> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Ethnicité, Racisme, Immigration > Ethnicité, Racisme, Immigration (Positions de chercheurs et ex-responsables (...) > L’EMC "n’est pas un enseignement spécialement destiné aux zones urbaines (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’EMC "n’est pas un enseignement spécialement destiné aux zones urbaines ghettoïsées", Pierre Kahn (The Conversation)

3 novembre 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

Enseignement moral et civique : un enseignement en question
Pierre Kahn
Professeur des universités émérite, Université de Caen Normandie

[...] D’où l’importance, pour l’enseignement moral et civique, de passer par la médiation de savoirs (historiques, littéraires, scientifiques…) : un « enseignement » moral et civique est autre chose qu’une simple « éducation » morale et civique. D’où également l’importance, pour un tel enseignement d’avoir pour ressort pédagogique des dispositifs rendant effectif et profitable cet espace de discussion (institution de conseils, débats réglés, discussion à visée philosophique, jeux de rôles…). Cela suppose bien entendu une formation spécifique des enseignants, et peut-être est-ce là une des faiblesses dont souffre encore aujourd’hui l’EMC.

La deuxième condition à laquelle l’EMC doit s’astreindre, c’est de se penser comme un enseignement pour tous. On ne doit pas le comprendre comme une sorte d’enseignement « de combat », spécialement dirigé contre des idéologies intégristes. Ce n’est pas un enseignement spécialement destiné aux zones urbaines ghettoïsées ni à ce qu’un succès de librairie, en 2012, a appelé « les territoires perdus de la République ».

La transmission des « valeurs de la République » sur laquelle le ministère de l’Éducation nationale a insisté après les attentats de 2015 n’a pas toujours réussi, compte tenu des circonstances mêmes qui ont motivé cette insistance, à éviter l’ambiguïté. Apprendre à réfléchir de façon raisonnée, critique et instruite sur les croyances et préjugés, qui sont si souvent propres à l’enfance, est une finalité éducative d’ordre général. C’est cette finalité d’ordre général qui justifie la présence de l’EMC dans les programmes nationaux

Extrait de theconversation.fr du 01.11.20

Répondre à cet article