> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. (Déclarations gouvernementales) > Pré-rentrée pour le ministre dans une ZEP de Marseille

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pré-rentrée pour le ministre dans une ZEP de Marseille

2 septembre 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site « VousNousIls » le 02.09.05 :Robien à la rencontre des profs de ZEP bute sur les remplacements

Parmi les 45 enseignants bronzés et souriants du collège Jules Ferry à Marseille, Xavier n’est pas le seul à afficher sa perplexité à l’arrivée de Gilles de Robien : "Aujourd’hui, dit-il, il n’y a pas d’élèves, si on lui présente une fausse réalité, ça ne sert pas à grand chose".

Pour "dialoguer" avec des enseignants de ZEP, un des chantiers de sa rentrée, et "faire le meilleur usage" d’une "formation" express sur le terrain, le ministre de l’Education nationale a assisté jeudi à la rentrée des professeurs de cet établissement, situé au coeur d’une cité des quartiers nord et dont 80% des élèves viennent de familles défavorisées.

"Je ne pense pas qu’il verra de vraies classes difficiles", assure ce très jeune prof d’histoire-géo, suivi par sa collègue de français, Estelle : "sans les enfants, ça ne ressemble à rien et puis les remplacements..."

Au milieu des retrouvailles et des bavardages, la dynamique principale, Elisabeth Portigliatti, prend la parole pour souhaiter la bienvenue, sous les applaudissements, aux "petits nouveaux" de cette rentrée et féliciter ses ouailles des bons résultats de leurs troisièmes au brevet (55%).

Stylo en main, le ministre écoute, sourit, interroge son conseiller.

Le collège Jules Ferry est un modèle du genre...

Lire la suite sur le site VousNousIls

Répondre à cet article