> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Enseignants > Enseignants (Positions) > Les EAP : accroissement de la mixité sociale dans le corps enseignant ou (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les EAP : accroissement de la mixité sociale dans le corps enseignant ou recrutement de profs moins qualifiés pour les zones défavorisées ?

4 mars 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

" Face à tous les discours du cynisme, du scepticisme je viens dire aux étudiants : la France a besoin de vous... Cette campagne est un appel profond à la jeunesse... Nous voulons rétablir la promesse républicaine". C’est en ces termes que Vincent Peillon a présenté les emplois avenir professeur le 10 décembre 2012. Mais les emplois avenir professeur tiendront-ils ces promesses ? Le ministère publie un B.O. spécial qui regroupe tous les textes relatifs à leur mise en place, y compris deux nouvelles circulaires. Les emplois avenir professeurs (EAP) portent déjà de nombreux espoirs à la fois face aux difficultés de recrutement et face aux difficultés d’enseigner dans les zones prioritaires.

[...] "C’est une vraie politique de gauche", nous dit Christian Chevalier, secrétaire général du Se-Unsa. " On a soutenu ce projet car on a un vrai problème de vivier de recrutement des enseignants dans le second degré et il est bon d’améliorer la mixité sociale chez les enseignants. Les enseignants doivent ressembler à l’ensemble de la société". Mais C Chevalier évoque aussi les dérives possibles. "Les EAP ne devront pas être des moyens d’enseignement" sauf ponctuellement dans un moment accompagné par un tuteur.
Pour Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes, les EAP sont "une espèce de béquille" pour la politique de recrutement de V. Peillon. Ce ne sont pas de véritables prérecrutements ce qui est regretté par le syndicat. Mais le Snes est favorable à ce "coup de pouce" social donné à des étudiants originaires de zone défavorisée.
Pour le Sgen Cfdt, Frédéric Sève pense aussi que le EAP participent de davantage de mixité sociale dans l’éducation même si le vrai moyen de l’assurer c’est l’ampleur des recrutements.

Des sous professeurs pour les quartiers défavorisés ?
Pour J.-Y. Rochex, les EAP participent d’un mouvement général dans les pays développés qui voit les enfants des quartiers défavorisés être confiés à des agents moins qualifiés que les professeurs avec tous les risques d’affaiblissement de la transmission. Mais ce risque est écarté par les syndicats.

Extrait de cafepedagogique.net du 01.03.13 : Emplois avenir professeurs : Une politique de gauche dans la gestion du corps enseignant ?

Répondre à cet article