> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. Actions de formation et Formation > Educ. prior. Actes et Stages académiques > Académie de Dijon : propositions d’accompagnement des équipes locales par le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Académie de Dijon : propositions d’accompagnement des équipes locales par le CAREP (janvier 2009)

1er août 2009

Extrait de site du CAREP de Dijon : Propositions d’accompagnement des équipes locales par le CAREP

A la demande du recteur, les IA-DSDEN ont sollicité les équipes locales pour établir un
bilan de la mise en oeuvre de l’EP et élaborer un plan d’action pour la période 2008-2011.

Le CAREP propose un accompagnement des équipes pour simultanément :
 Planifier, organiser, soutenir l’élaboration de la réponse à cette commande
 Utiliser la réalisation de cette réponse pour élaborer ou affiner des outils pérennes de pilotage de l’EP (impulsion, mobilisation, régulation et
évaluation des dynamiques collectives locales) susceptibles de développer le pouvoir d’agir des équipes sur les difficultés scolaires.

Les grandes lignes des propositions décrites ci-dessous ne sont que des points de repères. A partir de ces derniers, chaque équipe pourra prendre contact avec le CAREP pour co-élaborer l’accompagnement souhaité.
Chaque accompagnement, par définition, ne peut être que particulier, négocié entre les demandes des accompagnés et les possibilités du(es) accompagnateur(s). Il a pour point de départ une demande de l’équipe ou un de ses membres.

Ces accompagnements s’inscrivent parmi un ensemble d’initiatives du CAREP avec lesquelles ils seront, autant que possible, articulés (cf courrier du 1er oct 08 : plan de formation et d’accompagnement de l’EP). A travers ces accompagnements, pourront vous être proposés des outils pour lire et interpréter les cadres nationaux et académiques (textes officiels et rapports), pour établir le bilan (utilisation des indicateurs, interprétations de résultats de manière à produire un diagnostic), pour mobiliser de façon coordonnée des leviers de pilotage (organisation, actions, dispositifs, formations).

Tout en restant ouvert à vos questions, nous serons pour notre part particulièrement
attentifs à 3 axes :
 1. Du point de vue des difficultés que rencontrent les élèves, quelles sont les articulations entre le travail en classe et les dispositifs d’aide ? Quels enjeux de l’un et de l’autre ? Quelles sont leurs organisations et leurs coordinations ?
Quelles sont les pratiques effectives ? Et en conséquence, quelles sont les activités des élèves et que suscitent-elles en terme d’apprentissage ?

 2. De point de vue de l’organisation collective du travail, comment les différentes activités des pilotes, des enseignants, des partenaires éducatifs et des élèves évoluent-elles ? Par quoi sont-elles mobilisées, perturbées ? Et de quelles manières leurs pré-occupations s’articulent-elles ? Comment peuvent-elles se développer ? Dans quelles mesures le travail collectif peut-il être une ressource pour faire face aux difficultés ?

 3. Du point de vue de la prospective temporelle, quels sont les cursus scolaires des élèves ? Quelles sont les continuités entre les 1er et 2nd degrés ? Quelles sont les ruptures, les anticipations propédeutiques, les cumulativités des apprentissages ? Quelles cohérences pour quelles progressivités avec quels résultats ?

Notre conception de l’accompagnement ne se limite pas à un regard extérieur mais nous engage à des interventions de soutiens complémentaires aux actions que vous mettez en oeuvre. Ainsi un accompagnement comporte généralement toutes ou parties des étapes suivantes (méthodologie d’élaboration et de mise en oeuvre) : - Courrier de demande de l’équipe locale au CAREP

 Contrôle des conditions de faisabilité par le CAREP
 Travail de formulation et de reformulation de la demande afin qu’elle corresponde à une demande partagée (participation aux instances et rencontres locales : quel(s) est (sont) le(s) problème(s) ? Processus de problématisation.)

 Mise au point de l’élaboration de la réponse à la commande institutionnelle (et ses échéances).

Différentes étapes peuvent être envisagées (le détail dépend en grande partie des décisions locales) :
 une phase préalable de conception de l’élaboration collective (méthode, planification, etc.).
 une phase de recueil des éléments d’information (récapitulatif desactions menées,résultats, analyses simples et croisées).
 une phase de diagnostic (recensement des difficultés persistantes ou nouvelles, analyses de difficultés professionnelles et organisationnelles, etc.) visant à produire uneanalyse explicative.
 Une phase de pronostic (choix de priorisation des objectifs, estimation des capacités d’action sur ces derniers) visant à produire une intégration prospective- une phase d’élaboration des projets d’actions, associées à un plan de formations
 une phase de formalisation et de validation interne
○ une phase de négociation avec l’autorité départementale et/ou rectorale

 Proposition d’accompagnement et engagements réciproques dans une démarche commune à moyen terme qui intègre la réponse à la commande institutionnelle et des réponses aux enjeux locaux (selon un schéma global suivant : collecte d’informations, analyse diagnostique, décisions stratégiques, prospective pronostique, élaboration prévisionnelle du plan d’actions) :
 choix d’un thème prioritaire
 co-construction des outils d’investigation et de participations de membres de l’équipe locale
 recueil de traces des activités effectives (élèves, enseignants, pilotes)
 analyse individuelle puis collective de ces traces d’activités par les acteurs eux-mêmes de manière à élargir dans le dialogue le champ des possibles des techniques mobilisables, susceptibles de développer leurs pouvoirs d’agir dans la situation
 Restitution et/ou diffusion aux autres acteurs de l’équipe tendant à institutionnaliser ce qui a été construit (selon des modalités à construire)
CAREP-Dijon jan 09 carep.zep@ac-dijon.fr 2

 Perspectives de développement susceptibles d’être soutenues dans un projet d’actions collectives locales et de formations
Coordonner par le CAREP, ces accompagnements peuvent faire appel à différents acteurs susceptibles de pouvoir soutenir les investigations des sujets retenus :
 les conseillers en formation (par secteur)
 la vie scolaire (coordination avec la contractualisation) et la formation de
l’encadrement (PVS)
 les formateurs IUFM
 des pairs extérieurs (principaux, IEN, coordo), liens avec le groupe IEN ZEP et
les groupes départementaux
 les IPR disciplinaires
 des partenaires ’’politique de la ville’’

Chaque accompagnement sera formalisé par un projet, des rapports d’étapes éventuelles et d’un rapport final.

Lire le texte intégral en format PDF avec une mise en page plus élaborée

Répondre à cet article