> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions syndicales > Le SNUipp estime que les dédoublements sont "une fausse bonne idée" et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le SNUipp estime que les dédoublements sont "une fausse bonne idée" et regrette l’abandon du "Plus de maîtres que de classes" (Le Café, ToutEduc)

25 août 2021

Le Snuipp veut des aménagements du protocole sanitaire
"Le protocole ne tient pas compte du ". Pour le Snuipp-Fsu, premier syndicat du premier degré, qui tenait le 24 août sa conférence de presse de rentrée, la question sanitaire est la plus urgente. Il demande des adaptations locales et aussi des campagnes detests et du matériel pour mieux aérer les salles. Le syndicat dresse un toutautre bilan du ministère Blanquer que l’Institut Montaigne. Il relève l’insuffisance de la revalorisation, le renforcement des inégalités sociales àl’école malgré les dédoublements, l’autoritarisme ministériel clairement lisible dans la réforme des directions d’école.

[...] Le Snuipp s’attaque aussi au bilan de JM Blanquer. A quelques mois de la présidentielle, celui-ci a commencé à communiquer dessus, ce que n’ont pas manqué de faire aussi ses amis de l’Institut Montaigne.

Pour le Snuipp Fsu, "les dédoublements sont une fausse bonne idée" et il aurait mieux valu limiter à 20 en éducation prioritaire et 25 ailleurs toutes les classes avec les mêmes moyens. Le syndicat regrette la disparition des maitres surnuméraires (plus de maitres que de classes). Il dénonce "les injonctions sur la méthode de lecture" et la remise en cause de l’éducation prioritaire.

La réforme des directions d’école "va à l’encontre de la profession qui s’est exprimée contre", rappelle Nicolas Wallet, co-secrétaire général, rappelant la consultation ministérielle où seulement 11% des enseignants demandaient un changement de statut pour les directeurs. L’emploi fonctionnel promis par le projet de loi Rilhac "est la prémisse de la question hiérarchique mais sans que soit données décharges, aide administrative et rémunération". Pour le Snuipp, le ministre "a franchi la ligne rouge en annonçant en juillet un statut spécifique pour certains directeurs".

Extrait de cafepedagogique.net du 25.08.21

 

Pour le SNUIPP-FSU, la politique du ministère de l’Education “renforce les inégalités sociales“

Outre la pandémie, le SNUIPP-FSU a consacré, ce 24 août, une large part de sa conférence de rentrée à la politique éducative menée par le gouvernement. Selon Guislaine David, co-secrétaire générale du syndicat FSU du premier degré, celle-ci “renforce les inégalités sociales“.

Le dédoublement des classes en éducation prioritaire est décrit comme une “fausse bonne idée“, la porte-parole demandant pourquoi ce choix de douze élèves, alors que le syndicat propose plutôt 20 élèves en éducation prioritaire et 25 hors EP. Elle évoque la “déconstruction de tout ce qui avait été fait auparavant“, prenant l’exemple du dispositif "plus de maîtres que de classes" qui aurait fait ses preuves.

Guislaine David regrette les “mesures annoncées dans la presse“ et le manque de concertation avec les enseignants de la part du ministre, une profession “crispée“ qui se sent contrôlée et à qui l’on dicterait une pédagogie officielle, avec notamment des “injonctions sur les méthodes de lecture qui ont vu le jour“ et des évaluations (surtout basées sur le décodage et la fluence) permettant “de les mettre au pas“.

[...] Le SNUIPP-FSU a également effectué deux focus, sur la direction d’école et la question salariale, en particulier pour les AESH. Pour le co-secrétaire général Nicolas Wallet, la direction d’école “est un dossier qui illustre le fonctionnement d’un ministre qui agit par une volonté idéologique“. Il qualifie l’autorité fonctionnelle du directeur d’école d’ “extrêmement négative“ et estime que le ministre “cherche à imposer une forme de rapport hiérarchique dans l’école“, évoquant la ligne rouge franchie par le ministère en juillet, avec une “volonté de passer en force face à la profession“ (voir ToutEduc ici).

Extrait de touteduc.fr du 24.08.21

Répondre à cet article