> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Enseignants > Enseignants (Témoignages, Portraits) > PEP Projet d’éducation prioritaire, par Vincent Ravalec, éditions Ego Comme X, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

PEP Projet d’éducation prioritaire, par Vincent Ravalec, éditions Ego Comme X, 2007 (roman)

8 août 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable
  Sommaire  

Extrait du site « Lire », le 07.08.07 : PEP, projet d’éducation prioritaire

par Matthias Debureaux

Dans ce roman des années collège, les profs de Vincent Ravalec jouent une mauvaise pièce de fin d’année. Ces néo-ringards post-80 ne valent pas mieux que leurs élèves. Des inspecteurs d’académie et des sociologues s’élèvent à leur plus haut niveau d’incompétence.

Ravalec, l’apôtre loubard des lettres françaises, se transforme ici en assistante sociale pour enseignants attardés. Il explore vaguement quelques failles du système éducatif. Mais pour cette loufoquerie dont la prose ronronne comme une Mobylette trafiquée, le titre ambitieux semble usurpé.

 --------------

L’analyse du site Books

Tony Holiday disait : « Aha aha, du bist so heiß wie ein Vulkan. Aha aha, und heut verbrenn` ich mich daran. ». Ici, c’est le cerveau du personnage principal qui semble être brûlant.

Le narrateur de cette histoire est un metteur en scène plus ou moins reconnu, invité à participer à l’élaboration d’une pièce intitulée « La valse des marionnettes », écrite par une prof de français d’une petite ville, dont la représentation est prévue pour une fête commémorant un personnage aussi historique qu’inconnu. Ce personnage se voit donc projeté dans l’univers des profs, au milieu du château isolé dans lequel vont se dérouler les festivités.

Du coup, il se sent un peu perdu, au milieu des profs qui se servent de sa petite notoriété pour donner un peu de paillettes à leur pièce minable, au milieu de ce château situé à cinquante kilomètres de l’habitation la plus proche, au milieu des jeux du pouvoir disputé par les profs et le maire, au milieu d’un débat sur la violence à l’école qui tourne mal à cause de quelques jeunes, et surtout au milieu de ses pensées et de ses projets de réforme totale du système éducatif.

Car il a un projet, qu’il détaille au fil du texte. Tous les problèmes sociaux actuels pourraient se résoudre d’eux-mêmes si l’éducation était prise en charge dès la naissance, suivant des principes simples éveillant la curiosité de l’individu et limitant ses frustrations. Le narrateur est tellement convaincu du bien-fondé de sa démarche qu’il n’hésite pas à se procurer le numéro du Président de la République, et à attendre sa venue à la fête afin de lui exposer ses idées.

Pour ma part, ce bouquin m’a distrait pendant une petite heure, et m’a fait sourire quant il s’agissait de décrire le débat sur la violence à l’école, durant lequel tous les archétypes sont présents, de l’éducateur au préfet en passant par le prof qui ne parvient pas à en placer une. Je ne pense toutefois pas que je le ferai lire à quelqu’un, les larmes aux yeux, le prévenant qu’il a en sa possession le chef-d’œuvre du siècle.
Mervyn

 --------------

La Biographie de l’auteur sur Amazon.com

Vincent Ravalec est né en 1962 à Paris. Autodidacte (il arrête ses études à 14 ans), il devient apprenti menuisier, exerce divers petits métiers jusqu’au début des années 90 où il commence à écrire. Dès la parution de son premier texte UN PUR MOMENT DE ROCK’N ROLL, il connaît un vrai succès d’estime. LE CANTIQUE DE LA RACAILLE, prix de Flore 1994, devient un best-seller et un long métrage, qu’il réalise lui-même en 1998. Également auteur de chansons, il signe plusieurs scenarii et diverses adaptations cinématographiques ; activités qu’il continue aujourd’hui de mener de front avec la réalisation, l’écriture pour le cinéma, la bande dessinée et la littérature. Il a commencé en l’an deux mille un cycle littéraire intitulé LE JEU.

 --------------

La présentation de Vincent Ravalec sur le site Celèbre

 --------------

Les éditions « EGO COMME X » , 5, rue Massillon 16000 Angoulême - France ; Tél. : 05 45 38 34 10

Diffusion libraires : FLAMMARION, 87, quai Panhard et Levassor, 75647 PARIS cedex 13 ; Tél. : 01 40 51 31 00

Le site des éditions « Ego comme x »

Répondre à cet article

1 Message

  • Rien à voir, en effet, avec l’éducation prioritaire au sens où l’OZP emploie ces termes : cette réédition n’a donc pas lieu d’être dans cette revue de presse, si ce n’est pour indiquer qu’il ne s’agit pas de ce qu’on pourrait croire.

    Voilà un « Plan Langevin-Wallon » pour le XXIème siècle présenté avec légèreté, sans prétentions et sans approfondissements. Une bonne soirée de lecture.

    Répondre à ce message