> II- EDUCATION PRIORITAIRE (Politique. d’) : Types de documents, Concept, (...) > EDUC. PRIOR. TYPES DE DOCUMENTS > Educ. prior. Formation(s) et colloques > Educ. prior. Formations académiques > Une formation collective en "pléiade" sur les pratiques coopératives (Plan (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une formation collective en "pléiade" sur les pratiques coopératives (Plan académique de formation Education prioritaire de l’académie d’Aix-Marseille, septembre 2023)

29 janvier

Une formation collective du PAF-EP en "pléiade" sur les pratiques coopératives

Un exemple de mise en œuvre du module à candidature collective du PAF-EP : "la coopération au sein de la classe"

Organisation : une session de 6h suivie de 2 sessions de 3h pour permettre aux stagiaires de présenter les mises en oeuvre de pratiques testées dans leurs classes.

1ère partie 6h :

1. Introduction, diagnostic et problématisation :

Objectifs : susciter l’intérêt, adapter la formation aux besoins et attentes des stagiaires et faire découvrir des outils favorisant la coopération
Diagnostic et état des lieux de l’existant :

cooperation-diagnostic-fr
Point d’appui et bibliographie ;
Activité à partir de l’outil "Plickers" sur les représentations autour de la notion et des pratiques de coopération.


2. Qu’est-ce que la coopération ?

Objectifs : premiers apports théoriques et travail sur les représentations des stagiaires ;
Apports et analyse des représentations des stagiaires par le prisme des 4 "agirs coopératifs" (aide, entraide, tutorat et travail de groupes) et du graphique de Sylvain Connac : voir à 53min 53sec : https://www.youtube.com/watch?v=jU6RNxjjEiI
2ème activité pour vérifier l’évolution des représentations à partir de l’outil "Kahoot" ;
Premier bilan : coopérer = agir ensemble, vivre ensemble et apprendre ensemble.

3. Pourquoi s’intéresser à la coopération ?

Objectif : faire prendre conscience de l’importance de faire coopérer les élèves en classe :
Parce que c’est prescrit ;
Parce que cela permet de développer des valeurs particulières ;
Parce que cela se nourrit de l’hétérogénéité des classes ;
Parce que cela fait travailler des compétences sociales ;
Parce que cela améliore le climat scolaire.

4. Comment la mettre en pratique ?

Objectifs : présenter de manière exhaustive et opérationnelle des outils favorisant la coopération
Les préalables : la gestion du bruit, la gestion de l’espace classe, la gestion de l’aide et du tutorat, la gestion de la mise à disposition du matériel pour l’autonomie, la gestion de la constitution des groupes, la gestion des « agirs coopératifs » dans les séquences d’apprentissage.
Exemples concrets de pratiques coopératives : zoom sur les conseils coopératifs, les plans de travail, marchés de connaissances et jeux coopératifs parmi lesquels les "escapes games".

2ème et 3ème parties 2x3h :

1. Approfondissements, prise en mains d’outils présentés lors de la première partie et élaboration d’ingénieries à tester en classe :

Objectifs : accompagner l’élaboration d’ingénieries à tester en classe pour optimiser le transfert effectif dans les pratiques des apports de la formation.

Divers outils ont été mobilisés :
Plickers ;
Kahoot ;
QuiZinière ;
Afterclasse ;
Les plans de travail : réalisation, en équipes disciplinaires, de plans de travail à tester en classe ;
Learningapps : réalisation individuelle d’activités pour les élèves à tester en classe ;
Genially et les escapes games : expérimentation d’un escape game réalisé par la formatrice puis réalisation d’un escape game à destination des élèves à tester en classe ;

escape-game-r

escape-game-2-r

2. Présentation par certains stagiaires des ingénieries testées en classe :

Objectifs : accompagner l’analyse réflexive des expérimentations menées en classe et enrôler les stagiaires qui n’ont pas encore franchi le cap.

Pour retrouver le module "la coopération au sein de la classe" dans le Plan académique de formation Education prioritaire 2023-2024

Extrait de pedagogie.aix-marseille.fr du 10.09.23

Répondre à cet article