> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Français et Langues) > Le bilinguisme, de la petite section au CM2, à l’école REP Charles de Bordeu (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le bilinguisme, de la petite section au CM2, à l’école REP Charles de Bordeu de Mourenx (entretien du Café avec l’enseignante d’anglais en CM2)

31 mai

Kate Guillou : Le bilinguisme à l’école

Des écoles publiques bilingues, il n’y en a pas beaucoup. Mais cela existe. Par exemple, à l’école Charles de Bordeu de Mourenx (Pyrénées Atlantiques), parler anglais, "it’s so easy !" Cette école, classée Rep, accueille plus de cent vingt élèves, et la moitié des enseignements et des projets de l’école s’y font en anglais. Katel Guillou y enseigne l’anglais en Cm1 et Cm1/Cm2. Et elle propose un projet autour des œuvres de l’autrice irlandaise Stéphanie Benson et de son oeuvre "Hannah et le trésor du dangerous elf".

À l’école Charles de Bordeu, tous les élèves du secteur, de la petite section au CM2 suivent un enseignement bilingue français/anglais. Cette organisation permet l’immersion linguistique précoce à mi-temps afin de favoriser la maîtrise de l’anglais. Une immersion qu’ils peuvent poursuivre au collège dans le dispositif EMILE. Il ne s’agit pas là de cours de langue anglaise mais bien d’apprentissages d’autres disciplines telles que les maths ou encore la physique qui sont dispensés dans la langue étrangère du dispositif – ici l’anglais. À l’origine, c’est la mairie qui a impulsé le projet, « afin d’offrir aux élèves d’éducation prioritaire, pour beaucoup issus de milieux socioculturels et économiques défavorisés, l’opportunité d’acquérir une langue internationale ». Mais c’est aussi un projet porté par l’éducation nationale qui flèche une partie des postes sur des profils d’enseignantes et enseignants maitrisant l’anglais. L’équipe de circonscription joue aussi un rôle majeur, tout particulièrement la coordonnatrice REP.

L’Irlande dans tous ses états

« L’année dernière le thème de l’Irlande a été choisi comme fil rouge pour les classes bilingues, de la maternelle au collège » explique Katel Guillou. « Comme dans la ville de Mourenx, les élèves reçoivent tous les ans un livre, cette année il a été décidé que cela serait Hannah et le trésor du dangerous elf pour les CM1 car c’est un roman bilingue et les personnages du livre visitent l’Irlande ». Dans les livres de Stéphanie Benson, autrice spécialiste des romans jeunesse mais aussi de romans bilingues, la difficulté va crescendo. Au début, le lecteur ou la lectrice ne rencontre que quelques mots d’anglais ou de petites phrases, mais plus on avance dans la lecture, plus la langue anglaise est présente. Dans tous les romans de l’autrice, il est aussi question de découverte de la culture d’un pays anglophone, de quoi initier les élèves à la langue mais aussi à la culture qui y est attachée.

Comme on ne fait pas les choses à moitié à Mourenx, les petites et petits mourenxois•es ont aussi la chance d’assister à un spectacle musical sur l’Irlande. La médiathèque municipale a proposé de découvrir la culture irlandaise, à l’aune de ses personnages mythiques. « Nous avons aussi, dans chaque classe, travaillé sur une séquence en lien avec l’Irlande. Une exposition aura lieu la semaine prochaine dans une salle du MIX – centre culturel où se trouvent la médiathèque, un cinéma, des salles d’exposition... » explique Katel.

Une pièce de théâtre écrite et jouée en anglais et en français

« Avec mes élèves nous avons monté une pièce de théâtre qui résume le livre Hannah et le trésor du dangerous elf. Le projet est super porteur parce que les élèves ont accroché avec l’histoire, ils avaient hâte de connaitre la suite. A chaque fois, on écoutait la version audio, les élèves suivaient sur leurs livres. Je leur demandais ce qu’ils avaient compris, la plupart était capable de saisir la majeure partie des évènements sans traduction ni aide. Puis on travaillait sur le vocabulaire anglais, et ils produisaient un résumé du chapitre » raconte Katel. Ensuite est venu le travail de mise en scène. Il a fallu attribuer les rôles. « Certains étaient plus à l’aise en français, d’autres étaient capables d’apprendre beaucoup de texte par cœur en anglais, grâce notamment à l’apprentissage du vocabulaire en amont. C’était hyper porteur ». Katel a filmé ses élèves et il y aura donc une projection de la représentation lors de la restitution au MIX. Les parents auront la chance d’assister à une représentation en « vraie » lors de la fête de fin d’année de l’école.

Le 31 mai, toutes les classes de cycle trois de l’école rencontreront l’autrice, qui fait le déplacement pour l’occasion. Dans chaque classe, les élèves préparent donc des questions sur sa vie, son parcours, ses livres. Ce sera aussi l’occasion pour eux de présenter leur travail de mise en scène autour de l’œuvre de l’autrice. « À la suite de cette visite, on produira une affiche qui présente Stéphanie Benson » ajoute Katel.

Lilia Ben Hamouda

Extrait de cafepedagogique.net du 25.05.22

Répondre à cet article