> AGENDA > Archives de 2 600 articles non indexés (2005-2008) > année 2006 > avril 2006 > 30/04/06 - Régis Debray : les 8 % de moyens en plus pour les ZEP ne servent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

30/04/06 - Régis Debray : les 8 % de moyens en plus pour les ZEP ne servent à rien

30 avril 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site de la Fondation Res publica, le 29.04.06 : Régis Debray écrivain

Régis Debray écrivain, philosophe

Intervention prononcée lors du colloque du 9 janvier 2006 La République au défi des banlieues

(...)

Deux remarques en passant, pour terminer.

Je suis tout à fait d’accord avec ce que Patrick Quinqueton a dit au sujet de l’éducation. C’est une idée que Patrick Weil avait soulevée il y a longtemps et dont on a beaucoup parlé à l’intérieur de la Commission Stasi : il y a de très bonnes choses aux Etats-Unis : il y a eu le « busing » et ce règlement à l’université du Texas qui garantit aux meilleurs élèves 5% ou 10% de places dans les universités publiques, ce qui pourrait se faire aujourd’hui chez nous pour les grandes écoles.

À propos de la question du zonage, on a constaté qu’il n’y a aucune corrélation entre le niveau des moyens consacrés au système éducatif et le niveau de performances des élèves obtenu. Le système des ZEP consiste à donner 8% de budget en plus par élève.

Faut-il vraiment aider les écoles et les collèges en difficulté ou les fermer pour envoyer les enfants ailleurs ? Est-ce vraiment une bonne idée que de scolariser les enfants des tours au bas des tours ? Ne faudrait-il pas, au contraire, créer un système de déplacement qui consisterait à amener un certain nombre d’élèves dans des collèges où on ne les attende pas, où ils ne se retrouvent pas entre Maliens, entre Sénégalais, entre Algériens et où il y ait une véritable circulation, non pas une relégation ?

Une réflexion pourrait être menée sur ce sujet.

(...)

Répondre à cet article