> EDUCATION PRIORITAIRE (politique d’) > Les sites Education prioritaire du MEN > La nouvelle présentation de la politique d’éducation prioritaire, qui remplace (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La nouvelle présentation de la politique d’éducation prioritaire, qui remplace celle du site de Canopé, est en ligne sur EDUSCOL (septembre 2022)

3 octobre

Note : Ce document Eduscol est en ligne depuis le 16 septembre 2022

La page Eduscol de septembre 2022

La politique de l’éducation prioritaire : les réseaux d’éducation prioritaire REP et REP +
La politique d’éducation prioritaire vise à réduire les écarts de réussite entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et ceux qui ne le sont pas.
Mis à jour : septembre 2022

La politique de l’éducation prioritaire
La politique d’éducation prioritaire répond aux objectifs de l’article L.111.1 du Code de l’éducation qui précise :
« Le service public de l’éducation est conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative. Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser. Il veille à la scolarisation inclusive de tous les enfants, sans aucune distinction. Il veille également à la mixité sociale des publics scolarisés au sein des établissements d’enseignement. Pour garantir la réussite de tous, l’école se construit avec la participation des parents, quelle que soit leur origine sociale. Elle s’enrichit et se conforte par le dialogue et la coopération entre tous les acteurs de la communauté éducative. »

La politique d’éducation prioritaire favorise le travail collectif des équipes, l’accompagnement et la formation des enseignants pour le développement de pratiques pédagogiques et éducatives cohérentes, bienveillantes et exigeantes adaptées aux besoins des élèves et inscrites dans la durée. Un référentiel de l’éducation prioritaire a été élaboré pour guider l’action des réseaux en proposant des principes d’actions issus de l’expérience des personnels, des apports de la recherche et de l’expertise des inspections générales.

Repères historiques
La page éduscol Éducation prioritaire - repères historiques présente la chronologie des origines aux expérimentations les plus récentes ainsi que la géographie prioritaire.

Rep et Rep+
La politique d’éducation prioritaire se fonde sur une carte des réseaux composés d’un collège et des écoles du secteur accueillant le même public.

Deux types de réseaux ont été identifiés : les REP+ qui concernent les quartiers ou les secteurs isolés connaissant les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire et les REP plus mixtes socialement mais rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors de l’éducation prioritaire.

À la rentrée 2022, 1 092 réseaux composent la carte de l’éducation prioritaire : 730 collèges et 4 174 écoles en REP, 362 collèges et 2 462 écoles en REP+. Au total, plus de 1,7 millions d’élèves bénéficient des différents dispositifs de l’éducation prioritaire. Les enseignants y disposent de conditions particulières d’exercice permettant notamment de développer et faciliter le travail collectif et la formation continue.

La liste des établissements
Télécharger la liste des établissements REP et REP+ à la rentrée 2021

Les chiffres clés (image)

La transcription des chiffres clés :
Les chiffres clés de la rentrée 2021 sont issus de la base centrale de pilotage (BCP) de l’infocentre du ministère chargé de l’éducation nationale.
La proportion des élèves en éducation prioritaire est de 20,7% avec 1 715 762 élèves scolarisés dans un établissement du réseau d’éducation prioritaire REP et REP+ sur 8 271 090 élèves scolarisés au premier et second degrés.

La répartition des élèves entre le réseau d’éducation prioritaire REP et REP+ est la suivante :

Au premier degré, 691 534 élèves représentant soit 60,4% sont scolarisés dans un établissement du réseau d’éducation prioritaire REP et 453 463 élèves soit 39,6% sont scolarisés en REP+.
Au second degré, 377 757 élèves représentant soit 66,18% sont scolarisés dans un établissement du réseau d’éducation prioritaire REP et 198 008 élèves soit 33,82% sont scolarisés en REP+.

La répartition des établissements entre le réseau d’éducation prioritaire REP et REP+ est la suivante :
Parmi les écoles du réseau d’éducation prioritaire, 4 174 sont en REP, soit 62.9% et 2 462 sont en REP+, soit 37,1%.
Parmi les collèges du réseau d’éducation prioritaire, 729 sont en REP, soit 66,82% et 362 sont en REP+, soit 33,18%.

Organisation des REP+
Dans les REP+, le temps enseignant est organisé différemment grâce à une pondération de 1.1 des heures d’enseignement dans les collèges et à 18 demi-journées durant lesquelles les professeurs des écoles sont remplacés dans le premier degré. Ainsi, en dehors des heures strictes d’enseignement, les personnels peuvent mieux se consacrer aux autres dimensions essentielles de leur métier : travailler collectivement et se former ensemble, concevoir et organiser le suivi des élèves, coopérer davantage avec les parents d’élèves.

Ces dispositions ont fait l’objet de trois décrets parus au journal officiel du 23 août 2014.

Pour accompagner les équipes des REP+ et renforcer les ressources académiques, des formateurs académiques de l’éducation prioritaire sont aux côtés des équipes depuis la rentrée 2015. Chaque année une formation nationale est proposée à ces formateurs nouvellement nommés.

La revalorisation de la rémunération indemnitaire des personnels de l’éducation prioritaire renforcée permet également de reconnaître leur engagement spécifique dans les réseaux tout en accompagnant la stabilisation et la formation des équipes en place. Le montant de l’indemnité REP+ a successivement connu une première revalorisation de 1 000 € net en 2018, puis une seconde de 1 000 € net en 2019, et enfin une troisième d’une part fixe de 400 € net et d’une part modulable, à la rentrée 2021 (décret 2015-1087 du 28 août 2015, modifié par le décret 2021-825 du 28 juin 2021).

Travailler en éducation prioritaire
La page éduscol Travailler en éducation prioritaire présente l’ensemble des mesures spécifiques visant à répondre aux besoins des personnels, à développer l’attractivité de l’exercice du métier dans ces territoires et à renforcer la stabilité des équipes.

Le référentiel de l’éducation prioritaire

Tous les réseaux d’éducation prioritaire conçoivent un projet fondé sur le référentiel de l’éducation prioritaire qui prend en compte l’ensemble des facteurs contribuant à la réussite des élèves et offre un cadre structurant permettant aux personnels d’exercer leur liberté pédagogique en s’appuyant sur des repères solides et fiables.

Télécharger le document (.pdf, 92,71 Ko)
Le référentiel de l’éducation prioritaire établit six priorités :
Garantir l’acquisition du « lire, écrire, parler » et enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maîtrise du socle commun,
Conforter une école bienveillante et exigeante,
Mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire,
Favoriser le travail collectif de l’équipe éducative,
Accueillir, accompagner, soutenir et former les personnels,
Renforcer le pilotage et l’animation des réseaux.

Lutter contre les inégalités sociales et territoriales

Des dispositifs en éducation prioritaire
Depuis la rentrée 2017, les écoles ont organisé le dédoublement des CP et des CE1 en REP+ puis en REP. À la rentrée 2021, la mesure a bénéficié à près de 330 000 élèves (tous les élèves de CP et CE1 en REP et REP+ et 74% des GS). Avec un effectif d’environ 12 élèves par classe, les élèves scolarisés dans ces écoles bénéficient d’un encadrement plus favorable à l’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui), la bonne maîtrise des savoirs fondamentaux constituant l’un des principaux leviers pour réduire les inégalités sociales.

Une attention particulière est apportée à l’entrée au collège notamment par l’accompagnement des élèves dans la prise en charge de leur travail personnel. Organisé en petits groupes, il développe l’autonomie des élèves, c’est le programme « devoirs faits ».

L’accueil des parents est encouragé pour mieux les associer à la vie de l’école et favoriser une meilleure connaissance mutuelle entre l’école et les familles. Le soutien à la parentalité est particulièrement développé, notamment par le déploiement d’ateliers OEPRE (ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants) à destination des parents étrangers primo-arrivants autour de l’enseignement du français, de la découverte des valeurs de la République et du fonctionnement du système scolaire.

Les dispositifs permettant d’accroître l’ambition scolaire des élèves sont développés.

Ainsi à la rentrée 2022, les Cordées de la réussite s’inscrivent dans la continuité des orientations fixées en 2020 avec notamment l’objectif maintenu d’étendre le dispositif à tous les collèges REP et REP+.

Le dispositif École ouverte a été proposé à l’été 2022 dans près de 2 000 écoles et établissements scolaires dont plus de la moitié est situé en éducation prioritaire.

Quant aux internats, la labellisation des 307 internats d’excellence sur le territoire national ces deux dernières années permettra d’accueillir près de 35 000 élèves à la rentrée 2022, avec au moins un internat d’excellence par département.

La démarche des cités éducatives
80 territoires appartenant à de grands quartiers de plus de 5 000 habitants, avec des enjeux scolaires ou de sécurités marqués, ont été labellisés « cités éducatives » en septembre 2019. La liste des 74 nouvelles Cités éducatives a été annoncée le 29 janvier 2022 portant ainsi leur nombre à 200. À la rentrée scolaire 2022 se sont près d’1 million d’enfants et de jeunes qui bénéficient de cette démarche déployée autour de 475 collèges à travers le territoire. Les 80 premières cités labellisées voient leur label prolongé d’un an, coïncidant ainsi avec la fin des contrats de ville.

Une expérimentation en complémentarité de la carte de l’éducation prioritaire
Afin de lutter contre les déterminismes sociaux dans tous les territoires, l’expérimentation des CLA est menée depuis la rentrée 2021. Établis par les autorités académiques pour une durée de 3 ans, les CLA permettent d’introduire plus de progressivité dans l’allocation des moyens en faveur des écoles, des collèges et des lycées socialement proches de l’éducation prioritaire ou bien ayant des besoins d’accompagnement particuliers identifiés. Pour la rentrée 2022, 184 écoles, 92 collèges et 64 lycées sont d’ores et déjà engagés dans la démarche avec la formalisation d’un projet pédagogique et éducatif.

Annuaire des référents académiques
49 résultats

 

A CONSULTER

Textes officiels
Rentrée 2022 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP+, arrêté du 19 juillet 2022 (BOEN du 25 août 2022)
Rentrée 2022 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP, arrêté du 19 juillet 2022 (BOEN du 25 août 2022)
Rentrée 2022 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP+, arrêté du 4 février 2022 (BOEN du 3 mars 2022)
Rentrée 2022 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP, arrêté du 4 février 2022 (BOEN du 3 mars 2022)
Rentrée 2021 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP+, arrêté du 1er juillet 2021 (BOEN du 26 août 2021)
Rentrée 2020 : Listes des écoles et établissements publics inscrits dans le programme REP+, arrêté du 23 juillet 2020 (BOEN du 27 août 2020).
Rentrée 2020 : Liste des établissements publics inscrits dans le programme REP, arrêté du 23 juillet 2020 (BOEN du 27 août 2020).
Pilotage de l’éducation prioritaire : circulaire n° 2017-090 du 3 mai 2017
Décret n° 2014-940 du 20 août 2014 relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public d’enseignement du second degré
Décret n° 2014-941 du 20 août 2014 portant modification de certains statuts particuliers des personnels enseignants relevant du ministre chargé de l’éducation nationale
Décret n° 2014-942 du 20 août 2014 portant modification du décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008 relatif aux obligations de service des personnels enseignants du premier degré
Refondation de l’éducation prioritaire : circulaire n°2014-077 du 4 juin 2014
Circulaire n° 2012-202 du 18-12-2012 (BOEN du 15 janvier 2013) portant sur la scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Ressources de la DEPP
L’éducation prioritaire, Document de travail n°2022.S02, juin 2022
Note d’information de la DEPP, n° 22.04, février 2022 – Évaluations de début de sixième en 2021 : des performances en légère hausse en français et des progrès plus marqués en éducation prioritaire renforcé (REP+) y compris en mathématiques
Note d’information de la DEPP, n° 22.02 – Taille des classes du premier degré : la baisse se poursuit sous l’effet du dédoublement des grandes sections de maternelle
Note d’information de la DEPP, n° 20.39, novembre 2020 - 67 909 élèves allophones nouvellement arrivés en 2018-2019
DEPP : Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation, 2019
Note d’information de la DEPP, n° 18, février 2018 – L’éducation prioritaire – état des lieux
Note d’information, n° 25, décembre 2017 – Neuf classes de CP sur dix en REP+ accueillent au maximum quinze élèves
Note d’information de la DEPP, juin 2016 – La scolarisation à deux ans : en éducation prioritaire, un enfant sur cinq va à l’école dès deux ans
Note d’information de la Depp, août 2015 – Acquis des élèves au collège : les écarts se renforcent entre la sixième et la troisième, en fonction de l’origine sociale et culturelle
Note d’information de la Depp, juillet 2015 – En forte baisse depuis trente ans, le retard à l’entrée en CE2 reste très dépendant du milieu social de l’élève

Documentation
Vademecum Le pilotage des classes dédoublées 100% de réussite en CP et CE1, 2021
Vademecum Grande pauvreté et réussite scolaire, académie de Créteil, 2021
Rapport de l’Observatoire national de la politique de la ville, 2020
Mission territoires et réussite - Rapport d’Ariane Azéma (IGEN) et Pierre Mathiot (professeur des universités et directeur de Siences-Po Lille), 2019
Dossier de veille de l’Ifé, n° 128, février 2019, « Pilotes et pilotage dans l’éducation », Olivier Rey
Inégalités scolaires d’origine territoriale en France, Cnesco, 2018
Rapport d’évaluation relatif à l’éducation prioritaire de la Cour des comptes, 2018
Mise en œuvre de l’année 2 de la refondation de l’éducation prioritaire : suivi du volet pédagogique - Rapport de Monique Dupuis et Marie-Laure Lepetit, IGEN, 2016
Pilotage académique de l’éducation prioritaire - Rapport de Véronique Éloi-Roux, IGEN et Simone Christin, IGAENR, 2016
Grande pauvreté et réussite scolaire : le choix de la solidarité pour la réussite de tous - Rapport de Jean-Paul Delahaye, IGEN, 2015

Suivi de la préfiguration de la refondation de la politique d’éducation prioritaire dans les REP+ - Rapport de Marie-Laure Lepetit (IGEN) et Simone Christin (IGAENR), 2015
Évaluation de la politique de l’éducation prioritaire, rapport de diagnostic - Rapport de la CIMAP, 2013
Contribution de l’éducation prioritaire à l’égalité des chances des élèves - Rapport de l’IGEN/IGAENR : une évaluation de la politique de l’éducation prioritaire et des propositions pour son infléchissement, 2006
Les Déterminants de la réussite scolaire en zone d’éducation prioritaire - Rapport de Catherine Moisan et Jacky Simon, La Documentation française, 1997

Extrait de eduscol.education.fr de septembre 2022

 

Voir aussi la page Education prioritaire actuellement en ligne sur le site du Men

Voir aussi Fermeture annoncée du site Education prioritaire de Canopé : une lettre ouverte de l’OZP à la directrice générale

Répondre à cet article