> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Citoyenneté : Emc, Edd, Coopération, Philo.) > B* Ecocitoyenneté et partenariat hors les murs à l’école REP+ Docteur Roux de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Ecocitoyenneté et partenariat hors les murs à l’école REP+ Docteur Roux de Reims

15 avril

Ecocitoyenneté et apprentissages hors les murs

QUOI ?

« J’irai pas dans ton école de merde ! » Voilà la triste image qu’ont nos élèves de l’École à leur arrivée au centre éducatif et scolaire de Bezannes (51). Les pédagogies conventionnelles ont échoué et ont provoqué un rejet de l’École malgré leur jeune âge.

Il s’agit donc de réconcilier et de remettre nos élèves sur la voie des apprentissages. Pour cela nous faisons le pari que les préceptes de l’éducation nouvelle revisités à l’aune de notre formation d’enseignants spécialisés auprès des enfants à besoins éducatifs particuliers permettront de reconstruire estime de soi et rapport à l’école.

Le projet se distingue par son caractère "hors les murs" et la médiation nature sur laquelle il prend appui. Il répond aux nouvelles conditions d’enseignement en contexte de pandémie.

Il est innovant par son caractère partenarial (enseignants, associations, municipalité) et dans le fait qu’il se co-construit pédagogiquement avec une médiatrice qui apporte son expertise.

QUI ?

3 membre(s) dans l’équipe - 7 partenaire(s)

• Le projet prend appui sur un partenariat fécond, une co-construction pédagogique et des regards croisés d’enseignants, d’éducateurs, d’AVS, avec celui d’une association experte en matière de médiation nature, Un monde en moi.

• Il associe des journées tout au long de l’année dans un espace naturel du Grand Reims et se sublime lors d’un voyage scolaire "hors normes".
Les aller-retour en amont des sorties régulières, debriefing en aval permettent au projet d’évoluer, de se renouveler et de s’adapter au plus près des difficultés et besoins de nos élèves.

• Les intervenants extérieurs ponctuels des séjours tous soigneusement sélectionnés (guide anier, accompagnateur en montagne, musher) permettent la mise en œuvre d’une pédagogie par la nature, l’aventure stimulante et d’organiser des classes de découvertes et des voyages scolaires extraordinaires "DU FOYER AU SOMMET !" en 2022, "les Ardennes à dos d’ânes" en 2019

<br- Les partenaires

Structure Participation Période
Municipalité de Sillery Mise à disposition du Jardin sauvage Du : 01/09/2018
Sauvegarde de la Marne Financement / travail partenarial / cohérence éducative école / internat xx
Education Nationale Travail partenarial et de conception Du : 01/09/2017
Fondation nature & Découvertes Financement mécénique xx
Éducation Nationale Travail d’équipe, co-construction pédagogique Du : 01/09/2021
Un monde en moi Spécialiste de la médiation nature Du : 01/09/2018
Financeurs participatifs Financement xx

- Les participants

• 14 élève(s)
• 2 enseignant(s)
• 10 autre(s) participant(s)

OÙ ?

DOCTEUR ROUX, Reims (019)

Ecole maternelle, Ecole élémentaire - Maternelle Grande section, CP, CE2, CM1

• Le Jardin sauvage, mis à la disposition par la municipalité de Sillery est un écrin de verdure au cœur de la plaine de Champagne. Situé en bordure d’une rivière, la Vesle, le lieu est inspirant à plusieurs titres : sa quiétude, sa beauté, son potentiel.

• L’étable avec ses ânes, ses moutons, le poulailler offrent 1000 possibilités de médiation animale ou d’activités pédagogiques tout comme la faune sauvage (écureuils, oiseaux, renards) ou la flore.

• Les bois attenants sont l’endroit privilégié pour les jeux libres ou collectifs, parcours de motricité, explorations, les activités méditatives, les cabanes, le pistage d’animaux, les affûts.

• Le potager attise la curiosité des uns et les mares pédagogiques se prêtent à des parties de pêche et activités de classification. Le rond de feu réchauffe la joyeuse équipe en hiver et offre l’occasion de cuisiner les fruits du verger et légumes du potager. Le four à bois donne lieu à des pizza party d’anthologie. La convivialité, c’est aussi ça l’École.

- Établissement(s)

Reims DOCTEUR ROUX [REP+], Reims (051)
• Classe du foyer de l’enfance de Bezannes externalisée sur l’école Dr Roux de Reims à laquelle s’adjoint la classe interne du foyer de l’enfance.
• Travail de co-contsruction également avec une classe de CE1 de l’école Blanche-Cavarrot de Reims.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 2 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Les enfants placés qui nous sont confiés ont des parcours scolaires chaotiques. Ils ne disposent pas des codes et ont un retard scolaire tel que la scolarité en école ordinaire est interrompue. Certains sont défiants envers l’Institution, les adultes. Certains refusent catégoriquement les activités scolaires conventionnelles. Impossible de ne pas voir en eux de futurs décrocheurs. On constate également chez eux une forte impulsivité, une difficulté à mettre en mots leurs émotions. Cela génère de l’agressivité et des difficultés très importantes en matière de « vivre ensemble ». A cela s’ajoute un sentiment d’enfermement pour nos élèves qui mangent, dorment, vont à l’école au sein d’un foyer qu’ils quittent peu... Et ce hors confinement. Nous faisons donc le pari que la médiation nature hors les murs peut redonner le goût des apprentissages et de changer le rapport de nos élèves à l’École, laquelle apparaît pourtant comme le moyen par excellence de trouver leur place de citoyen.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
nombre de crise de colère et d’incidents graves Annuelle données établissement 01/03/2018 100

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Retard et difficultés scolaires
• Détresse psychologique
• Estime de soi
• Refus de travail
• Violence / insulte / agressivité
• Décrochage scolaire précoce
• Non maîtrise des codes scolaires
• Image dégradée de l’Institution scolaire

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre l’enfant dans la nature Matthieu Cherreau / Moïna fauchier-Delavigne 2019
Livre Le plaisir d’apprendre Philippe Meirieu 2018
Livre l’école du cerveau Olivier Houdé 2019
Livre Intervention psychosociale par la nature et l’aventure Sébastien Rojo / Genviève Bergeron 2017
Livre Reconnecter l’école avec le vivant Daniel Favre 2021
Livre Construire ensemble l’école d’après Sylvain Connac / Jean-Charles Léon / JeanMichel Zakhartchouk 2020
Livre Comprendre les pratiques et pédagogies différentes Yves reuter 2021
Livre Emmenez les enfnats dehors ! Crytèle ferjou 2019

QUAND ?

Du 01/09/2016 Au 01/07/2022

COMMENT ?

Le projet a émergé à la suite de la question suivante « qu’aimeriez-vous apprendre à l’école cette année ? » Les élèves, décontenancés au démarrage, se sont autorisés à « être eux-mêmes ». Les élèves « acteurs » et « auteurs » ont enrichi les propositions initiales faites par trois élèves de la classe qui ont retenu l’adhésion de tous : « je veux faire un voyage ! », « je veux faire du chien de traineau ! » « Je voudrais construire un radeau ! ». Et puis dans le fourmillement d’idées, la nécessité de trouver des compromis, le projet s’est structuré rigoureusement pour entrer en conformité avec les programmes scolaires et des partenariats riches se sont mis en place.

Le projet se décline donc en 3 parties :

• 15 journées médiation nature au Jardin sauvage en 2021/2022 (25 journées en 2020/2021).
• Construction d’un radeau style « Tom Sawyer ».
• Organisation et réalisation d’un voyage hivernal en autonomie dans un gîte écologique isolé du Jura.

Moyens mobilisés

Ressource Type Volume
2 éducateurs spécialisés Humain 25%
travail partenarial / concertation Humain 25

- Modalités de mise en œuvre

• Les 15 journées nature au Jardin sauvage

◦ Elles sont menées en partenariat avec une association agréée, Un monde en moi. Ce travail en plein air permet une rupture avec le quotidien du foyer, de faire baisser l’anxiété des enfants et d’aborder des domaines aussi variés que les sciences, la géographie, le français (compte rendu, courriers, recherches, exposés…), les mathématiques, l’enseignement moral et civique (coopération, autonomie, projet), le développement des compétences psychosociales.
◦ Les visites sur place sont précédées d’un temps en classe de préparation : envies, planification, organisation, documentation, littérature.
◦ La diversité sans fin du milieu naturel et la posture différente des adultes dans cet espace ouvert développent la curiosité, l’imaginaire, l’autonomie, la responsabilité et la créativité.

• Le chef d’œuvre du radeau

◦ « construire radeau comme celui de Tom Sawyer ». Ce travail permet un travail transdisciplinaire d’une grande richesse (sciences, technologie, économie circulaire, mathématiques...)

• Structuration des apprentissages en classe

◦ Les sorties au jardin sauvage donnent lieu à des expériences de vie collectives authentiques et intenses. Les apprentissages sont structurés et formalisés en classe a posteriori.
◦ L’engagement des élèves dans ces activités de terrain autorise les enseignants à proposer des activités plus abstraites ensuite en classe.
◦ Le projet est conçu en classe puis réalisé au Jardin.

• Le voyage de 5 jours « du foyer au sommet ! »

◦ Le gîte a été choisi car perché sur le massif du Jura offrant une vue sur le Mont Blanc. Isolé, ce lieu privilégié invite à retrouver le calme, l’authenticité et la beauté d’une nature préservée !
◦ Le gîte fonctionne en autonomie complète avec de l’eau de pluie filtrée et traitée, des panneaux photovoltaïques, du chauffage au bois.
◦ Sur place musher et accompagnateur de montagne se succèdent pour réaliser les rêves des enfants.

AVENTURE / NATURE / COLLECTIVITÉ / BEAUTÉ / AUTONOMIE / OPINIÂTRETÉ.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ 6ème année de mise en œuvre. Sans le soutien financier des associations partenaires ou le mécénat rien n’est possible.
◦ Le volume horaire annuel consacré à la médiation nature est conséquent (cf. graphique). Nous constatons les bienfaits que procurent ces journées nature sur le climat de classe, la santé (baisse du stress et de l’agressivité), la qualité de relation éducative renouée, l’investissement dans le travail scolaire.
◦ En 2020/2021 nos élèves de CM2 sont parvenus à 100% d’inclusion présageant ainsi d’un bon départ au collège.
◦ Témoignage :
"Au jardin sauvage on apprend à utiliser des outils, à faire du feu, des cabanes, à se débrouiller. Pour ça on doit s’entraider parce que tout seul c’est pas possible. On se parle quand on fait des choses. On est en équipe. Avant j’aimais pas l’école. Maintenant j’aime bien. ça me donne envie de m’entraîner, de réussir. Le sit spot c’est bien aussi parce que après t’es plus énervé. Quand je reviens du Jardin je suis fatigué et calme." L, CM2

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

◦ L’unité d’enseignement du centre éducatif et scolaire sous convention avec l’Éducation Nationale relève de la responsabilité de la Sauvegarde de la Marne, association qui exerce des missions de protection de l’Enfance. Le projet est financé en majeure partie par l’association. Des bilans réguliers et annuels sont faits pour vérifier la pertinence du dispositif, mettre en œuvre le travail partenarial (éducateurs, psychologue) et assurer une cohérence éducative école / internat.

Evolution des faits de violence scolaire CES de bezannes

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
nombre de crise de colère et d’incidents graves 01/03/2018 100 13/03/2022 13

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Au delà de ces chiffres les enseignants constatent un apaisement jusque là inobservé du climat de classe. L’ambiance est au travail et à l’entraide. Les "anciens" formés à la médiation et imprégnés de cet état d’esprit coopératif, forment les nouveaux arrivants. Enseignants et enfants se côtoient et se retrouvent avec plaisir. Une histoire commune s’écrit. Les enfants acceptent beaucoup plus volontiers le travail proposé même sans lien avec le projet de médiation nature. L’estime retrouvée leur permet d’affronter à nouveau l’inconnu, la rescolarisation en milieu ordinaire et les tâches complexes.

ET APRÈS ?

• Le dispositif de médiation nature constitue une réponse pédagogique aux troubles du comportement, à l’anxiété, à l’inhibition et aux difficultés scolaires des élèves à besoins éducatifs particuliers, lesquels retrouvent le plaisir de fréquenter l’école. Si ces caractéristiques sont extrêmes au CES elles sont néanmoins présentes dans toutes les classes.

• Depuis 6 ans, dans le cadre du dispositif Ecocitoyenneté, des apprentissages hors les murs mené par un monde en moi, un réseau d’enseignants se tisse progressivement, auquel les enseignants du CES contribuent.

• En 2020-2021, 210 élèves du Grand Reims de cycle 2 et 3 ainsi qu’une classe de 5° et tous les éco-délégués d’un collège rémois ont pu bénéficier de la médiation nature de façon plus ou moins intensive au Jardin sauvage. Une douzaine d’enseignants, certains novices, d’autres plus avancés mais tous curieux et convaincus des vertus pédagogiques du dispositif échangent et mutualisent leurs pratiques avec la médiatrice partenaire.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
Remise en route au Jardin sauvage
paru en ligne dans le cadre du numéro 570 des cahiers pédagogiques - Apprendre dehors - juin 2021
Texte https://www.cahiers-pedagogiques.com/remise-en-route-au-jardin-sauvage/|17/06/2021

- Développement et suite de l’action

Les situations authentiquement vécues, expériences sensibles partagées avec des enseignants redevenus justes, humains et bienveillants aux yeux de leurs protégés prennent sens et motivent leur remise en route intellectuelle. Les projets menés à terme (cabane, arcs, radeau, feu, sculptures sur bois...), dans un esprit d’équipe, avec opiniâtreté dont la réussite est garantie et sublimés par les adultes redonnent de l’espoir aux enfants et leurs procurent un sentiment de compétence. Une synergie s’opère entre pédagogie et vertus thérapeutiques du contact prolongé et régulier avec la nature. Il apparaît comme une réponse aux nouvelles contraintes d’enseignement en contexte de crise sanitaire laquelle engendre une détresse psychologique chez nombre de sujets. Les élèves, passionnés, ont dores et déjà émis l’idée d’organiser un voyage itinérant en canoé... Encore un hommage à Stevenson en perspective...

Extrait d’Innovathèque du 30.03.22
 

Voir les mots-clés :
Voyage, Echanges, Transports (gr 4)/
EDD (Développement durable) (gr 4)/

Répondre à cet article