pré-rentrée en éducation prioritaire.
C’est en effet l’occasion de présenter aux enseignants, dont c’est la première rentrée pour beaucoup, le projet du réseau et d’initier un travail en équipe.

Ces deux nécessités sont développées dans "le référentiel de l’éducation prioritaire" présenté récemment par le ministère.
Extraits ci-dessous

4 - Favoriser le travail collectif de l’équipe éducative
Le travail en équipe concourt à la confiance partagée dans la réussite de tous les élèves. Il contribue à la construction, à la mise en œuvre et à l’évaluation collégiale du projet de réseau, au développement professionnel de chacun et il facilite la résolution des difficultés rencontrées.

Les temps de travail en équipe sont institués dans les emplois du temps, dans les écoles et dans les établissements.

Les objectifs pédagogiques du travail en équipe sont bien déterminés : mise au point de programmations pédagogiques et éducatives, préparation et analyse commune de séquences et d’évaluations, mise au point de dispositifs pédagogiques adaptés aux besoins, mise au point de projets de co-intervention et de projets pluridisciplinaires ou inter-niveaux, etc.

Les objectifs du travail en équipe au regard du suivi des élèves sont bien identifiés : analyse partagée des difficultés des élèves, confrontation des informations des différents professionnels (enseignement, vie scolaire, santé, social, service), partage d’informations avec les partenaires qui suivent les élèves concernés, etc.

Ces temps de travail en équipe s’appuient sur des instances existantes (conseil de cycle, conseil école-collège, etc.) auxquelles ils allouent davantage de sens et de forme. Ils peuvent également prendre des formes nouvelles et donner lieu à une programmation régulière.

Un temps de travail est consacré aux relations entre premier et second degré en appui sur le conseil école/collège. Il porte sur la continuité pédagogique et sur le suivi des élèves.

5 - Accueillir, accompagner, soutenir et former les personnels
Accueillir et soutenir les nouveaux personnels

Des entretiens sont mis en place pour les enseignants souhaitant intégrer le réseau les informant des projets du réseau, des orientations pédagogiques et des modalités de travail en équipe.

Des missions spécifiques donnent lieu à des entretiens préalables à l’affectation et à des points d’étape réguliers.

Un accueil des personnels arrivant dans le réseau est mis en place, en amont de la rentrée des classes.

Les personnels de direction, directeurs d’école, et les inspecteurs des deux degrés assurent des rencontres régulières avec les enseignants arrivant dans le réseau. [...]

Répondre à cet article