> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. (Déclarations gouvernementales) > Sur les attributions de George Pau Langevin, ministre déléguée à la réussite (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Sur les attributions de George Pau Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative : "faire l’inventaire des dispositifs ZEP" (interview sur RMC), "un important travail à faire avec les collectivités (J.-M. Ayrault)

23 mai 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

ADDITIF le mercredi 23.05.12 à 14h

Compte rendu du Conseil des ministres du 23.05.12

Le Premier ministre a présenté les décrets définissant
les attributions des membres du Gouvernement.
[...] Les attributions des ministres délégués seront
précisées dans des décrets de délégation non soumis à l’examen
du conseil des ministres.

 

Ce lundi (21 mai), George Pau-Langevin était l’invitée des Grandes Gueules. |...] Olivier Truchot lui demande quel place aura son ministère jouera. La Ministre répond qu’elle n’a pas vocation à intervenir sur les questions de statut des enseignants par exemple mais qu’elle doit apporter un ’focus’ sur ’certains’ sujets qui touchent à l’égalité ’réelle’. L’égalité des chances pour ceux sortis de ZEP, débloquer des fonds pour les établissements les plus en difficultés feront partis des dossiers sur lesquels elle travaillera dans les prochaines semaines.

[A la fin de la vidéo : " il faut faire l’inventaire des dispositifs déjà mis en place : ces fameux collèges Ambition réussite, tout le système des ZEP...]

Extrait de rmc.fr du 21.05.12 : Définition de la réussite scolaire par George Pau-Langevin, Ministre de la réussite éducative

 

Réussite éducative : "un travail important à faire avec les collectivités"

Accompagné de la ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, il [V. Peillon] a souligné que cette dernière aura en charge des questions relatives "aux difficultés dans les lycées professionnels, aux zones abandonnées dans les territoires ruraux ou urbains, mais aussi l’orientation".

Dans une interview accordée au quotidien Libération le 19 mai, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a indiqué que la nomination d’une ministre déléguée à cette question "est l’indication d’une volonté qui mêle la lutte contre l’échec scolaire, l’association des parents, l’accompagnement scolaire… Il y a aussi un travail important à faire avec les collectivités territoriales, les élus locaux et les acteurs associatifs".

Extrait de localtis.info du 22 mai : La "grande priorité", l’école maternelle et élémentaire, indique Vincent Peillon

 

Syr Europe1 soir, le 22 mai à 19h30, Bruno Julliard, "secrétaire national à l’éducation du PS" a cité au départ la relance de l’éducation prioritaire comme l’une des priorités du ministère mais sans avoir le temps de développer par la suite.
Ecouter (62,20)

 

Sur Radio classique, ce mercredi 23 mai à 8h30, Guillaume Durand s’interrogeait sur les attributions de la nouvelle ministre déléguée et évoquait la possibilité de devoir attendre plusieurs semaines pour être fixé.

 

Sur son blog le 19 mai, Véronique Soulé, journaliste à Libération, évoquait "l"intriguant ministère de la réussite éducative" : Educ, Réussite, Jeunesse, Recherche : le dédale des ministères

Répondre à cet article