> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Psychologie cognitive, Autonomie, Apprentissages) > B* Un chien médiateur en ULIS dans le collège REP+ Paul Gauthier de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un chien médiateur en ULIS dans le collège REP+ Paul Gauthier de Cavaillon

29 avril

Un chien médiateur en ULIS

QUOI ?

Mais qu’est-ce que la médiation animale ? C’est une activité́ qui consiste à̀ associer un animal à un projet professionnel, qu’il soit éducatif, social thérapeutique ou de recherche. Dans la classe Ulis du collège [REP+] Paul Gauthier de Cavaillon, nous avons la chance de travailler depuis septembre 2018 avec Oasis, une jeune chienne golden retriever.

Expérimentation

Un Chien médiateur en ULIS

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe - 2 partenaire(s)

Un chien dans une classe ce n’est pas très courant. L’acteur principal de ce projet est évidemment le chien !

- Les partenaires

Structure Participation Période
Educatrice Canin Suivi de la chienne en médiation animale Du : 07/03/2021
Educateur Canin Educateur canin pour la chienne qui intervient en classe. Du : 04/11/2018
Au : 01/03/2021

- Les participants

• 15 élève(s)
• 3 enseignant(s)
• 2 autre(s) participant(s)

OÙ ?

PAUL GAUTHIER, Cavaillon (84) académie d’Aix-Marseille (002)

Collège - 6ème, 5ème, 4ème, 3ème

Nous sommes en ULIS dans un collège de REP+. Un milieu urbain où l’animal est peu présent.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 0 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Nous sommes une classe particulière. Des âges différents, des forces variées, des intérêts divers. Pas toujours simple de travailler ensemble, de créer des liens, de former un esprit collectif. Autour d’Oasis tout est plus facile.

Les élèves d’ULIS ont souvent eux un parcours scolaire un peu chaotique. Ils manquent bien souvent de confiance en eux.

Oasis sait s’assoir, se coucher, toucher un objet, saluer, rouler, donner la patte... Lorsque les élèves sont avec elle, ils doivent parler le même langage, se respecter, sinon la chienne ne comprend pas. Ils doivent parler fort et clair avoir de l’assurance. Quand ils sont avec elle et qu’ils lui demandent quelque chose et qu’elle le fait, ils sont très fiers d’eux fiers et d’elle. Ils ont un sentiment de réussite qui fait du bien.

QUAND ?

Du 04/11/2018 Au 03/07/2021

COMMENT ?

La chienne est présente en classe toute la journée. Les élèves apprennent à gérer sa présence. Ils prennent conscience que ce n’est pas une peluche, qu’elle a comme eux des besoins fondamentaux et qu’on doit tous y veiller. Comme eux elle a des émotions, on apprend à décrypter sa façon de communiquer. Ils se décentrent d’eux pour observer un animal. C’est très précieux pour ce public différents parfois autocentré. Et tout cela permet de faire des passerelles sur nous nos émotions, nos besoins.

- Modalités de mise en œuvre

Travailler avec un chien est un projet original. Il a fallu convaincre notre institution du bien fondé de l’expérience. Nous avons été encadré par un professionnel, François Illy, qui a évalué la chienne et qui nous a appris à déchiffrer son langage. Comment interpréter son comportement, son stress, sa joie, son excitation. Évaluer ses besoins (se reposer, se dépenser, sa soif etc.)

Oasis, comme certains élèves a ses éducateurs.

Quand on est avec un chien, on utilise l’ensemble de nos sens. On la regarde, on la touche, parfois même on la sent ! On est dans une communication multi sensorielle. Les élèves sont plus sereins quand elle est là.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

La présence d’un chien dans une classe a un effet très positif sur le climat de la classe. Lors des conflits ou des moments de crise ou d’accès de colère, proposer une activité détente avec le chien est devenu une alternative. Les élèves sont moins stressés. Elle vient réclamer des caresses. Elle les fait rire, le temps d’une galipette. On pourrait croire qu’elle les déconcentre, mais finalement elle les détend et ils reprennent le travail plus posés.

Avant Oasis, le dispositif ULIS était assez anonyme dans le collège, parfois boudé. Mais maintenant à chaque récréation, des élèves de l’établissement franchissent la porte et demandent à passer un peu de temps avec elle, communiquent avec les élèves et sont un peu envieux.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

La médiation animale, plus particulièrement la présence d’un chien dans une classe est un très bel outil pour travailler des problématiques compliquées comme l’estime de soi, la confiance et l’attention à l’autre.

ET APRÈS ?

La médiation animale au sein de l’Education Nationale est une façon alternative de travailler d’une part la confiance en soi et l’estime de soi des élèves. D’autre part c’est un projet transversal qui peut aussi servir de point de départ dans de nombreux domaines d’apprentissages, langage oral ou écrit, situation mathématiques, SVT etc.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
Un chien médiateur en ULIS Texte En lien le reportage photo qui a gagné le prix National Médiatiks
https://www.clemi.fr/fileadmin/user_upload/Mediatiks/Mediatiks_2020/PDF_Laureats/AIX_VUEDECHEZNOUS_UNCHIENMEDIATEURENULIS.pdf

- Développement et suite de l’action

La classe ULIS du collège Paul Gauthier a voulu parler de cette jolie expérience et a participé au concours Médiatiks dans la catégorie reportage photo. Elle a gagné le prix national (cf. lien).

A la suite de ce reportage des enseignants ont décidé de tenter l’expérience dans d’autres académies. Un projet similaire est en train de voir le jour à Saint Etienne dans l’académie de Lyon. Un autre projet un peu différent est porté par une professeure de SVT dans l’académie de Montpellier par le biais d’ERASMUS avec une collègue en Allemagne où la médiation Animale dans les établissements scolaires est largement répandue. Les enseignants concernés sont en liaisons pour tenter de créer une base de données commune. Des enseignants chercheurs en sociologie notamment s’intéressent au projet sur l’académie de Lyon.

Extrait d’Innovathèque de 19.04.22

Répondre à cet article