> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Langue écrite et Lettres) > Des rencontres avec des auteurs et autrices et des ateliers d’écriture (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Des rencontres avec des auteurs et autrices et des ateliers d’écriture dans 71 classes maternelles et élémentaires (1 000 élèves) de la ville de Montereau (77), qui compte 1 REP+ et 1 REP

14 mars

Education prioritaire
Des autrices dans les classes à Montereau

Au cours de l’année 2023-2024, 71 classes de la petite section au CM2 accueillent neuf autrices et un auteur dans la ville de Montereau.
Environ 1000 élèves participent à divers projets, allant de simples rencontres sur le métier d’écrivain ou d’illustrateur à la mise en œuvre de rencontres suivies avec des projets d’écriture.
Grâce à ces rencontres, les élèves de comprennent le processus de création d’un livre. C’est un moment qui permet de désacraliser l’objet livre, de comprendre que c’est un objet concret qui nécessite un processus de création et de fabrication, en lien avec un auteur, un illustrateur, un éditeur.

Un atelier d’écriture en CE1

Une classe de CE1 écrit une histoire à partir de l’album d’00 : Bonhomme et le fil rouge. Avant la venue de l’autrice, l’enseignante avait fait travailler les élèves sur un album et en avait extrait avec eux une structure. Les élèves ont ensuite lu Bonhomme et le fil rouge. En présence de l’autrice, ils ont également extrait la structure de ce récit et observé sa construction circulaire.

Ils ont ensuite entamé l’écriture collective d’une histoire formée sur la même structure : échange d’objets entre les personnages, retour au point au point de départ. Pour ce faire, ils ont collectivement choisi des lieux, des personnages, des objets.

Images

Un atelier d’écriture en CM2

Les élèves de cette classe de CM2 ont découvert des livres d’Anne Gaëlle Balpe, puis ils ont reçu l’autrice pour une rencontre afin d’échanger avec elle sur son métier : le temps mis pour écrire un livre, d’où viennent les idées, depuis combien de temps elle écrit…

Ils ont aussi au préalable lu des livres « dont tu es le héros ». Ce format offre la possibilité au lecteur de choisir entre plusieurs hypothèses à partir d’un début d’histoire.

Trois ateliers d’écriture suivent la première rencontre. Les élèves travaillent par petits groupes. Chaque groupe écrit une partie de l’histoire, selon une hypothèse. D’autres classes de l’école ont aussi participé à ce projet, chaque classe ayant la responsabilité d’une partie de l’histoire.

L’autrice rassemble les propositions et fait évoluer l’histoire avec les élèves au fur et à mesure de la rédaction des diverses hypothèses. A la fin, les élèves de CM2 de l’école auront collectivement écrit un livre « dont tu es le héros ».

Ce format a permis à chaque élève de rédiger, quel que soit son degré d’aisance avec l’écrit : le travail en petits groupes a donné lieu à des propositions, à des régulations au sein des groupes. La création collective d’un livre dont tu es le héros était très motivante et l’engagement dans l’activité était manifeste.
Ainsi, les lectures et ateliers d’écriture menés en lien avec ces rencontres permettent aux élèves de comprendre ce qu’est la structure d’un récit, de mettre en œuvre les compétences nécessaires à la production d’écrit en s’initiant eux-mêmes à la création littéraire. La présence d’une autrice déclenche une véritable impulsion quant au travail rédactionnel dans les classes.

Le parcours de lecteur s’en trouve également enrichi, car un lien intense est établi entre le travail rédactionnel et la lecture : l’écriture se fait en lien avec un ou plusieurs livres de l’autrice. Extraire une structure, s’intéresser au contenu d’un récit prend alors tout son sens car ce sera utile pour inventer une histoire. Ce mouvement de va et vient entre l’écriture et la lecture se poursuit quand les élèves découvrent les histoires écrites par leurs camarades ou bien celle écrite collectivement. Les élèves peuvent ainsi commencer à établir des liens entre différents textes.

Images

Extrait de desden77 du

 

La ville de Montereau en Seine-et-Marne compte un réseau REP+ et un réseau REP

Répondre à cet article